The Mighty Blog

Ventes Comics U.S. : Janvier 2018

DC Comics écrase (presque) la concurrence

Tous les mois, nous allons vous présenter les chiffres de vente des comics outre-Atlantique et analyser le marché dans son ensemble.

Avant de rentrer dans les chiffres et, surtout, l'analyse qui en découle, il faut préciser quelques détails.

Tout d'abord, il s'agit d'estimations de vente des comics sortis entre le 1er et le 31 janvier 2018, uniquement ceux-là. Les estimations sont données par Diamonds Comic Distributors, Inc., le principal fournisseur de comics sur le direct market, c'est à dire qu'il distribue les comics aux comic shops et assimilés. Il peut y avoir des marges d'erreur mais cela indique une tendance fiable du marché américain.

Les classements sont séparés en deux. D'un côté, il y a un classement en fonction de la quantité vendue, tout simplement on additionne le nombre de comics sortis pendant la période vendu. De l'autre, il y a un classement en fonction des revenus engendrés. Là encore il s'agit d'estimation puisque les bénéfices engendrés par un éditeur dépend du pourcentage qu'il touche retranché à celui qu'il investit et ces chiffres varient en fonction de la maison d'édition. Ainsi pour faire simple, Diamonds prend le nombre de comics vendus et le multiplie par le prix de vente. Encore une fois, cela n'est qu'un ordre de grandeur.

Ces deux classements peuvent paraître redondants mais, il n'en est rien puisqu'un éditeur peut vendre moins de comics mais engendré plus de revenus notamment parce qu'il vend ses comics plus chers ou parce qu'il arrive à placer plus de titres dans le classement global.

Et, justement, dernier point, ces chiffres ne prennent en compte uniquement les 300 premiers comics vendus en single. Donc les Graphic Novels et les Trade Paperbacks ne sont pas considérés dans ces classements.

A noter que je ne diffuse pas de classement sur les albums parce que les chiffres ne montrent que des tendances assez vagues vu que certains livres sont distribués par d'autres moyens. en plus, avec la vente en ligne, les chiffres ne sont plus aussi fiables qu'avant.

Maintenant, place aux chiffres.

TOP 10 des éditeurs en quantité

Il s'agit des 10 meilleurs éditeurs de la période en fonction du nombre de comics vendus.

ÉDITEUR PART DE MARCHÉ
DC COMICS 44,67%
MARVEL COMICS 39,31%
IMAGE COMICS 6,99%
IDW PUBLISHING 2,99%
BOOM! STUDIOS 1,30%
DYNAMITE ENTERTAINMENT 1,24%
VALIANT 1,02%
ARCHIE COMICS 0,52%
DARK HORSE COMICS 0,51%
AFTERSHOCK COMICS 0,41%
NON-CLASSÉS DANS LE TOP 10 1,04%

TOP10 des éditeurs en revenu engendré

Il s'agit du classement des éditeurs qui ont gagné le plus d'argent durant la période.

ÉDITEUR PART DE MARCHÉ
MARVEL COMICS 41,94%
DC COMICS 41,74%
IMAGE COMICS 7,02%
IDW PUBLISHING 3,08%
BOOM! STUDIOS 1,33%
DYNAMITE ENTERTAINMENT 1,26%
VALIANT 1,04%
ARCHIE COMICS 0,53%
DARK HORSE COMICS 0,52%
AFTERSHOCK COMICS 0.41%
NON-CLASSÉS DANS LE TOP 10 0,66%

TOP 10 comics

Voici les 10 comics single qui se sont le mieux vendus pendant la période.

Rang Titre Prix Editeur
1 DOOMSDAY CLOCK #3 $4.99 DC
2 DARK NIGHTS: METAL #5 $3.99 DC
3 BATMAN #38 $2.99 DC
4 BATMAN #39 $2.99 DC
5 THE WALKING DEAD #175 $3.99 IMAGE
6 AVENGERS #675 $4.99 MARVEL
7 BATMAN: WHITE KNIGHT #4 $3.99 DC
8 AMAZING SPIDER-MAN: VENOM INC OMEGA #1 $4.99 MARVEL
9 BATMAN AND THE SIGNAL #1 $4.99 DC
10 OLD MAN HAWKEYE #1 $3.99  Marvel

Nombre de titres publiés

Classement des éditeurs qui ont en fonction du nombre de comics nouveaux qu'ils ont publié durant la période.

