Propulsé par le LSD, Dave Sim créa tout un symbole pour la génération à venir : Cerebus the Aardvark. Ce oryctérope est en effet devenu une icône du comics indépendant. Il défendait ainsi la liberté d'expression, guidait les auteurs pour qu'on respecte leurs droits et il devint un vecteur de liberté d'expression qui créa quelques controverses.

La méthode Kickstarter

Voilà la tendance qui a émergé il y a seulement quelques années : le crowdfunding. Il s'agit demander au public intéressé de devenir producteur d'une création originale en investissant une somme d'argent pour que l'oeuvre puisse voir le jour. Le public devient alors producteur et en quelque sorte choisi ce quil veut liee ou non. L'un des sites emblématiques du crowdfunding s'appelle Kickstarter, un site qui veut mettre en avant des créateurs indépendants mais on  en a eu vite des dérives.

Comme vous le savez, un documentaire sur Image Comics se prépare. Il revient sur les moments clefs de l'histoire de l'éditeur. Parmi les nombreuses anecdotes, on retiendra celle assez marrante qui raconte comment Robert Kirkman a vendu auprès de l'éditeur sa série The Walking Dead qui est le plus grand succès commercial d'Image et l'un des comics les plus rentables de tout le Comic-Dom. Et tout cela repose sur un mensonge...