Pax Romana

Une des marques des grands auteurs, c'est d'avoir un style identifiable, loin des œuvres génériques qui pullulent. S'il y a bien un auteur qu'on repère rien qu'en feuilletant ses comics, c'est bien Jonathan Hickman : gros blocs de texte, pages vides légendées à l'extrême, concepts métaphysiques, l'auteur actuel des séries Avengers a un style auquel on accroche ou qu'on déteste immédiatement.

Uncanny X-Men #17

Brian Michael Bendis continue sur sa lancée d'épisodes one-shot d'Uncanny X-Men. Cela fait le 4ème épisode d'affilée mais ce n'est pas inintéressant pour autant. Mais une question persiste : est-ce que le scénariste construit quelque chose de concret ?

Guardians Of The Galaxy #12

Voici le 4ème chapitre plutôt redouté de The Trial of Jean Grey. Pourquoi redouté alors que le dernier épisode était excellent ? Peut-être parce qu'il s'agit d'un épisode de Guardians Of The Galaxy et il semble que Brian Michael Bendis n'arrive pas à conserver le même dynamisme que sur All-New X-Men. Mais rassurez-vous cet épisode s'en sort pas trop mal.

Chaque début de mois, les gros fans de jeux vidéo attendent l'annonce de la couverture du magazine Game Informer du mois d'après. Le mensuel a souvent de belles couvertures mais surtout de grosses annonces. Hier, cette grosse annonce nous concernait puisque le mois prochain le magazine consacre sa une au prochain jeu de Rocksteady Studios : Batman: Arkham Knight.

Fantastic Four #1

On connait la manie de Marvel de relancer ses titres, des fois à peine 1 an après la sortie du volume précédent. Mais cela donne de la visibilité à des séries attendues ou en manque de lecteurs, et dans le cas de Fantastic Four, elle était nécessaire pour annoncer cette nouvelle équipe créative en charge du titre qui réussit un fantastique démarrage.

Il est toujours un peu difficile d’expliquer pourquoi on aime ou pas quelque chose. Il est d’autant plus difficile de l’expliquer sans paraître pour un fanboy ou un hater. Du coup, je ne me prononçais guère sur mon ressenti sur DC Comics surtout vu les virages pris il y a quelques années déjà (bien avant New 52 en fait). Tout simplement parce que je ne savais pas l’expliquer convenablement. Et puis, lors de la soirée d’inauguration du jeu vidéo Injustice: Les Dieux Sont Parmi Nous, j’ai eu le déclic de ce qui ne me plaisait pas dans l’univers et l’imagerie que la Distinguée Concurrence construit et entretient.