Jeux vidéo

La société Rocksteady n’a jamais travaillé sur un jeu Superman

Article publié le
par Louise Pichon

Dans le monde dynamique du développement de jeux vidéo, les rumeurs et les spéculations sont monnaie courante, alimentant souvent l’enthousiasme des fans pour des projets potentiels. Un exemple frappant de cette tendance a été la rumeur persistante selon laquelle Rocksteady Studios, acclamé pour sa série “Batman: Arkham”, travaillait sur un jeu Superman. Cependant, une enquête récente a révélé que cette attente populaire était infondée.

L’après “Arkham Knight” : une nouvelle direction pour Rocksteady

Après le succès retentissant de “Batman: Arkham Knight” en 2015, les attentes étaient élevées quant à la prochaine étape de Rocksteady. Contrairement aux spéculations, le studio s’est orienté vers un projet différent, s’éloignant de l’univers d’Arkham. Leur choix s’est porté sur le développement de “Batman: Arkham VR”, une expérience immersive qui a permis aux joueurs de revêtir virtuellement le costume du Chevalier Noir. Cette direction a marqué un tournant pour Rocksteady, montrant leur volonté d’explorer de nouvelles facettes de l’univers DC au-delà des attentes conventionnelles.

L’émergence et l’annulation d’un projet multijoueur

Dans la foulée de “Batman: Arkham VR”, Rocksteady a commencé à travailler sur un jeu multijoueur non annoncé. Ce projet, resté mystérieux, a suscité de nombreuses spéculations. Cependant, il a été clairement indiqué que ce jeu n’avait aucun lien avec l’univers d’Arkham, écartant ainsi toute association avec un potentiel jeu Superman. Cette période a été marquée par une exploration créative pour Rocksteady, cherchant à diversifier leur portfolio tout en restant fidèles à leur héritage dans les jeux de super-héros.

Batman VR

Le transfert et l’annulation du jeu “Suicide Squad”

En 2016, un autre développement majeur a eu lieu au sein de Warner Bros. studio à Montréal. Un jeu “Suicide Squad” en cours de développement a été transféré à Rocksteady, mais a finalement été annulé. Ce changement a ouvert la voie à “Suicide Squad: Kill The Justice League”, un projet ambitieux situé dans le même univers que les jeux Arkham. Ce jeu représente une évolution significative pour Rocksteady, les plaçant dans un rôle où ils manipulent les antagonistes de l’univers DC, un contraste frappant avec leurs précédents travaux centrés sur Batman.

Suicide Squad: Kill The Justice League” se déroule à Metropolis, la ville emblématique de Superman, et présente un scénario où les joueurs incarnent des membres du Suicide Squad chargés d’éliminer la Justice League. Ce cadre et cette prémisse marquent un départ significatif des jeux précédents de Rocksteady. Contrairement à la série Arkham, qui se déroulait dans la sombre et gothique Gotham City, ce nouveau jeu embrasse l’atmosphère plus lumineuse et futuriste de Metropolis. Cependant, il est important de noter que, bien que Metropolis soit le foyer de Superman, le jeu en lui-même n’est pas un projet dédié à l’Homme d’Acier, mais plutôt une exploration audacieuse de personnages moins héroïques de l’univers DC.

L’héritage de Kevin Conroy dans le rôle de Batman

Un élément notable de “Suicide Squad: Kill The Justice League” est la participation posthume de Kevin Conroy, célèbre pour sa voix iconique de Batman dans la série animée et les jeux Arkham. Sa présence dans le jeu est un hommage poignant à son impact durable sur l’univers de Batman et renforce le lien entre ce nouveau titre et l’héritage de la série Arkham.

Réflexions sur les attentes et la réalité du développement de jeux

L’histoire de Rocksteady et du jeu Superman non existant est un exemple fascinant de la manière dont les attentes des fans et les rumeurs peuvent façonner la perception d’un studio et de ses projets. Alors que l’idée d’un jeu Superman par les créateurs de la série Arkham était séduisante, la réalité du développement de jeux est souvent bien différente des spéculations et souhaits des fans. Rocksteady a choisi de tracer son propre chemin, explorant de nouvelles idées tout en restant fidèle à son expertise dans l’univers des super-héros.

Bien que Rocksteady n’ait jamais travaillé sur un jeu Superman, leur influence sur le genre des jeux de super-héros reste indéniable. Leur capacité à innover au sein de l’univers DC, tout en respectant son riche héritage, continue de définir les attentes pour les futurs jeux de super-héros. Avec “Suicide Squad: Kill The Justice League”, Rocksteady promet d’apporter une nouvelle dimension à leur répertoire, tout en honorant l’esprit des histoires qui ont captivé les fans pendant des décennies.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser
A propos de l'auteur
Louise est une rédactrice passionnée par la culture geek et le monde fascinant de la cryptomonnaie. Ses articles offrent une analyse approfondie de l'intersection entre les dernières tendances geek et les développements du marché crypto. Elle excelle dans l'exploration de sujets complexes, les rendant accessibles et captivants pour un public diversifié.
The Mighty Blog » La société Rocksteady n’a jamais travaillé sur un jeu Superman