The Mighty Blog

Ventes Comics U.S. : Novembre 2017

DC Comics vend plus de singles, Marvel est "sauvé" grâce aux TP

Tous les mois, nous allons vous présenter les chiffres de vente des comics outre-Atlantique et analyser le marché dans son ensemble.

Les chiffres des ventes de comics sur le marché américain du mois de novembre sont tombés. Avec ce second article d'une série, j'ai commencé à rajouter des graphiques montrant l'évolution du marché sur une année complète de novembre 2016 à novembre 2017. N'hésitez pas à proposer de nouvelles données que vous trouverez pertinentes et que je pourrais rajouter à cet état des lieux.

Avant de rentrer dans les chiffres et, surtout, l'analyse qui en découle, il faut préciser quelques détails.

Tout d'abord, il s'agit d'estimations de vente des comics sortis entre le 1er et le 30 novembre 2017, uniquement ceux-là. Les estimations sont données par Diamonds Comic Distributors, Inc., le principal fournisseur de comics sur le direct market, c'est à dire qu'il distribue les comics aux comic shops et assimilés. Il peut y avoir des marges d'erreur mais cela indique une tendance fiable du marché américain.

Les classements sont séparés en deux. D'un côté, il y a un classement en fonction de la quantité vendue, tout simplement on additionne le nombre de comics sortis pendant la période vendu. De l'autre, il y a un classement en fonction des revenus engendrés. Là encore il s'agit d'estimation puisque les bénéfices engendrés par un éditeur dépend du pourcentage qu'il touche retranché à celui qu'il investit et ces chiffres varient en fonction de la maison d'édition. Ainsi pour faire simple, Diamonds prend le nombre de comics vendus et le multiplie par le prix de vente. Encore une fois, cela n'est qu'un ordre de grandeur.

Ces deux classements peuvent paraître redondants mais, il n'en est rien puisqu'un éditeur peut vendre moins de comics mais engendré plus de revenus notamment parce qu'il vend ses comics plus chers ou parce qu'il arrive à placer plus de titres dans le classement global.

Et, justement, dernier point, ces chiffres ne prennent en compte que les 300 premiers comics vendus en single. Donc les Graphic Novels et les Trade Paperbacks ne sont pas considérés dans ces classements.

A noter que je ne diffuse pas de classement sur les albums parce que les chiffres ne montrent que des tendances assez vagues vu que certains livres sont distribués par d'autres moyens. en plus, avec la vente en ligne, les chiffres ne sont plus aussi fiables qu'avant.

Maintenant, place aux chiffres.

TOP 10 des éditeurs en quantité

Il s'agit des 10 meilleurs éditeurs de la période en fonction du nombre de comics vendus.

ÉDITEUR PART DE MARCHÉ
DC COMICS 44,73%
MARVEL COMICS 37,44%
IMAGE COMICS 7,24%
IDW PUBLISHING 3,23%
DYNAMITE ENTERTAINMENT 1,88%
DARK HORSE COMICS 1,13%
VALIANT 0,93%
BOOM! STUDIOS 0,92%
ONI PRESS 0,49%
ARCHIE COMICS 0,45%
NON-CLASSÉS DANS LE TOP 10 1,57%

TOP10 des éditeurs en revenu engendré

Il s'agit du classement des éditeurs qui ont gagné le plus d'argent durant la période.

ÉDITEUR PART DE MARCHÉ
DC COMICS 44,14%
MARVEL COMICS 38,05%
IMAGE COMICS 6,92%
IDW PUBLISHING 3,30%
DYNAMITE ENTERTAINMENT 1,93%
DARK HORSE 1,14%
BOOM! STUDIOS 1,08%
VALIANT 0,95%
ONI PRESS 1,50%
ARCHIE COMICS 0.45%
NON-CLASSÉS DANS LE TOP 10 1,53%

TOP 10 comics

Voici les 10 comics single qui se sont le mieux vendus pendant la période.

Rang Titre Prix Editeur
1 DOOMSDAY CLOCK #1 $3.99 DC
2 DOOMSDAY CLOCK #1 LENTICULAR VAR ED $5.99 DC
3 BATMAN WHO LAUGHS #1 $3.99 DC
4 BATMAN LOST #1 $2.99 DC
5 BATMAN #35 $2.99 DC
6 BATMAN #34 $3.99 DC
7 BATMAN THE DEVASTATOR #1 $3.99 DC
8 CAPTAIN AMERICA #695 $3.99  Marvel
9 BATMAN ANNUAL #2 $3.99 DC
10 STAR WARS #38 $3.99  Marvel

Nombre de titres publiés

Classement des éditeurs qui ont en fonction du nombre de comics nouveaux qu'ils ont publié durant la période.

