The Mighty Blog

Iron Man 3 : All Hail the King !

Dernièrement, Marvel s'est décidé à rajouter courts-métrages dans les blu-rays de ses films. On avait déjà eu une nouvelle aventure de Peggy Carter par exemple, et à l'occasion de la sortie de Thor 2, c'est un court-métrage basé sur les dernières aventures d'Iron Man qui est à l'honneur aujourd'hui... Attention aux spoilers sur Iron Man 3 !

Une des meilleures surprises de l'excellent Iron Man 3 était la révélation sur le Mandarin. Alors qu'on nous l'avait vendu comme étant incarné par Ben Kingsley, il s'est avéré que le personnage en question n'était pas présent dans le film, et que Kingsley n'était en réalité que Trevor Slattery, un vieil homme vulgaire et stupide. Emprisonné à la fin du film, le court-métrage nous montre comment l'homme s'adapte à sa vie en prison...

Ben-Kingsley-as-the-Mandarin-in-Iron-Man-3

Trevor était un personnage intéressant dans sa construction et le mystère qui l'entourait, mais il semblait peu judicieux de faire un court-métrage sur lui. Et pourtant, en un peu moins d'un quart d'heure, le développement du personnage est bien poussé, et on développe un personnage loser mais pourtant attachant, probablement rongée par la drogue et l'alcool. Du reste, les intrigues lancées dans les différents films évoluent d'une manière surprenante, et si l'avenir de la saga Iron Man dépend du retour de Robert Downey Jr. pour l'instant, les pistes pour la suite sont nombreuses, et très excitantes pour les prochains films. Le fan service est indéniable, surtout avec la scène du générique qui est absolument géniale, et la musique très 70's est un pur régal, créant une atmosphère décalée au possible.

the_mandarin

Si de nombreux fans avaient été déçus par le traitement du Mandarin dans le film, le style de Shane Black était un atout indéniable dans le succès du film. Mélange parfait du film de super-héros, du polar et d'une comédie, il réussissait à atteindre un équilibre que les précédents films n'avaient fait qu'imaginer. Le ton est globalement le même dans All Hail The King, porté par Ben Kingsley qui réussit à développer un personnage attachant et en même temps insupportable. Les seconds rôles sont tout aussi réussis, avec une mention pour Scoot McNairy en journaliste bien plus intéressant que prévu, qu’on a hâte de revoir...

En reprenant ce qui a fait le succès du film, Drew Pearce réalise un excellent court-métrage, hilarant et touchant, et surtout terriblement intriguant pour la suite. Sublimé par un Ben Kingsley grandiose, All Hail the King prouve que les Studios Marvel sont une excellente usine de films quand ils le veulent.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs