The Mighty Blog

Superman: des comics aux vinyles

Lorsque les musiciens croquent l’Homme d'acier

Le plus grand des super-héros vient de fêter ses 80 ans. À cette occasion, Rock'n Comics s'intéresse donc à Superman et comment il a influencé les musiciens... et inversement !

Superman est un personnage important de la culture populaire - la fameuse pop-culture, il est normal qu'en tant que tel, certains auteurs et autrices lui portent de l'intérêt dans leurs œuvres et, notamment, dans la musique. Nous avions déjà constaté le phénomène avec Judge Dredd.

D'où sa notoriété, Superman inspire des artistes très différents les uns des autres et, surtout, chacun voit en ce super-héros un message différent à porter. Il existe donc des dizaines et des dizaines de mentions du personnage dans des chansons mais j'ai préféré réduire la liste aux plus emblématiques d'entre eux.

Donovan - "Sunshine Superman" (1966)

Le rockeur psychédélique Donovan titre sa chanson "Sunshine Superman" dans laquelle il nomme le héros mais aussi Green Lantern. A noter, que Jimmy Page (Led Zeppelin) joue de la guitare sur ce morceau.

L'auteur de comics écossais Grant Morrison va citer cette chanson dans Animal Man #23 de mai 1990. Il s'agit d'une version détournée de Superman afro-américain et avec le logo qui représente le S encerclé par un soleil.

The Clique - "Superman" (1969)

Intitulé sobrement "Superman", cette chanson de The Clique fait référence aux pouvoirs du super-héros. Bon, ça dégénère un peu dans le sens où les paroles ont l'air de dire que Superman est un harceleur sexuel qui suit à la trace la femme de son choix... Bon, certains appellent ça de la drague, admettons (mais c'est creepy).

R.E.M. reprendra le morceau en 1986.

Grant Morrison (toujours) fera référence au morceau de R.E.M. dans les pages de Animal Man en 1990, un moment assez drôle d'ailleurs.

The Kinks - "(Wish I Could Fly Like) Superman" (1979)

Ray Davies, le chanteur du groupe londonien The Kinks, est devenu du film de Richard Donner sorti en 1978. En tout cas, Superman lui a inspiré cette chanson sortie l'année d'après, chanson qui a été le premier single extrait de l'album Low Budget.

Crash Test Dummies - "Superman's Song" (1991)

Avant de devenir des superstars avec ses "Mmm Mmm Mmm Mmm", le groupe canadien Crash Test Dummies dédiait une de ses chansons à Superman. Le clip, lui, imagine les funérailles du super-héros deux ans avant que cela n'arrive dans les comics.

Spin Doctors - "Jimmy Olsen's Blues" (1991)

1991 est l'année de Superman dans le rock nord-américain. Le groupe Spin Doctors va plus loin que les autres en appelant son album Pocket Full of Kryptonite, soit "la poche pleine de kryptonite" la fameuse pierre qui rend vulnérable Superman. Et pour ouvrir cet album, le groupe y place "Jimmy Olsen's Blues", l'un de ses deux tubes (qui se ressemblent quand même beaucoup beaucoup).

Our Lady Peace - "Superman's Dead" (1997)

Apparemment, le groupe canadien Our Lady Peace n'avait pas eu le mémo en 1997, mais Superman a bel et bien ressuscité quatre ans auparavant. En fait, cette chanson n'est pas vraiment à propos de Superman mais utilise l'image de Superman dans la télévision pour critiquer le fait que les enfants sont trop élevés par la télévision. Il compare en gros celles et ceux qui ont grandit en rêvant en voyant Superman en noir et blanc à la télévision (spoiler : il est trop jeune) et les enfants de '97 qui grandissent en regardant Beavis & Butthead (spoiler : ils sont trop jeunes).. C'est un peu réac comme manière de penser pour un groupe de rockers, non ?

Five for Fighting - "Superman (It's not easy)" (2001)

Les paroles ne citent à aucun moment le nom de Superman puisque le but du chanteur américain Five for Fighting est d'aborder la vie de la perspective de Superman. Après le 11 septembre, le chanteur honorera les victimes, les policiers et les pompiers en chantant cette chanson , ce qui fonctionne d'ailleurs très bien puisque le super-héros représente également le dépassement de soi-même et la volonté d'aider les autres.

Michael Daugherty - "Metropolis Symphony" (1988 - 1993)

On termine avec le compositeur symphonique Michael Daugherty qui s'est inspiré de Superman pour composer une symphonie en 5 mouvements appelée "Metropolis Symphony".

Article également publié sur Noisy Tapes.