The Mighty Blog

Thanos Wins

Pour son premier gros titre chez Marvel, Donny Cates prend les rênes d’un des personnages les
plus médiatisés du moment: Thanos. Avec Thanos Wins, il écrit une histoire à part
pour le personnage, qui est tout simplement une des meilleures qui soit !

A l’occasion de la sortie du TPB de la série, il me semblait important de revenir sur ce titre, qui a été un de mes plus gros coups de coeur de ces derniers mois. En prenant la suite de Jeff Lemire, qui avait écrit un titre Thanos beaucoup trop long et traînant en longueur, Cates a décidé de se faire plaisir, et surtout de faire plaisir au lectorat.

Thanos est en train de conquérir une planète, en massacrant tout ce qui est assez stupide pour lui tomber dessus, quand soudainement, un Ghost Rider, aidé du pouvoir cosmique (???), débarque, fait pleuvoir du sang (???), et emmène Thanos dans le futur, pour l’emmener voir…Thanos. Deux Thanos, du présent et du futur, vont devoir s’entre-aider, afin d’accomplir une dernière quête…

Je vous ai spolié le premier numéro, mais il est impossible d’imaginer les délires dans lesquels Cates et Geoff Shaw partent. Si le début semblait dingue, les personnages, les scènes d’action, et l’intrigue vont prendre une dimension gigantesque, qui mettra claque sur claque. Il est difficile de trop en révéler sans spoiler, mais on aura en vrac des Célestes qui passeront dire bonjour, un Hulk encore plus monstrueux qu’avant, des héros massacrés, et bien évidemment, La Mort. La mythologie du personnage est toujours là, la caractérisation du personnage est réussie, mais pourtant, ça n’est pas ennuyant.

Jeff Lemire avait des idées sympathiques, mais il n’arrivait pas à rendre ça fun et innovant. Là, Cates écrit un titre brutal, violent, mais avec mille idées par numéros, et un sens de la mise en scène remarquable. Il connaissait Shaw de l’excellent God County, et se sert à merveille de ses talents de narrateur. Chaque numéro tabasse, ramène des pans inattendus de l’univers Marvel pour mieux les détruire, et la violence et le chaos sont sublimés par l’artiste. Il crée des designs incroyables, et l’histoire ne s’en trouve que sublimée.

L’histoire n’aura pas de suite, parce qu’elle se conclut parfaitement. On a demandé aux auteurs de faire une histoire pour profiter de la nouvelle importance de Thanos dans les films, et autant dire que c’est réussi. Ils arrivent à faire encore plus violent et dantesque que le film, à jouer avec la continuité tout en s’en éloignant, et surtout à rendre ça accessible à tout le monde. N’importe qui peut ouvrir ce volume, se prendre une énorme claque visuelle et narrative, et adorer. Ce n’est pas donné à tout les auteurs de réussir ça.

Thanos Wins

Marvel Comics • Scénario : Donny Cates - Dessins : Geoff Shaw - Couleurs : Antonio Fabela - Lettrage : Clayton Cowles • $19.99

J’espère que Panini Comics sortira cette histoire en TPB en France, et pas seulement en kiosque. Il y a peu de run qui arrivent encore à définir des personnages qui sortent ces temps-ci, mais Thanos Wins en est bien un. Alors si vous savez lire l’anglais, vous savez ce qu’il vous reste à faire…

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs