The Mighty Blog

Ventes Comics U.S. : Février 2018

La stratégie de DC Comics montre ses limites

Tous les mois, nous allons vous présenter les chiffres de vente des comics outre-Atlantique et analyser le marché dans son ensemble.

Avant de rentrer dans les chiffres et, surtout, l'analyse qui en découle, il faut préciser quelques détails.

Tout d'abord, il s'agit d'estimations de vente des comics sortis entre le 1er et le 28 février 2018, uniquement ceux-là. Les estimations sont données par Diamonds Comic Distributors, Inc., le principal fournisseur de comics sur le direct market, c'est à dire qu'il distribue les comics aux comic shops et assimilés. Il peut y avoir des marges d'erreur mais cela indique une tendance fiable du marché américain.

Les classements sont séparés en deux. D'un côté, il y a un classement en fonction de la quantité vendue, tout simplement on additionne le nombre de comics sortis pendant la période vendu. De l'autre, il y a un classement en fonction des revenus engendrés. Là encore il s'agit d'estimation puisque les bénéfices engendrés par un éditeur dépend du pourcentage qu'il touche retranché à celui qu'il investit et ces chiffres varient en fonction de la maison d'édition. Ainsi pour faire simple, Diamonds prend le nombre de comics vendus et le multiplie par le prix de vente. Encore une fois, cela n'est qu'un ordre de grandeur.

Ces deux classements peuvent paraître redondants mais, il n'en est rien puisqu'un éditeur peut vendre moins de comics mais engendré plus de revenus notamment parce qu'il vend ses comics plus chers ou parce qu'il arrive à placer plus de titres dans le classement global.

Et, justement, dernier point, ces chiffres ne prennent en compte uniquement les 300 premiers comics vendus en single. Donc les Graphic Novels et les Trade Paperbacks ne sont pas considérés dans ces classements.

A noter que je ne diffuse pas de classement sur les albums parce que les chiffres ne montrent que des tendances assez vagues vu que certains livres sont distribués par d'autres moyens. En plus, avec la vente en ligne, les chiffres ne sont plus aussi fiables qu'avant.

Petite nouveauté ce mois-ci avec le nombre de titres que chaque éditeur a pu classer dans le Top 300 qui sert de référence aux tableaux et aux graphiques ci-dessous.

Maintenant, place aux chiffres.

TOP 10 des éditeurs en quantité

Il s'agit des 10 meilleurs éditeurs de la période en fonction du nombre de comics vendus.

ÉDITEUR PART DE MARCHÉ
MARVEL COMICS 40,19%
DC COMICS 40,06%
IMAGE COMICS 9,95%
DYNAMITE ENTERTAINMENT 2,19%
IDW PUBLISHING 1,99%
BOOM! STUDIOS 1,58%
DARK HORSE COMICS 1,07%
VALIANT 0,82%
ONI PRESS 0,40%
TITAN BOOKS 0,34%
NON-CLASSÉS DANS LE TOP 10 1,19%

TOP10 des éditeurs en revenu engendré

Il s'agit du classement des éditeurs qui ont gagné le plus d'argent durant la période.

ÉDITEUR PART DE MARCHÉ
MARVEL COMICS 42,99%
DC COMICS 36,97%
IMAGE COMICS 9,91%
DYNAMITE ENTERTAINMENT 2,24%
IDW PUBLISHING 2,13%
BOOM! STUDIOS 1,60%
DARK HORSE COMICS 1,08%
VALIANT 0,83%
ONI PRESS 0,41%
TITAN BOOKS 0.34%
NON-CLASSÉS DANS LE TOP 10 1,28%

TOP 10 comics

Voici les 10 comics single qui se sont le mieux vendus pendant la période.

Rang Titre Prix Editeur
1 DARK KNIGHTS RISING: THE WILD HUNT #1 $4.99 DC
2 X-MEN RED #1 $4.99 MARVEL
3 BATMAN #40 $2.99 DC
4 BATMAN #41 $2.99 DC
5 THE WALKING DEAD #176 $3.99 IMAGE
6 BATMAN: WHITE KNIGHT #5 $3.99 DC
7 PETER PARKER: SPECTACULAR SPIDER-MAN #300 $4.99 MARVEL
8 STAR WARS #43 $3.99 MARVEL
9 INFINITY COUNTDOWN PRIME #1 $4.99 MARVEL
10 AMAZING SPIDER-MAN #796 $3.99  MARVEL

Nombre de nouveaux titres publiés

Classement des éditeurs qui ont en fonction du nombre de comics nouveaux qu'ils ont publié durant la période.

ÉDITEUR COMICS PUBLIÉS
DC COMICS 88
MARVEL COMICS 81
IMAGE COMICS 70
IDW PUBLISHING 31
BOOM! STUDIOS 25
DYNAMITE ENTERTAINMENT 20
DARK HORSE COMICS 16
VALIANT ENTERTAINMENT LLC 12
ONI PRESS 3
NON-CLASSÉS DANS LE TOP 103
TOTAL 449

Nombre de titres classés dans le TOP 300

Classement des éditeurs qui ont en fonction du nombre de comics nouveaux qu'ils ont publié durant la période.

ÉDITEUR COMICS PUBLIÉS
MARVEL COMICS 90
DC COMICS 85
IMAGE COMICS 45
DYNAMITE ENTERTAINMENT 18
IDW PUBLISHING 16
BOOM! STUDIOS 13
DARK HORSE COMICS 9
VALIANT ENTERTAINMENT LLC 6
ONI PRESS 3
TITAN BOOKS 3
HEAVY METAL 2
ACTION LAB 2
ARCHIE COMICS 2
BLACK MASK 2
AFTERSHOCK COMICS 2
BONGO COMICS 1
UNITED PLANKTON 1

Graphiques

Evolution sur une année de la quantité de comics vendus

Marvel vs. DC vs. le reste du marché

Cliquez pour agrandir

Les petits éditeurs

Cliquez pour agrandir

Evolution sur une année des profits

Marvel vs. DC vs. le reste du marché

Cliquez pour agrandir

Les petits éditeurs

Cliquez pour agrandir

Analyse des chiffres

La chute des ventes est accentuée

Ça fait deux ans que la chute des comics distribués par Diamonds - ou direct market - inquiète mais jusqu'à présent nous pouvions voir que certains éditeurs arrivaient à sortir la tête de l'eau.

Tout comme les premiers mois durant lesquels Marvel Comics a connu ses difficultés entraînant une chute significative du marché, ce mois-ci DC connait une perte significative (-14% en terme d'unités commandées et en terme de revenu par rapport au mois dernier) et cela accentue la chute des ventes en février. 4,20% d'unités en moins dans le TOP 300 du mois de février que par rapport au mois précédent et 10,09% en moins d'en février 2017.

Un mois "sans" pour DC Comics

Ces derniers mois DC Comics se démarquait largement grâce à ses événements marquants comme Dark Nights: Metal et ses nombreux tie-ins, Doomsday et le cross-over entre Superman et Action Comics. Mais ce mois-ci, l'éditeur essuie des retards du côté de la saga de Scott Snyder avec un seul one-shot paru - qui est numéro 1 des ventes tout de même - et le report de la maxi-série événement de Geoff Johns et Gary Frank.

Certes les séries régulières à succès habituelles sont toujours en tête mais celles sur lesquelles il comptait faire le mois ne sont pas au rendez-vous. En effet, The New Age of DC Heroes ne décolle pas : Damage #2 est placé à la 75e place, The Silencer #2 104e, Sideways #1 48e et The Terrifics #1 se hisse à la 20e place mais est loin d'être un carton malgré le prix attractif ($2.99).

En tout cas, nous voyons que la stratégie de DC qui consistait à miser sur ses deux scénaristes les plus bankables et à multiplier les titres autour de Batman voit ses limites ; ce mois-ci peu de titres répondent à ces critères et les chiffres ont nettement baissé.

Image Comics redresse la barre

Finalement, ce mois-ci, ce sont les petits éditeurs qui se débrouillent le mieux : Dark Horse double son nombre d'unités commandées, BOOM! Studios et Dynamite font de très bons chiffres. Mais, c'est surtout Image Comics qui arrive à se démarquer. Bien évidemment The Walking Dead contribue au succès mais, ce mois-ci, il faut également compter sur le grand retour de Millarworld et les premiers comics "Netflix" à savoir Kick-Ass #1 et Hit-Girl #1. Image arrive donc à dépasser le 2 millions de dollars engendrés, ce qui ne lui était pas arrivé depuis octobre dernier.

Aucun gros hit

L'information qu'il faudra surtout retenir de ce mois de février 2018 c'est qu'il n'y a qu'un seul titre qui s'est commandé à plus de 100000 exemplaires, il s'agit du one-shot Dark Knights Rising: The Wild Hunt.

Pourtant, il y a eu de nombreux titres à fort potentiels comme X-Men Red #1 (98468 unités commandées), Peter Parker: Spectacular Spider-Man #300 (77094 unités commandées), Kick-Ass #1 (50030 unités commandées) et Infinity Countdown: Prime #1 (55260 unités commandées).

Conclusions

Ce n'est pas un mois très glorieux pour le direct market avec de nombreuses occasions manquées pour DC et, surtout pour Marvel Comics. Ce dernier arrive à rattraper son retard grâce aux Trade Paperbacks mais ce n'est pas rassurant pour autant. Il faut dire qu'il y a toujours une offre très importante mais il semble que la demande se fait de plus en plus rare...