The Mighty Blog

Semaine du 17 octobre 2014

Tous les vendredis, nous vous proposons nos coups de cœur de la semaine en VO et en VF. N'hésitez pas à nous faire partager les vôtres dans les commentaires ci-dessous ou à nous faire savoir si vous avez apprécié nos recommandations.

VO

Noisybear a aimé :

Batman and Robin 035-CoverBatman and Robin #35

DC Comics • Par Peter J. Tomasi & Patrick Gleason • $3.99
Robin Rises continue. DC aurait pu appeler cet arc "Batman pas content", ça aurait été pareil. Notre chevalier parle peu mais fait du dégât. Mais ce qui m'a plus le plus - au-delà des dessins d'un Gleason qui se surpasse, c'est le trio composé de Red Robin, Red Hood et Batgirl. Tomasi le fait marcher comme jamais et j'ai pas l'impression qu'on ait eu ce genre de moments depuis le début des New 52. Dernier point, il y a Batwoman dans cet épisode et Tomasi l'écrit rudement bien.

Toine a aimé :
Original Sin Annual 001-000Original Sin Annual #1

Marvel Comics • Par Jason Latour & Enis Cisic • $3.99
Vous ne vous y attendiez pas, hein ? Axis était sympathique, Wolverine est enfin mort et j'ai apprécié la fin, mais aucun des deux numéros ne m'a réellement bluffé. Cet annual a par contre un côté SF très agréable, mélange d'espionnage, de récit de guerre, et des récits des années 70... Aussi intéressant qu'intriguant, c'est une bonne surprise !

VF

Noisybear a aimé :

ComicBox91Comic Box #91

Comic Box • 6€90
Cette semaine pas mal de revues sortent ainsi que le nouveau tome de The Walking Dead. Mais, je préfère Comic Box avec ses interviews prometteuses (George Perez et Fank Miller) et un dossier sur l'autre papa de Star-Lord. Pour rappel, Comic Box est la lecture idéale pour les fans de comics qui veulent aller plus loin que simplement les histoires.

Toine a aimé :

10615477_10152734767189648_5025541005307899559_nMarvel Collector #4 : Spider-Man : l'Empire

Panini Comics • Par Kaare Andrews • 6€90
Les puristes viendront râler, en disant que "blabla c'est The Dark Knight Returns pour Spidey", sauf que non. C'est un univers alternatif du Tisseur, devenu un vieillard à moitié sénile, dans une société totalitaire contrôlée par un vieil ennemi. Ok, ça ressemble au récit de Miller, mais Andrews se surpasse dans cette histoire dérangeante et malsaine au possible. Une belle réécriture de la fin/des débuts du personnage, et un hommage en or. A ce prix là, et en cartonné, vous n'avez aucune excuse.