ÉDITEUR COMICS PUBLIÉS
DC COMICS 95
MARVEL COMICS 85
IMAGE COMICS 68
IDW PUBLISHING 43
BOOM! STUDIOS 25
DYNAMITE ENTERTAINMENT 25
TITAN COMICS 23
DARK HORSE 14
ONI PRESS 8
VALIANT ENTERTAINMENT LLC 5
NON-CLASSÉS DANS LE TOP 10 156
TOTAL 548

Graphiques

Evolution sur une année de la quantité de comics vendus

Cliquez pour agrandir

Evolution sur une année des profits

Cliquez pour agrandir

Analyse des chiffres

La chute des ventes se confirme

Les ventes de comics font du yoyo cette année, passant laborieusement le seuil des 7 millions d'exemplaires vendus (toujours en prenant compte que les 300 premiers du classement). En ce mois de novembre et malgré de grosses sorties comme Doomsday Clock et la relance de la série Captain America, les ventes sont dans la fourchettes basses de l'année. Nous sommes à 6,5 millions d'exemplaires vendus.

Côté profits, le mois de novembre est le 3ème plus mauvais mois de l'année 2017 avec une recette de 25,7 million de dollars. Pour ordre d'idées, le nombre d'unités inclus dans le top 300 de ce mois-ci est à 6,97% inférieur au mois dernier et à 14,54% inférieur à novembre 2016 ; côté ventes, c'est 5,43% en mois qu'octobre 2017 et 12,26% en moins que l'année dernière.

En conclusion, les singles ne vendent pas mieux. En revanche, les Big Two sont ceux qui se sortent le mieux de cette baisse de ventes, notamment Image Comics qui vend 23,41% en moins que le mois dernier.

DC Comics, maître incontesté du mois

Ce mois-ci, DC Comics arrive à placer dans le Top 300 92 titres en publiant 95 nouveautés mais la plus grande prouesse est de placer 8 titres dans le Top 10.

On peut déplorer par contre les deux techniques employées pour parvenir à ces fins. Tout d'abord, le catalogue de l'éditeur est très important inondant le marché. C'est la même technique que Marvel Comics qui a commencé à se raviser (mais propose tout de même 85 titres). Ensuite, DC homogénéise trop son catalogue avec beaucoup de titres Batman ou liés à l'event du moment, Dark Nights (qui sont souvent des titres Batman). Sans compter bien entendu, Doomsday Clock annoncé comme suite de Watchmen qui classe ses deux éditions différentes à des prix différents.

Ainsi DC vend plus et récolte plus d'argent en ce mois d'octobre en espérant que l'éditeur voit que des titres comme Justice League et Action Comics sont aussi très bien classés et qu'il ne se cantonne pas à l'avenir de nous produire des titres sur le Chevalier Noir.

Le Trade Paperback en pleine croissance (ou l'effet Noël)

En revanche, côté Trade Paperback (qui n'apparaissent pas dans les chiffres ci-dessus), il y a une véritable hausse des ventes. Deux explications simples : Noël approche et Marvel Comics a proposé pas mal d'album Star Wars en prévision de la sortie du dernier film de la franchise au cinéma.

Dans les chiffres, il y a une hausse des ventes de TP de 27,04% par rapport au mois dernier (19,29% en profit). Par contre, il y a une baisse de 1,73% par rapport à novembre 2016 mais une hausse de 2,21% côté profit.

En cumulant les ventes des singles et des Trade Paperbacks, Marvel passe d'ailleurs devant DC Comics dans le classement des revenus engendrés. Vous trouverez ces chiffres ici.

Cette tendance devrait se confirmer au mois de décembre avec les nombreuses sorties d'omnibus à l'occasion de Noël.

Conclusions

Le marché des ventes de single en direct market ne va toujours pas mieux. Même des événements comme Doomsday Clock - qui pourtant cartonne - n'arrive pas à relancer la machine. Pis encore, Marvel Legacy n'arrive pas à maintenir à flot les ventes. Certes, il s'agit que d'un logo sur les couvertures plutôt qu'un relaunch mais l'effet voulu n'est pas obtenu.

Maintenant, d'un ordre général, l'offre n'a jamais été aussi élevée. Il est sorti ce mois-ci 546 nouveautés en singles(habituellement nous sommes aux alentours de 460) et 455 en TP (habituellement 320). Les lecteurs ont donc dû choisir entre près de 1000 comics différents mais ils n'ont pas forcément le porte-monnaie qui s'adapte à l'offre.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs