The Mighty Blog

5 titres écrits par Brian Michael Bendis à lire

En quelques années, Bendis est devenu l'auteur principal de Marvel, et un des auteurs les plus influents toutes maisons d'édition confondues. Quand on ouvre un comics Bendis, on le voit directement : dialogues très vivants, personnages plus humains que héros, le chauve est responsable de certains des plus grands succès de la Maison des Idées... On vous en propose 5, à lire absolument !

All New X-Men

axl

Panini Comics  • Par Brian Michael Bendis & Stuart Immonen • 2012- en cours
Avant Marvel NOW !, les séries mutantes s'enlisaient dans l'ennui. Kieron Gillen était en charge du titre et s'en sortait remarquablement bien, mais les autres séries avaient progressivement baissées en qualité... Bendis arrive et comme à son habitude chamboule tout : exit les X-Men qu'on lit depuis dix ans, place aux premiers X-Men ! En chamboulant complètement l'équipe il lance un titre dingue, au moins jusqu'au très médiocre Battle of the Atom. Les aventures de ses mutants sont passionnantes, l'idée du voyage temporel est finalement intelligente et fonctionne. Le titre est une vraie réussite, et Stuart Immonen n'a jamais été aussi bon qu'ici. Un must !

Alias

alias omnibus

Marvel Comics • Par Brian Michael Bendis & Michael Gaydos • 2001-2004
Changement radical avec ce qui est très certainement un des meilleurs titres de l'auteur. Alias raconte la vie de Jessica Jones, anciennement Jewel et future femme de Luke Cage, avant qu'elle ne rencontre ce dernier. Un peu paumée, un peu dépressive, terriblement humaine, Jones est une détective privée qui ne contrôle pas tout et se perd un peu en chemin. C'est le comics le plus humain que Bendis ait publié (en dépit de l'apparition de certaines pointures de l'univers Marvel), et il est impossible de ne pas adorer Jessica Jones une fois le volume refermée. Bendis y est parfait, toute la définition de son style est ici et il est fort peu probable qu'il fasse mieux dans le genre un jour.

New Avengers

New_Avengers_12col__scaled_800

Marvel Comics • Par Brian Michael Bendis & David Finch, Frank Cho, Leilil Yu, Mike Deodato • 2005-2010
C'était facile et prévisible, mais comment oublier ses New Avengers qui ont défini ce qu'allait être les séries Vengeurs pendant presque dix ans ? Comment oublier le titre qui a donné le ton de l'univers Marvel, le titre principal auquel tous les autres étaient attachés ? Le titre qui a été jusqu'à inspirer le film Avengers sur certains points ? Avant de s'enliser dans l'ennui et les tracas de Luke Cage et Jessica Jones qui n'intéressaient plus personne, Bendis a quand même détruit l'équipe pour mieux la faire renaître, un pari osé mais tellement réussi que même des années après, on lit ça avec autant de plaisir qu'au premier jours.

House of M

HouseOfM1Gatefold-715678

Panini Comics • Par Brian Michael Bendis et Olivier Coipel • 2005
La position d'auteur principal a conduit Bendis a écrire quelques events, certains de bons défouloirs (Secret Invasion), d'autres bien moins intéressants (Age of Ultron). Pourtant, il y en a qui fait la quasi unanimité : House of M. La Sorcière Rouge, devenue folle après la perte illusoire de ses enfants, et après avoir détruit les Avengers de l'intérieur, décide de remodeler l'univers à sa guise et de créer une nouvelle réalité où les mutants sont l'espèce dominante. C'est le point de départ de huit numéros rythmés (les trous dans le scénario sont devenus une marque de fabrique par la suite), illustrés par l'incroyable Olivier Coipel, et qui chambouleront l'univers Marvel jusque dans ses fondements. De tous les gros events, c'est le plus réussi et très certainement un des plus grands exploits de Bendis.

Daredevil

9780785149507

Marvel Comics • Par Brian Michael Bendis & Alex Maleev  • 2001
Choix difficile pour conclure, mais le Daredevil de Bendis est définitivement un des meilleurs (et on en avait parlé par là). Sublimé par les dessins d'Alex Maleev, les scripts sombres, déprimants de Bendis explorent toute l'humanité et le désespoir de Matt Murdock. Mélange parfait du récit super-héroïque mais vu par un héros finalement plus humain que beaucoup d'autres, la saga a eu un épilogue absolument parfait des années après avec End of Days. Un run à ranger à côté du très grand Miller, et qui n'a pas à en rougir.

Pour conclure...

Il y a un million de comics qui auraient pu être dans cette liste mais qui n'y sont pas. Ultimate Spider-Man est une déclaration d'amour de l'auteur aux comics, Powers, ou ses séries indépendantes auraient aussi mérité une place, mais il faut faire des choix, et ce sont ceux qui parleront le plus à ma sensibilité. Les comics de Bendis ne sont pas comme les autres : souvent perfectibles (à l'exception de quelques œuvres citées là haut), souvent redondants, ce sont surtout d'excellentes études sur la personnalité des héros Marvel, et indirectement, sur les rapports humains en général. Bendis, on t'aime, arrête juste de massacrer les Guardians.