The Mighty Blog

Futures End : découvrez le futur des New 52 en Septembre

Depuis trois semaines, on découvre le futur proche des New 52 grâce à la série hebdomadaire The New 52: Futures End. Elle projette le lecteur 5 ans après les événements qu'on lit en ce moment dans les séries régulières. Au mois de septembre, pour fêter les 3 ans des New 52, toutes les séries régulières s'arrêtent l'espace d'un mois pour vous faire découvrir ce futur.

Donc, la nouvelle lubie de DC Comics c'est d'explorer le futur des New 52. Cela semble plus simple que de nous expliquer la timeline de Batman. En tout cas, après les titres Batman Beyond et Justice League 3000, depuis le début du mois, The New 52: Futures End nous projette 5 ans dans le futur. On ne parlera pas de la qualité - pour le moment discutable - de la série. En tout cas, en septembre, on aura le droit à découvrir plus en profondeur ce futur proche.

029.DCC.Sprmn.1.0_384x591_53756291c78960.07133668

Septembre, c'est le mois anniversaire des New 52 pendant lequel DC nous offre des numéros spéciaux. On a eu le droit au Zero Month qui nous dévoilait les origines des héros New 52 - déjà réécrits pour certains, et l'année dernière à Villain's Month en guise d'introduction à Forever Evil et focalisant sur des ennemis comme Bizarro, Black Manta ou la fille du Joker. Cette année, ce mois s'appelle quasi comme l'hebdomadaire : Futures End. On en parlait déjà ici, et on supposait que cela s'appellerait 5 Years Later.

Vu le succès commercial du Villain's Month, DC réitère donc l'opération et offre également des comics avec des couvertures 3D du plus bel effet. Mais comme pour l'année dernière, ce ne sont pas les équipes créatives des séries régulières qui seront en charge de ces numéros spéciaux. On retrouve certes Scott Snyder sur Batman, J.M de Matteis sur Justice League Dark, Charles Soule sur Superman/Wonder Woman ou Francis Manapul et Brian Buccellato sur Detective Comics. En revanche, sur de nombreux titres, les scénaristes changent et les dessinateurs changent quasiment tous.

027.DCC.Grnrrw.1.0_384x591_5375666c13d684.25162706

Maintenant, y a-t-il un réel intérêt à ce mois à part nous prendre notre argent pour avoir de jolies couvertures 3D ? Sincèrement, je ne crois pas. Je me suis déjà fait "voler" quelques euros avec le Villain's Month notamment pour avec celui sur Bizarro dont les origines sont différentes que celles écrites dans Forever Evil... le mois d'après. Là, en plus, on essaie de nous vendre un futur proche (oui, 5 ans, ça passe vite) mais déjà lorsqu'on lit les sollicitations, on a l'impression qu'il n'y a aucune (ou peu) de cohérence avec les comics "du présent", avec l'hebdo The New 52: Futures End ou même entre les titres de l'événement. Avec un éditorial assez reprochable, j'ai du mal à croire qu'il s'agit du futur comme on pourra le lire dans 5 ans. Dommage l'idée est pourtant bonne. Je me rappelle de ce qu'avait fait Ron Marz sur Stormwatch chez Image Comics en écrivant le numéro 25 après le numéro 11 (je crois). Le scénariste - accompagné de l’éditorial de Wildstor - s'était bien débrouillé pour atteindre son objectif et que les événements lus dans les numéros 12 à 24 aillent dans la direction montrée a posteriori. Là, je voudrais bien le croire mais toutes les situations me paraissent trop grosses.

Si vous voulez voir toutes les sollicitations et d'autres couvertures 3D, je vous invite à les lire sur Buzz Comics.

025.DCC.Btwng.1.0_384x591_53756474bf1ae0.71428076