The Mighty Blog

Et si Brian Michael Bendis écrivait Constantine ?!

Cette semaine a été marquée par l'annonce du départ de Brian Michael Bendis de Marvel Comics pour aller chez la concurrence directe, DC Comics. Passé l'incroyable surprise - et cette sensation d'être un peu perdu, place aux spéculations. Quel titre va-t-il écrire ? Quel héros va-t-il croquer ? Et si John Constantine était le personnage par lequel le scénariste devrait faire ses preuves chez cet éditeur ?

John Constantine est un personnage qui a été créé en 1985 par Alan Moore, John Totleben et Steve Bissette pour les besoins de la série Saga of Swamp Thing Ce n'est que trois ans plus tard que le personnage obtient sa première série régulière écrite par un contemporain anglais de Moore, Jamie Delano. Cette série s'appelle Hellblazer et marquera l'industrie des comics par son ambiance entre noir et horreur, entre James Ellroy et Clive Barker.

Bendis a débuté sa carrière en écrivant des comics noir marqués par des personnages très charismatiques et une ambiance mature et suintante. Alors que le scénariste s'était fait remarqué avec Jinx, Goldfish et, surtout, Powers, il a été vivement accueilli sur la série spin-off de Spawn, Sam and Twitch, dans laquelle il écrivait deux policiers qui enquêtaient sur des crimes surnaturels.

Depuis, il n'a pas renoué avec ce genre d'histoires mais il aime toujours écrire des personnages forts au caractère fort. Constantine l'est ! Sous la plume de l'auteur, il pourrait jurer comme un charretier à la manière de Jessica Jones, après tout il est tout aussi instable et bourré de défauts.

En plus, durant ses années Marvel, le scénariste a aimé raconter des histoires sur la magie en utilisant abondement Scarlet Witch, Doctor Strange, The Hood ou plus récemment Doctor Doom. Là, encore, une série sur Constantine serait ce terrain de jeu idéal pour qu'il retrouve cette même dynamique tout en écrivant des histoires très urbaines, là où l'attendent une grande partie du public.

Aussi, gravitent des personnages très intéressants autour de Constantine. Je parlais de Swamp Thing mais il y a aussi Zatanna - et mon petit doigt me dit que Bendis adore cette magicienne.

Enfin, Constantine est un personnage issu de la diversité, ce qui intéresse l'auteur. En effet, le détective de l'occulte est bisexuel. Il s'agit d'un type de personnage que Bendis n'a jamais écrit ni travaillé avec, il devient alors propice à de nouvelles histoires et de nouvelles interactions.

Plus ça va, plus j'ai envie de lire les histoires du personnage écrits par le scénariste D'autres grands noms sont passés avant (Warren Ellis, Garth Ennis, Peter Milligan, Mike Carey...), il serait bête que Bendis ne figure pas dans cette liste maintenant qu'il en a la possibilité.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs