The Mighty Blog

Programme de la Comic Con Paris

Entre passion comics et prises de risque

Du 22 au 24 octobre se tiendra Comic Con Paris, la convention parisienne qui se veut l'équivalente de ses homologues américaines. Elle veut surtout faire ses preuves après une première édition en demi-teinte. En tout cas, le programme de cette année est alléchant.

Les fans de BD Américaines ont souvent été déçus par la première édition de Comic Con Paris, autant par la communication qui ne visait pas trop les comics et autant ceux qui y sont allés. Si j'ai bien compris les retours de chacun, la convention n'était pas mauvaise mais le manque d'activité, le trop plein de boutiques et les invités trop axés cinéma, YouTube et ceux qui n'ont rien à voir rendaient l'événement un peu ennuyeux. En plus, la communication de la première édition a vraiment été agressive avec Paris Comics Expo, convention que les fans  adorent. Oui, Comic Con Paris est parti sur de mauvaise bases.

Et, j'ai l'impression que la direction a bien entendu les critiques et a su remettre en question sa convention. Faut dire que l'année dernière, l'événement se reposait quasiment sur des invités qui ont eu des empêchements de dernière minute. Du coup, l'équipe - apparemment renouvelée - a décidé de miser sur plusieurs fronts à l'instar des conventions américaines et, autant elle peut viser le grand public avec ses invités issus du cinéma et de la télé, autant elle réserve aux fans de comics, apparemment principaux visés par le nom de l'événement, une liste d'invités de choix. Si, en plus de ça, elle réserve une partie de la Grande Halle de la Vilette [superbe endroit - NdR] à une Artist Alley bien fournie alors l'édition gagnera en intérêt.

comic-con-paris-affiche

Je vais commencer, une fois n'est pas coutume, par les invités séries TV et cinéma puisqu'il y a du lourd. Joe Dante, réalisateur de Gremlins et sa suite, est l'invité d'honneur. Eliza Dushku alias Faith dans Buffy Contre Les Vampires et Echo dans Dollhouse, sera présente ainsi que Katie Cassidy qui incarne Black Canary dans la série Arrow. Il y a aussi Dominic Purcell, l'acteur de John Doe, Legends of Tomorrow et Prison Break. Il y a aussi William Simpson, story-boarder sur Game of Thrones, Stéphanie Maslansky, costumière des séries Marvel Studios sur Netflix et Ann Foley, celle de Agents of S.H.I.E.L.D.. Vous voyez, même les invités des "live action" ont un rapport avec les comics. Cela commence donc bien comme programme.

Côté comics, nous avons le droit à Mirko Colan, le dessinateur de Turok chez Dynamite Press ; Chad Hardin, le dessinateur de Harley Quinn - l'une des plus grosses ventes de DC en terme d'albums ; Erik Larsen, le célèbre créateur de Savage Dragon, dessinateur de Spawn et célèbre pour ses dessins super détaillés en conventions ; Tony Moore, le dessinateur de Fear Agent [il a donc respiré les aisselles de Rick Remender - NdR] et co-créateur de The Walking Dead ; Terry Moore sera là, connu pour l'excellente série de romance, suspense, drama Strangers in Paradise ; Marcus To le dessinateur de New Avengers et qui rejoint Nightwing chez DC Comics ; et Greg Pak, scénariste de Planet Hulk et World War Hulk et, actuellement, sur notre série chouchou The Totally Awesome Hulk.

En plus de ça, Glénat Comics invite le duo Kieron Gillen et Jamie McKelvie pour la sortie en France de The Wicked + The Divine et Panini Comics invite Marco Checchetto (Star Wars, Punisher...) qui signe la couverture. On peut imaginer que les autres éditeurs français auront leurs invités, il reste du temps avant le début de la convention.

Du coup, l'affiche de cette année arrive à plus me motiver que celle de l'année dernière. J'entends déjà les trolls de l'internet la comparer à celle de Paris Comics Expo passée mais, elle n'a pas tant à lui envier. Limite, la sélection est plus pointue que celle de sa concurrente. Malheureusement, cela pourrait coûter cher à Paris Comic Con qui vise aussi le plus grand public. Mais, qui sait, peut-être que l'équipe du festival nous réserve d'autres surprises.