The Mighty Blog

Ventes Comics U.S. : Juin 2018

IDW Publishing en difficulté

Tous les mois, nous allons vous présenter les chiffres de vente des comics outre-Atlantique et analyser le marché dans son ensemble.

Avant de rentrer dans les chiffres et, surtout, l'analyse qui en découle, il faut préciser quelques détails.

Tout d'abord, il s'agit d'estimations de vente des comics sortis entre le 1er et le 30 juin 2018, uniquement ceux-là. Les estimations sont données par Diamonds Comic Distributors, Inc., le principal fournisseur de comics sur le direct market, c'est à dire qu'il distribue les comics aux comic shops et assimilés. Il peut y avoir des marges d'erreur mais cela indique une tendance fiable du marché américain.

Les classements sont séparés en deux. D'un côté, il y a un classement en fonction de la quantité vendue, tout simplement on additionne le nombre de comics sortis pendant la période vendu. De l'autre, il y a un classement en fonction des revenus engendrés. Là encore il s'agit d'estimation puisque les bénéfices engendrés par un éditeur dépend du pourcentage qu'il touche retranché à celui qu'il investit et ces chiffres varient en fonction de la maison d'édition. Ainsi pour faire simple, Diamonds prend le nombre de comics vendus et le multiplie par le prix de vente. Encore une fois, cela n'est qu'un ordre de grandeur.

Ces deux classements peuvent paraître redondants mais, il n'en est rien puisqu'un éditeur peut vendre moins de comics mais engendré plus de revenus notamment parce qu'il vend ses comics plus chers ou parce qu'il arrive à placer plus de titres dans le classement global.

Et, justement, dernier point, ces chiffres ne prennent en compte uniquement les 300 premiers comics vendus en single. Donc les Graphic Novels et les Trade Paperbacks ne sont pas considérés dans ces classements.

À noter que je ne diffuse pas de classement sur les albums parce que les chiffres ne montrent que des tendances assez vagues vu que certains livres sont distribués par d'autres moyens. En plus, avec la vente en ligne, les chiffres ne sont plus aussi fiables qu'avant.

Ce mois-ci, j'ai rajouté un nouveau graphique qui montre l'évolution du marché sur l'année écoulée en opposant à la fois le nombre d'unités pré-commandées et les revenus estimés. Encore une fois, ces chiffres sont basés sur le Top 300 communiqués par Diamonds, donc il s'agit d'une tendance représentant l'état du marché.

Maintenant, place aux chiffres.

Chiffres

TOP 10 des éditeurs en quantité

Il s'agit des 10 meilleurs éditeurs de la période en fonction du nombre de comics vendus.

ÉDITEUR PART DE MARCHÉ
MARVEL COMICS 43,99%
DC COMICS 35,81%
IMAGE COMICS 11,53%
DARK HORSE COMICS 1,72%
IDW PUBLISHING 1,34%
DYNAMITE ENTERTAINMENT 1,26%
BOOM! STUDIOS 1,26%
ONI PRESS 0,77%
VALIANT ENTERTAINMENT LLC 0,68%
TITAN BOOKS 0,36%
NON-CLASSÉS DANS LE TOP 10 1,26%

TOP10 des éditeurs en revenu engendré

Il s'agit du classement des éditeurs qui ont gagné le plus d'argent durant la période.

ÉDITEUR PART DE MARCHÉ
MARVEL COMICS 46,88%
DC COMICS 32,89%
IMAGE COMICS 11,17%
DARK HORSE COMICS 1,81%
BOOM! STUDIOS 1,45%
IDW PUBLISHING 1,36%
DYNAMITE ENTERTAINMENT 1,25%
ONI PRESS 0,84%
TITAN BOOKS 0,68%
VALIANT ENTERTAINMENT LLC 0.36%
NON-CLASSÉS DANS LE TOP 10 1,15%

TOP 10 comics

Voici les 10 comics single qui se sont le mieux vendus pendant la période.

Rang Titre Prix Editeur
1 JUSTICE LEAGUE #1 $3.99 DC
2 MAGIC ORDER #1 $3.99 IMAGE
3 TONY STARK: IRON MAN #1 $4.99 MARVEL
4 AMAZING SPIDER-MAN #801 $3.99 MARVEL
5 BATMAN #49 $2.99 DC
6 BATMAN #48 $2.99 DC
7 DEADPOOL #1 $4.99 MARVEL
8 THOR #1 $5.99 MARVEL
9 X-MEN GOLD #30 $4.99 MARVEL
10 JUSTICE LEAGUE #2 $3.99  DC

Nombre de nouveaux titres publiés

Classement des éditeurs qui ont en fonction du nombre de comics nouveaux qu'ils ont publié durant la période.

