The Mighty Blog

Mystique et Destiny, histoire d'amour et d'homoparentalité

Avant de devenir la mère de la moitié des X-Men et d'avoir couché avec l'autre moitié, Mystique a eu une relation très touchante avec une femme, Irene Adler alias Destiny (Destinée en français). Elle aurait durer du début du XXème siècle aux années 80. Ce mois-ci, LGBT Heroes s'intéresse à ce couple hors-norme vu dans les publications Marvel Comics pendant les années 80.

Mystique est devenue l'une des mutantes les plus connue des X-Men depuis qu'elle est apparue dans le premier film sur les mutants en 2000. Le grand public l'a connue en tant que bras-droit de Magneto sous les traits de Rebecca Romijn avant d'avoir une relation plus sérieuse avec le vilain dans X-Men: First Class et X-Men: Days of Future Past jouée par la célèbre Jenifer Lawrence. Aux yeux de pas mal de monde, le personnage est le symbole de la femme forte, à l'aise avec son corps à l'instar des féministes post-68. Sauf, que pour les fans de comics qui en lisaient dans les années 80, elle était un symbole lesbien et bisexuel. Plus encore, elle peut s'inscrire comme l'une des rares figures de la pop-culture de l’homoparentalité.

Mystique est née des traits de Dave Cockrum, le dessinateur qui a relancé les X-Men en 1975. Il ne s'agit que de recherches. Chris Claremont, scénariste de Uncanny X-Men et de Ms. Marvel (Carol Danvers), voit alors le croquis et demande au dessinateur s'il peut utiliser le personnage pour les besoins de cette dernière série. Ainsi Mystique apparaît en cameo dans Ms. Marvel #16 de puis en entier dans le numéro 18 de juin 1978. Il faudra attendre quelques épisodes pour revoir la super-vilaine mais elle travaille toujours dans l'ombre en usurpant des identités. En effet, elle est une mutante métamorphe, elle peut prendre l'apparence physique de n'importe qui, homme comme femme.

mystique-1-100k

En janvier 1981, Mystique réapparaît dans les pages de Uncanny X-Men #141 et 142 co-écrit par Claremont avec John Byrne. Il s'agit de l'arc culte Days of Future Past dans lequel les X-Men sous l'impulsion de l'une d'entre eux venue du futur doivent empêcher la nouvelle Brotherhood of Evil Mutants de tuer le Sénateur Kelly. Cette confrérie est menée par Mystique. Au sein de l'équipe, il y a principalement des personnages inédits dont Destiny.

Irene_Adler

Irene Adler alias Destiny est une femme âgée et aveugle qui a le don de voir le futur. Elle était prévue d'apparaître dans l'épisode 25 de Ms. Marvel comme une proche de Mystique et sa conseillère sauf que la série est annulée au numéro 22. Ainsi, la mutante divinatoire apparaît dans l'épisode 142 de Uncanny X-Men dans lequel nous découvrons que Mystique a une manière différente de parler à Destiny qu'aux autres membres du groupe, une manière plus intime. À la fin de l'épisode, lorsque Irene se fait arrêter par la police, Mystique est particulièrement touchée par cette arrestation.

Un autre élément vient être annoncé dans cet épisode, Mystique connait le véritable nom de Nightcrawler (Diablo en français). En effet, elle l'appelle Kurt Wagner. À la question "comment connais-tu mon véritable nom ?", elle répond au X-Man de demander à sa mère (adoptive) Margali Szardos.

mystique-2-100k

En fait, Claremont a un plan pour tous les trois. Il souhaite faire de Mystique et Destiny, les parents biologiques de Nightcrawler. En effet, le scénariste veut parler d'amour sincère et comment Mystique pris la forme d'un homme pour avoir un rapport sexuel avec Destiny dans le but d'avoir un enfant ensembles. Malheureusement, le Comics Code Authority,  un groupe de surveillance créé par les éditeurs afin d'auto-réguler leurs publications, ne permet pas ce genre de représentation puisque le code interdit les "perversions sexuelles", et à l'époque, encore, l'homosexualité est considérée comme une par ce groupe [plus d'infos ici - NdR].

Claremont doit alors changer son fusil d'épaule mais il garde sous le coude cette idée en laissant en fil conducteur le fait que Mystique laisse entendre être l'un des parents de Nightcrawler. Il faut attendre X-Men Unlimited #4 de 1994 pour que Scott Lobdell répond enfin à la question : Mystique est la mère biologique de Kurt. Elle l'a eu lors d'une rupture avec Destiny.

En tout cas, Chris Claremont semble obstiné par cette idée de représentation de l'homoparentalité puisque le scénariste invente le personnage de Rogue (Malicia en français) en novembre 1981 pour les besoins de Avengers Annual #10. Il s'agit d'une mutante que Mystique a trouvé jeune et qu'elle a accueillie et élevée comme sa propre fille. En effet, Rogue a fuguée de chez elle après que son pouvoir s'est réveillé en embrasant un garçon. Tout comme Destiny, Claremont avait montré le personnage dans les pages de Ms. Marvel. Le scénariste la montrait adolescente vivant avec Mystique dans la même maison que Destiny.

Tout comme avec Nightcrawler, Claremont veut faire de Rogue, la fille (adoptive cette fois) de Mystique et Destiny. En étant assez ambiguë, il arrive à contourner les règles du code et à faire paraître cette homoparentalité comme banale - ce qui n'était pas gagné. Lorsque la jeune fille quitte la Broterhood pour rejoindre les X-Men, Mystique le prend très mal mais elle peut compter sur Destiny pour la conseiller et l'aider à éduquer Rogue.

Destiny-and-Mystique

Des années plus tard, le code reconnait que l'homosexualité n'est pas une "perversion" et les scénaristes des X-Men vont s'intéresser à la relation que Rogue a eu avec ses deux mères adoptives.

mystique-destiny

En 1989, dans Uncanny X-Men #255, Chris Claremont tue son personnage de Destiny sur l'ïle de Muir. Elle est tuée de sang froid par Legion, le fils du Professeur Xavier. Mystique et son équipe, la Freedom Force, était venue en aide aux X-Men de Forge sur l'île qui devaient repoussée l'attaque des Reavers. Une fois la bataille finie, la mutante part avec le corps de Destiny et elle considère que Forge est responsable de la mort de son amie et de sa fille adoptive quelques temps avant. Mystique pleure la perte d'Irène et elle tombe dans une dépression.

2rst

 

Comme je l'écrivais plus haut, d'autres scénaristes ont utilisé la relation Mystique et Destiny dans leurs histoires. Mais, pourtant, il s'agit bien celle de mort de Destiny qui semble la plus représentative de l'amour entre les deux femmes.

Depuis, Destiny est toujours morte mais Mystique continue sa vie, alternant entre gentille et méchante et, comme je l'ai écrit dans mon chapeau, elle enchaîne conquêtes masculines (Sabretooth, Wolverine, Professor X...) qu'elle utilise principalement à des fins maléfiques. Même si Lobdell a tenté de mettre Mystique en couple avec Forge, cela n'a pas pris. Au final, cette relation amoureuse et sincère avec Destiny n'aura jamais d'équivalent dans le cœur de Mystique. Dans un sens, c'est tant mieux, ça reviendrait à effacer du personnage cette relation décrite comme avoir durée près de 60 ans.