The Mighty Blog

Guide de lecture pour Fresh Start chez Panini Comics

On décortique ce nouveau départ

Si le premier bimestriel annonçant la nouvelle offre de revues de Panini Comics est sorti en janvier, Fresh Start démarre officiellement en février avec une tout nouvelle gamme de softcovers, le format qui remplace les kiosques. Vu qu'on a déjà lu les séries qui y figurent, on vous aide à bien choisir les titres qui valent le coup.

Comme Marvel Legacy, Fresh Start n'est pas un reboot ; il s'agit d'un terme commercial afin d'annoncer de gros changements. Et, justement, ce nouveau départ marque un vrai changement éditorial chez Marvel Comics à la différence de son prédécesseur qui ne faisait que conclure ce qui avait été commencé avec All-New All-Different Marvel Comics deux ans auparavant.

Concrètement, Fresh Start marque à la fois la fin d'une ère, celle de Marvel Comics sans Brian Michael Bendis parti chez la concurrence après 18 ans de loyaux services, et le début d'une autre avec l'arrivée de C.B. Cebulski en tant qu'éditeur-en-chef. La politique éditoriale de ce dernier est très différence de ce à quoi nous étions habitués avec des tonnes de mini-séries et de one-shots qui viennent compléter d'autres séries. Croyez-moi, vous allez être content·e·s de suivre ces publications en V.F. plutôt qu'en V.O. parce que, malgré, l'augmentation du tarif de 1€, elles vous permettront de suivre plus aisément certains séries dont l'excellente Venom.

Vous l'aurez noté, les revues passent donc de 6€50 à 7€50. Il n'y a eu aucune explication sur cette augmentation de tarif et, c'est clair que cela fait toujours mal au porte-monnaie. Du coup, j'espère que les conseils que nous vous donnerons ci-dessous vous permettront de faire une bonne sélection des revues.

En tout cas, l'offre reste assez semblable à la précédente en terme de quantité : il y a 4 mensuels portant le nom de héros bien connus et 4 bimensuels proposant des sagas avec pas mal d'ampleurs, notamment celles sur Infinity Wars et sur Wolverine qui proposent pas mal de mini-séries.

INFINITY WARS

Bimensuel • 7€50 • Depuis janvier
J'ai déjà donné mon ressenti sur Infinity Wars qui s'est avéré sur la longueur décevant notamment à cause de la surenchère de mini-séries et de one-shots accompagnants la saga de Gerry Duggan. POURTANT, je ne regrette pas d'avoir lu le début de la saga dans laquelle le scénariste pose des choses très intéressantes pour la suite de l'univers cosmique. A vrai dire, je vous invite à suivre le titre jusqu'à la parution du premier épisode de la mini-série Infinity Wars (celle dessinée par Mike Deodato Jr) parce que cela vaut la peine. En revanche, vous pourrez passer outre les numéros 6 et 7 de ce bimestriel sans trop de problème.

AVENGERS

Mensuel • 7€50 • À partir de février
Cette revue 4 séries de très bonnes qualités, en tout cas de celles que j'aime suivre tous les mois. Tout d'abord, il y a la série épique Avengers de Jason Aaron et Ed McGuinness dans laquelle l'équipe va devoir se reformer afin de combattre des Célestes tombés du ciel. Cela fait suite à ce que nous avions lu dans le one-shot Marvel Legacy avec du grand spectacle. Dans la revue, Aaron signe également le titre Thor dessiné cette fois par Mike Del Mundo dans lequel nous nous intéressons à comme Thor Odinson fait face à sa nouvelle situation après les événements de la précédente série. Cela prépare la grande saga à venir de Aaron annoncé depuis le début de son run. Il faut également compter sur Captain America de Ta-Nehisi Coates et Leinil Francis Yu dans laquelle Steve Rogers fait face aux conséquences de Secret Empire mais, aussi, à l'apparition d'une nouvelle menace mondiale. C'est l'un des meilleurs titres publiés chez Marvel en ce moment. Enfin, il y a Tony Stark: Iron Man de Dan Slott et Valerio Schiti dans laquelle le milliardaire se constitue une super équipe de scientifiques afin de les engager chez Stark Industries et de rendre le monde meilleur. Pour le coup, le scénariste nous emmène sur des chemins très peu parcourus dans une série sur Tony Stark avec des personnages forts et des situations bien barrées.

DEADPOOL

Mensuel • 7€50 • À partir de février
Cette série ne propose que trois différentes séries (pour le moment ?) avec Spider-Man/Deadpool qui est toujours conduite par Robbie Thompson. Personnellement, j'avais trouvé que la série s'était essoufflée par rapport à ses débuts très prometteurs. La série principale Deadpool de Skottie Young et Nic Klein devrait plaire aux fans du personnage : c'est loufoque et sanglant, les blagues fusent pas mal. Enfin, la série punchy Domino de Gail Simone et David Baldeon fait ses débuts dans cette revue et c'est dynamique, drôle et passionnant à lire. Ce dernier titre est une sacré surprise.