ÉDITEUR COMICS PUBLIÉS
DC COMICS 89
MARVEL COMICS 86
IMAGE COMICS 62
IDW PUBLISHING 43
BOOM! STUDIOS 24
DYNAMITE ENTERTAINMENT 13
DARK HORSE COMICS 10
VALIANT ENTERTAINMENT LLC 7
ONI PRESS 5
NON-CLASSÉS DANS LE TOP 139
TOTAL 478

Graphiques

Evolution sur une année de la quantité de comics vendus

Marvel vs. DC vs. le reste du marché

Cliquez pour agrandir

Les petits éditeurs

Cliquez pour agrandir

Evolution sur une année des profits

Marvel vs. DC vs. le reste du marché

Cliquez pour agrandir

Les petits éditeurs

Cliquez pour agrandir

Analyse des chiffres

DC largement en tête du nombre de comics vendus

Aucun doute possible, DC Comics domine le marché ce mois-ci et de loin ; près de 5% d'unités vendues de plus que son concurrent historique.

Cela s'explique très simplement par les deux events du moment et leurs tie-ins qui viennent s'ajouter à la liste des blockbusters du moment comme les séries régulières Batman, Superman, Flash et Justice League.

Le fait est que DC Comics a aussi réussi à placer dans le TOP 300 103 publications grâce aux nombreuses rééditions arrivées à la fin du mois de janvier. En effet, seulement 87 publications sur les 89 inédites se sont glissées dans les trois cents premier du classement. En revanche, avec un prix moyen de 4,04 dollars - soir 10 cents de moins que Marvel, DC n'arrive pas à atteindre la première place... mais de très peu.

Un mauvais mois pour Marvel ?

Clairement oui !

Même si la mini-série Phoenix Resurrection : The Return of Jean Grey a des ventes honorables sur la longueur, les 5 épisodes se sont "bien" vendus mais, justement avec un tel blockbuster. Mais si on regarde le bilan complet avec le début de la mini-série Old Man Hawkeye, ou encore No Surrender qui ont interpellé les foules... On peut se demander où sont passées les autres séries.

La Maison des Idées classe tout de même dans le Top 300 84 titres sur 86 nouvelles publications et passe devant niveau rentabilité. Il faut dire que le prix moyen de ses publications classées dans ce Top est de $4.14 ce qui est largement au-dessus du reste (DC est à $4.04).

En tout cas, on comprend toute la vague d'arrêt de séries qui arrive en mars tellement certains titres n'arrivent pas à percer, Marvel a besoin d'un renouveau pour booster ses ventes.

Un démarrage un peu mou pour The New Age of DC Heroes

DC arrive à s'imposer largement ce mois-ci pourtant il y a une ombre au tableau : sa nouvelle gamme de comics qu'il met en avant depuis des mois ne perce pas. Damage #1 se place à la 44e place avec 37001 ventes, quant à Silencer #1 est 65e avec 30131. Bien que le score est tout à fait honorable à notre époque - d'autant plus que ces deux titres n'ont eu aucune variant covers - on devrait miser sur 24000 ventes au deuxième numéro, et ils devraient passer sous le seuil des 20000 au troisième. Très clairement, les commandes sont en-dessous des espérances. Du coup, nous sommes en droit de penser que le changement de dessinateurs sur ces titees prévu au mois d'avril n'est peut-être pas anodin.

Les petits éditeurs s'effacent

Ce mois-ci, nous comptons 303 nouvelles publications venus des petits éditeurs et, pourtant, les ventes sont toujours au plus bas. Certes, DC et Marvel s'imposent dans le Top 300 mais les ventes globales des éditeurs comme Image, Valiant et BOOM! n'évolue pas voire baisse, surtout pour Dark Horse qui représente seulement 0,51% du Top 300, contre 1,85% que le mois dernier. Ça correspond à 71,08% en moins et il s'agit d'une chute de 81,36% par rapport à l'année dernière.

Aussi, la différence d'unités écoulées entre le duo Image/IDW Publishing et le reste des éditeurs est important.

Conclusions

Aucune amélioration en vue pour le marché global même si on compte une augmentation de 6,54% d'argent récolté que le mois dernier, cela reste 11,31% en moins que l'année dernière et 15,32% d'unités vendues en mois qu'en janvier 2017. Certains éditeurs comme Marvel et Dark Horse prennent assez cher. A voir comment ils vont réagir.