The Mighty Blog

Larry Bodine

Larry Bodine n'est pas un personnage homosexuel. Créé par Chris Claremont et Jackson Guice en 1986, il n'est apparu que dans un seul épisode, New Mutants #45. Pourtant ce personnage devrait être retenu pour ce qu'il dénonce.

Les jeunes élèves de l'école pour jeunes surdoués de l'école du Professeur Xavier (à savoir les Nouveaux Mutants et Kitty Pryde) sont invités au bal du lycée de Salem Center où ils rencontrent les élèves. L'idée était de divertir les jeunes héros mais ils devaient rester discrets sur le fait qu'ils sont mutants, cela pouvant être mal pris vu la haine anti-mutante. Pendant la soirée qui se déroule très bien, un élève reste en retrait. Il s'agit de Larry Bodine. Il surprend Danielle Moonstar monter sur son cheval ailé et se demande s'ils sont des mutants... Comme lui.

Larry a comme pouvoir de construire des statues faites de lumière qu'il produit avec ses mains. Un bien joli pouvoir et complètement inoffensif. Pourtant il vit mal le fait d'être mutant. Dans son école, tous les élèves cool racontent des blagues racistes à propos des mutants. Dans la vie de tous les jours, Larry s'efforce de paraître normal, de cacher aux autres élèves de son école qu'il est mutant. Ça ferait mauvais genre. Eux se moquent de lui. Loin de s'imaginer - ou de se poser la question - de sa différence génétique, ils le traitent de "mutie" parce qu'il a la "tête" d'en être un. "Mutie" c'est l'équivalent de "nègre" pour "noir" ou de "pédale" pour "homosexuel" ; une manière péjorative de dire mutant. Ils le harcèlent et le confortent ainsi à avoir de ce qu'il est. Pourtant, il ne l'a pas choisi ; il est né ainsi.

Les élèves de son lycée décide de faire une blague de mauvais goût à Larry : ils posent dans ses affaires un tract de Facteur X - connue par le grand public comme une équipe de chasseurs de mutants - où il est écrit dessus : "On sait qui tu es et ce que tu fais. On va le dire à Facteur X.".

X-Factor

Il ne s'agissait que d'une blague, les élèves qui ont déposé le mot ne savaient pas que Larry est réellement un mutant. Lui, il prend peur. Il n'a pas envie d'être traqué par des chasseurs de mutants.

Larry trouve du réconfort auprès de Kitty qui semble si compréhensive et arrive à mieux s'entendre avec les élèves de l'école Xavier qu'avec ceux de son école jusqu'au jour où, comme preuve qu'il n'est pas un mutant, il fait une blague raciste à propos des mutants. Cette blague fait pourtant fureur dans son lycée, mais Kitty et les autres le prennent très mal. Sauf Rahne qui suit le jeune jusqu'à chez lui et qui découvre son don. Et elle comprend la détresse, le refus d'accepter lui-même dans une société qui le rejette. De faire semblant de ne pas être ce qu'il est. Elle court vers ses amis les avertir. Mais le temps, qu'elle s'absente, Larry reçoit un coup de fil des autres élèves de son école qui se font passer pour Facteur X. Pris de panique... Il met fin à ses jours.

À la fin de cet épisode, Kitty monte sur une estrade pour faire un discours afin d'honorer la mémoire de Larry devant les élèves du lycée Salem Center et ceux de l'école du Professeur Xavier. Elle finit son discours avec ces quelques mots :

Si nous voulons apprendre une seule chose de la mort de Larry, ça devrait être ça... Vous voulez savoir qui je suis ? Je suis Kathryn Pryde. C'est la seule chose qui importe. Le reste ne sont que étiquettes.

Chaque année en France, 540 000 jeunes tentent de se donner la mort. 10 300 y parviennent. Pour beaucoup, la décision de mettre fin à leurs jours est liée à leur orientation sexuelle. En effet, il y a 5 fois plus de tentatives de suicide chez les homosexuel(le)s que chez les hétérosexuel(le)s. Non pour le fait que ces personnes soient homo mais à cause de l'exclusion, du harcèlement et l'agressivité que subissent ces personnes. L'histoire de Larry Bodine, c'est leur histoire.

Reste en paix Larry Bodine. Que ta mort ne soit pas vaine.

RWtCh