The Mighty Blog

Semaine du 5 janvier 2019

Les rééditions de classiques

Tous les samedis matin, nous vous proposons nos coups de cœur de la semaine en VO et en VF. N'hésitez pas à nous faire partager les vôtres dans les commentaires ci-dessous ou à nous faire savoir si vous avez apprécié nos recommandations.

Comics en V.O.

Kevin a aimé :

Coda #8

BOOM! Studios • Par Simon Spurrier & Mattias Bergara • $3.99
Olala, c'était aussi beau que dingue (et cette couverture mes aïeux) ! Spurrier décide de lâcher les chevaux et on tremble en même temps que Hm, car sa femme a un peu mal pris les événements du précédent numéro. Les choses ne se passent pas du tout comme Hm l'espère et j'ai hâte de voir comment Spurrier va gérer la suite du récit. C'est très beau, Matias Bergara est un sacré dessinateur, et la plume de Spurrier est aiguisée.

Noisybear a aimé :

Conan The Barbarian #1

Marvel Comics • Par Jason Aaron & Mahmud Asrar • $4.99
Gamin, je me rappelle de mes potes me disant que Conan c'était trop bien mais, je pense que cette représentation de l'homme alpha qui ne répond que par son glaive avait tendance à me déplaire déjà à l'époque. Il s'avère que l'oeuvre de Conan est plus subtile et je l'ai appris que des années plus tard lorsque je me suis forcé à lire une BD dessinée par le grand John Buscema afin d'apprécier son travail. Je fus agréablement surpris par la richesse du monde de Conan. Mais je n'ai pas tout lu donc c'est un peu en tant que novice que j'ai ouvert et apprécié les nouvelles aventures du Cimmérien chez Marvel. Jason Aaron arrive à raconter une histoire à travers les âges avec une violence et une maturité appréciables. Je ne vois certainement pas toutes les subtilités mais c'est du très bon.

Wallace a aimé :

Redneck #18

Image Comics • Par Donny Cates & Lisandro Estherren • $3.99
Donny Cates est génial. On avait tous prévu plus ou moins ce qui allait se passer dans ce numéro. Par contre, je n'imaginais pas la maîtrise du récit, alternant flash-forwards, flash-backs et voix off de manière magistrale. Une conclusion violente et émouvante, pour un story-arc surprenant à plus d'un titre.

Comics en V.F.

Noisybear a aimé :

X-Men : Le Massacre Mutant

Panini Comics • Par Chris Claremont, Louise Simonson, John Romita Jr, Jon Bogdanove, Walter Simonson... • 26€00
Selon moi, il y a deux titres immanquables cette semaine et je laisse Wallace vous parler du second alors que je vous parle du premier. Le Massacre Mutant est une période sombre des X-Men dans le sens où les mutants et les mutantes vont progressivement perdre pied jusqu'à Inferno. Il y a plein de choses intéressantes dans ces pages comme l'arrivée de X-Factor, une équipe de chasseurs de mutants, un personnage qui va changer à jamais après avoir été crucifié, Psylocke qui va devoir faire face à Sabretooth... Chris Claremont maltraite ses personnages afin de mieux les faire briller et c'est pour ça que c'est génial.

Wallace a aimé :

Wolverine par Millar et Romita Jr.

Panini Comics • Par Mark Millar & John Romita Jr. • €36,95
C'est un des meilleurs runs de Wolverine qui est réédité par Panini, avec ce pitch génial. Et si la Main prenait le contrôle de Wolverine pour attaquer les super-héros ? C'est malin, jouissif, et bourré de retournements de situation. Et si comme moi, vous aimez le trait de Romita Jr., vous allez vous régaler.

Tradepaper Back & Hardcover

Noisybear a aimé :

Jinx TPB

Jinxworld • Par Brian Michael Bendis • $29.99
Jinx est la suite de Goldfish sorti récemment chez DC mais la série peut se lire sans avoir lu la précédente. Mais, surtout, Jinx c'est le bébé de Bendis, celui qui a peut-être préféré réaliser (à l'époque en tout cas) et sur lequel il a trouvé un ton et une qualité d'écriture que nous retrouverons plus tard sur Daredevil, Powers et Jessica Jones. Ce n'est pas pour rien que le label de l'auteur s'appelle Jinxworld. C'est avec ce titre que je me suis intéressé à Bendis mais, aussi, aux comics non-super-héroïque. C'est un moment important de ma vie de lecteur. Plus que Kree/Skrull War et The Death of Captain Marvel que je vous recommande pourtant chaudement.

Wallace a aimé :

The Death of Captain Marvel

Marvel Comics • Par Jim Starlin • $19.99
En 1982, Marvel cherche à donner de la légitimité aux comics, en lançant sa ligne Marvel Graphic Novel, livrant un récit autonome sur le modèle des bandes dessinées européennes, et en faisant appel aux meilleurs auteurs de l’époque. Pour ouvrir le bal, Jim Starlin orchestre la Mort de Captain Marvel, qui ne succombera pas à Thanos ou un puissant adversaire, mais à un “banal” cancer. J’avais découvert ce récit en 1993, lors de sa réédition en Top BD chez Lug, et l'adolescent que j’étais avait été marqué par la manière dont Mar-Vell apparaissait humain face à l'inéluctabilité de la mort. Un très grand comic, qui a façonné mon amour pour la bande dessinée en général, et les comics en particulier.