The Mighty Blog

Ventes Comics U.S. : Décembre 2017

Dans un mouchoir de poche

Tous les mois, nous allons vous présenter les chiffres de vente des comics outre-Atlantique et analyser le marché dans son ensemble.

Avant de rentrer dans les chiffres et, surtout, l'analyse qui en découle, il faut préciser quelques détails.

Tout d'abord, il s'agit d'estimations de vente des comics sortis entre le 1er et le 31 décembre 2017, uniquement ceux-là. Les estimations sont données par Diamonds Comic Distributors, Inc., le principal fournisseur de comics sur le direct market, c'est à dire qu'il distribue les comics aux comic shops et assimilés. Il peut y avoir des marges d'erreur mais cela indique une tendance fiable du marché américain.

Les classements sont séparés en deux. D'un côté, il y a un classement en fonction de la quantité vendue, tout simplement on additionne le nombre de comics sortis pendant la période vendu. De l'autre, il y a un classement en fonction des revenus engendrés. Là encore il s'agit d'estimation puisque les bénéfices engendrés par un éditeur dépend du pourcentage qu'il touche retranché à celui qu'il investit et ces chiffres varient en fonction de la maison d'édition. Ainsi pour faire simple, Diamonds prend le nombre de comics vendus et le multiplie par le prix de vente. Encore une fois, cela n'est qu'un ordre de grandeur.

Ces deux classements peuvent paraître redondants mais, il n'en est rien puisqu'un éditeur peut vendre moins de comics mais engendré plus de revenus notamment parce qu'il vend ses comics plus chers ou parce qu'il arrive à placer plus de titres dans le classement global.

Et, justement, dernier point, ces chiffres ne prennent en compte uniquement les 300 premiers comics vendus en single. Donc les Graphic Novels et les Trade Paperbacks ne sont pas considérés dans ces classements.

A noter que je ne diffuse pas de classement sur les albums parce que les chiffres ne montrent que des tendances assez vagues vu que certains livres sont distribués par d'autres moyens. en plus, avec la vente en ligne, les chiffres ne sont plus aussi fiables qu'avant.

Maintenant, place aux chiffres.

TOP 10 des éditeurs en quantité

Il s'agit des 10 meilleurs éditeurs de la période en fonction du nombre de comics vendus.

ÉDITEUR PART DE MARCHÉ
DC COMICS 42,07%
MARVEL COMICS 40,27%
IMAGE COMICS 5,84%
IDW PUBLISHING 2,66%
DARK HORSE COMICS 1,85%
BOOM! STUDIOS 1,70%
DYNAMITE ENTERTAINMENT 1,64%
VALIANT 1,27%
ARCHIE COMICS 0,58%
AFTERSHOCK COMICS 0,47%
NON-CLASSÉS DANS LE TOP 10 1,02%

TOP10 des éditeurs en revenu engendré

Il s'agit du classement des éditeurs qui ont gagné le plus d'argent durant la période.

ÉDITEUR PART DE MARCHÉ
MARVEL COMICS 41,41%
DC COMICS 40,16%
IMAGE COMICS 5,71%
IDW PUBLISHING 2,94%
BOOM! STUDIOS 1,96%
DARK HORSE COMICS 1,92%
DYNAMITE ENTERTAINMENT 1,78%
VALIANT 1,32%
ARCHIE COMICS 0,59%
AFTERSHOCK COMICS 0.48%
NON-CLASSÉS DANS LE TOP 10 1,09%

TOP 10 comics

Voici les 10 comics single qui se sont le mieux vendus pendant la période.

Rang Titre Prix Editeur
1 DOOMSDAY CLOCK #2 $4.99 DC
2 DARK NIGHTS: METAL #4 $3.99 DC
3 PHOENIX RESURRECTION: THE RETURN OF JEAN GREY #1 $4.99 Marvel
4 BATMAN #36 $2.99 DC
5 BATMAN #37 $2.99 DC
6 BATMAN: WHITE KNIGHT #3 $3.99 DC
7 AMAZING SPIDER-MAN: VENOM INC. ALPHA #1 $4.99 Marvel
8 MARVEL TWO-IN-ONE #1 $3.99  Marvel
9 HAWKMAN FOUND #1 $3.99 DC
10 AMAZING SPIDER-MAN #792 $3.99  Marvel

Nombre de titres publiés

Classement des éditeurs qui ont en fonction du nombre de comics nouveaux qu'ils ont publié durant la période.

ÉDITEUR COMICS PUBLIÉS
MARVEL COMICS 85
DC COMICS 80
IMAGE COMICS 55
IDW PUBLISHING 35
BOOM! STUDIOS 24
DYNAMITE ENTERTAINMENT 21
TITAN BOOKS 20
DARK HORSE COMICS 19
VALIANT ENTERTAINMENT LLC 6
ONI PRESS 4
NON-CLASSÉS DANS LE TOP 10 98
TOTAL 447

Graphiques

Evolution sur une année de la quantité de comics vendus

Marvel + DC vs. le reste du marché

Cliquez pour agrandir

Les petits éditeurs

Cliquez pour agrandir

Evolution sur une année des profits

Marvel + DC vs. le reste du marché

Cliquez pour agrandir

Les petits éditeurs

Cliquez pour agrandir

Analyse des chiffres

Marvel et DC, quasi égalité

Ce mois-ci, il est difficile de départager les Big Two - les 2 grands éditeurs du marché - tellement les chiffres sont proches.

D'un côté, DC Comics mène la dense en quantité d'unités vendues. Pourtant, il y a une baisse très importe par rapport au mois dernier : 17,61% en moins. En tout cas, sa politique de miser sur Batman pour vendre fonctionne réellement. Il est la star de la mini-série Dark Nights: Metal boostant également les tie-ins. Pour preuve : jamais un titre sur Hawkman n'aura été aussi bien placé en terme de ventes. La baisse de ventes est facilement justifiable avec moins de titres sur le Chevalier Noir mais, aussi, l'effet de surprise Doomsday Clock est passé. En effet, envion 80000 unités en moins entre le numéro 1et le 2. Il s'agit d'un phénomène tout à fait normal, les numéros 1 se vendent largement mieux en règle générale puisque certains les achètent en espérant une spéculation.

Marvel Comics revient dans la course, pourtant il connait également une baisse côté vente : 5,78% d'unités vendues en moins que le mois dernier et des bénéfices en baisse de 6,54%. Pourtant, il est devant ses concurrents côté argent puisque ses titres les plus onéreux se placent dans le Top 10.

Le marché global toujours en baisse

La vente de comics est au plus bas : comme vous pouvez le constater sur les graphiques ci-dessus, le mois de décembre 2017 est celui pendant lequel il s'est vendu le moins de comics. -12,42% entre novembre et décembre d'unités vendues en mois et -22,97% si on compare à décembre 2016. En terme de bénéfice, nous sommes à 14,12% en moins comparé à novembre 2017 et 23,40% en moins par rapport à décembre 2016.

Le Top 300 représente ainsi 5,73 millions de comics vendus et 6,07 millions si on regarde le classement complet. Pendant ce temps-là, nous sommes toujours à près de 500 nouveaux comics sortis ce mois-ci.

Conclusions

Les ventes du direct market sont toujours inquiétantes à tel point qu'on se demande si les décisions éditoriales à venir comme la nouvelle gamme de comics de DC, la ligne de comics édités par Karen Berger chez Dark Horse ou, encore le changement d'éditeur-en-chef chez Marvel suffiront à redresser la barre. L'année 2018 risque d'être déterminante sur l'avenir du marché tel qu'on le connait depuis le milieu des années 70.