SPIDER-MAN

Mensuel • 7€50 • À partir de février
Après le grand final de Amazing Spider-Man par Dan Slott, ce dernier s'offre un dernier épisode absolument génial dessiné par Marcos Martin avant de laisser sa place à Nick Spencer et Ryan Ottley qui emmènent Peter Parker dans une toute nouvelle direction. Le jeune homme doit faire face à une multitude d'ennemis tout en devant gérer sa colocation avec un super-vilain. Aussi, notre héros se trouve une petite-amie ! La revue accueille aussi Peter Parker: Spider-Man écrite par Chip Zdarsky et Ben Reilly : Scarlet Spider écrite par Peter David. Le line-up de cette revue devrait changer au fil des mois, certainement avec les séries sur Miles Morales et sur Spider-Gwen ainsi que le nouveau titre régulier qui vient de commencer aux Etats-Unis. À voir, en tout cas, les fans du Tisseur devraient apprécier cette revue.

X-MEN

Mensuel • 7€50 • À partir de février
Le mensuel sur les mutants et les mutantes de Marvel ne change guère. X-Men Gold de Marc Guggenheim est toujours présent continuant sur sa lignée - mais avec un mariage en vue. X-Men Blue entame sa dernière ligne droite avec un long arc passionnant dans lequel Magneto est la vraie star. En plus, Cullen Bunn est accompagné par Jorge Molina et Marcus To aux dessins, ce qui est plutôt plaisant. Mais, le seul véritable argument de vente est la nouvelle série régulière, X-Men Red, dans laquelle Jean Grey forme une nouvelle équipe. Tom Taylor et Mahmud Asrar nous offre une excellente série avec plein de nouvelles pistes et une équipe fort attachante. Là, encore, la revue risque, sans vilain jeu de mots, de muter avec la fin des titres de Guggenheim et de Bunn. On devrait y voir arriver par la suite Mr. & Mrs. X , la mini-série Extermination et Uncanny X-Men.

VENOM

Bimensuel • 7€50 • À partir de février
Si il y a bien une revue que je vous conseille vivement de lire, c'est bien celle-ci pourtant, je ne suis pas fan de Venom à la base. Le fait est que le scénariste Donny Cates réinvente complètement la mythologie autour du personnage dans la série éponyme arrivant à lier les origines du symbiote à d'autres sagas mythiques du Marvel Universe. Le titre est passionnant à lire en plus d'être illustré par Ryan Stegman plus en forme que jamais. La revue propose également la mini-série Edge of Spider-Man, puis Venom: First Host de Mike Costa et Mark Bagley viendra compléter la revue au numéro 2 (à paraître en avril).

WOLVERINE

Bimensuel • 7€50 • À partir de février
Afin de ramener Wolverine dans son univers, Marvel mets les petits plats dans les grands en offrant pas moins de 4 mini-séries (plus quelques one-shots) qui serviront d'introduction au retour tant attendu du mutant griffu. Il y a du bon et du dispensable : dans Weapon Lost, Daredevil part à la recherche de Wolverine (aussitôt lu, aussitôt oublié) ; The Adamantium Agenda, les New Avengers se reforment afin d'enquêter ce qui prête un titre sympathique grâce au storytelling de Tom Taylor ; même bien écrit The Claws of a Killer est dispensable, le titre invite le casting de la série Weapon X à partir à la recherche de Logan ; Mystery in Madripoor est une série un peu mal foutue mais qui change drastiquement une des X-Men présente dans la série. La revue est clairement l'une de celles que je conseille le moins, même pour les fans de Wolverine.

X-MEN EXTRA

Bimensuel • 7€50 • À partir de mars
Le dernier bimensuel qui débarquera en mars est celui qui est le moins intéressant. Le titre "phare" est Astonishing X-Men repris par Matthew Rosenberg et Greg Land, un titre assez mauvais malgré les quelques bonnes idées. Il y a aussi la série Weapon X qui est sur sa dernière ligne droite, de même pour Old Man Logan par Ed Brisson. Toutes ces séries s'arrêteront mais la revue ne devrait pas disparâitre pour autant. J'imagine que les titres de l'event Age of X-Man viendront à être publiées dans ce titre, ce qui ne devrait pas le rendre indispensable pour autant. Vous l'aurez compris, je ne conseille pas cette revue.

TL; DR

Avengers et Venom sont incontournables pour n'importe quel fan de Marvel ; Spider-Man et Deadpool devront plaire aux fans du personnage ; X-Men est une bonne lecture mais vous pouvez aussi attendre la sortie éventuelle de X-Men Red en format 100% ; Wolverine et X-Men Extra sont dispensables même pour les fans ; Infinity Wars joue un rôle important pour l'avenir de Marvel et propose de bonnes histoires dans sa première moitié, la fin sera plutôt dispensable.

À noter que le trimestriel Marvel Heroes semble continuer proposant des séries moins attendues. Là, encore, on risque d'avoir de bonnes choses dans les numéros à venir comme la mini-série Death of Inhumans de Donny Cates qui devrait logiquement remplacer Royals.

En résumé, comme à chaque renumérotation massive, il y a à boire et à manger. Le mercato des auteurs et autrices renouvelle souvent l'intérêt pour certains titres tout en apportant de bonnes surprises (Venom par exemple) et Fresh Start en est l'illustration parfaite avec de gros changements chez certains personnages. Il est certain en tout cas  que ces revues devront revoir leur contenu dans les mois à venir à cause des publications américaines qui varient assez régulièrement mais je ne pense pas qu'on devrait avoir une renumérotation massive de ces titres prochainement. En tout cas, rien n'est prévu de ce genre aux Etats-Unis.