ÉDITEUR COMICS PUBLIÉS
MARVEL COMICS 87
DC COMICS 73
IMAGE COMICS 60
BOOM! STUDIOS 23
DARK HORSE COMICS 20
IDW PUBLISHING 19
DYNAMITE ENTERTAINMENT 18
TITAN BOOKS 17
ONI PRESS 7
NON-CLASSÉS DANS LE TOP 113
TOTAL 437

Nombre de titres classés dans le TOP 300

Classement des éditeurs qui ont en fonction du nombre de comics nouveaux qu'ils ont publié durant la période.

ÉDITEUR COMICS PUBLIÉS
MARVEL COMICS 100
DC COMICS 78
IMAGE COMICS 46
DARK HORSE COMICS 14
IDW PUBLISHING 12
DYNAMITE ENTERTAINMENT 12
BOOM! STUDIOS 10
VALIANT ENTERTAINMENT LLC 6
TITAN BOOKS 4
AFTERSHOCK COMICS 4
ONI PRESS 4
ARCHIE COMICS 2
HEAVY METAL 2
COFFIN 1
ABSTRACT STUDIO 1
ACTION LAB 1
ASPEN 1
BONGO COMICS 1
UNITED PLANKTON 1

Graphiques

Evolution sur une année de la quantité de comics vendus

Evolution du marché sur l'année écoulée

Cliquez pour agrandir

Les petits éditeurs
Marvel vs. DC vs. le reste du marché

Cliquez pour agrandir

Les petits éditeurs

Cliquez pour agrandir

Evolution sur une année des profits

Marvel vs. DC vs. le reste du marché

Cliquez pour agrandir

Les petits éditeurs

Cliquez pour agrandir

Analyse des chiffres

Rien de bien nouveau du côté des Big Two

Tout comme les mois précédents, Marvel Comics domine le marché en terme de quantité et en terme de bénéfice notamment parce que le prix moyen de ses publications dans le Top 300 est de $4,08 soit 30 cents de plus que son concurrent historique.

DC Comics arrive toujours à placer ses grandes sorties à la tête du classement mais le reste ne suit pas. Le phénomène persiste

Bendis déçoit

La mini-série The Man of Steel accueillant Brian Michael Bendis chez l'éditeur a certainement des chiffres décevants. Les épisodes sont écoulés entre 69174 et 62468 exemplaires chacun, vu la campagne marketing de DC pour annoncer cette nouvelle recrue, il est certain qu'il attendait beaucoup plus de l'ex-star de Marvel Comics.

En même temps, il cumule à lui tout seul 11,31% des unités écoulées par l'éditeur parmi les publications contenues dans le Top 300. Mais, si on compare à Scott Snyder, il arrive à accumuler 12,37% à lui tout seul et avec seulement deux titres.

IDW en difficulté

Nous constatons que cela ne se passe pas très bien pour l'éditeur IDW Publishing (Star Wars Adventures, Duck Tales, Teenage Mutant Ninja Turtles, Transformers...) : que ça soit en quantité de comics commandés et en recettes, l'éditeur a du mal à placer des titres dans le Top 300.

Ce mois-ci c'est d'autant plus marqué puisque l'éditeur n'arrive qu'à classer 12 titres. Il faut dire que son catalogue a été pas mal diminué ces temps-ci. Mais quoiqu'il en soit, les chiffres parlent d'eux-mêmes : la tendance (lignes violettes dans le graphique ci-dessous) sont à la baisse sur toute l'année.

Cliquez pour agrandir

Les ventes d'IDW Publishing ont décliné d'un demi-million de dollars durant le second quart de l'année fiscale qui s'est terminée fin avril. L'éditeur a fait des placements judicieux et a diminué les coûts depuis arrivant à faire des économies mais l'intérêt pour ses publications semblent elles aussi diminuées malgré la présence de grosses licences comme Sonic the Hedgehog (13048 unités pré-commandées) et Star Wars Adventures (11376 unités).

C'est un peu la crise chez IDW et, c'est certainement la raison pour laquelle il y a eu pas mal de changements chez les cadres de l'éditeur. Ainsi John Barber devient le nouvel éditeur-en-chef et Anita Frazier la Vice-Présidente des ventes et du marketing.

Conclusions

Ce mois-ci, nous sommes dans la moyenne des unités écoulées de l'année écoulée. Très clairement, Marvel et DC dominent le marché laissant de moins en moins de place aux petits. Seul Image Comics s'en sort véritablement grace au succès de la première publication inédite du Millarworld estampillée du logo Netflix, The Magic Order, s'en sort allègrement boostant royalement ses ventes (+25,28% d'unités écoulées par rapport à l'année dernière).