The Mighty Blog

Batman Beyond Tome 1 - Le Retour de Silence

S'il y a bien quelque chose que j'ai appris ces dernières années, c'est revenir sur mes opinions d'adolescent. Batman Beyond, la série animée qui succéda au chef d’œuvre Batman The Animated Series, entre dans cette catégorie. Moi qui l'avait fui comme la peste à cause de son postulat au collège, j'ai découvert un univers riche, bien construit et riche de personnages bien travaillés à l'Université. Alors imaginez mon bonheur quand Urban Comics a décidé d'éditer sa suite !

Vous l'avez compris, je suis un grand fan de Batman Beyond. J'avais même choisi un de ses visuels pour illustrer Ma Vie en Comics. Si vous ne connaissez pas la série, vous passez à côté de quelque chose. Certes, j'admets, il est difficile de nos jours de pouvoir la regarder dans des conditions décentes et légalement. J'ose espérer qu'un jour un éditeur ou un diffuseur se penchera intelligemment sur la question. En attendant, résumons.

En 2054, dans une Gotham futuriste dominée par la compagnie Wayne-Powers, le jeune lycéen Terry McGinnis fait la rencontre d'un Bruce Wayne plus que vieillissant ayant raccroché la cape de Batman depuis 20 ans. Pour venger l'assassinat de son père, Terry devient au grand dam du milliardaire le nouveau Chevalier Noir en endossant une tenue high-tech suréquipée. Trois saisons et un long-métrage plus tard, Terry continue de mener une double-vie aussi organisée que possible, jonglant entre sa famille, sa petite amie et son emploi fictif au manoir.

Ce beau volume édité par Urban Comics commence par deux pages introductives très pertinentes pour présenter le contexte de la série, avec quelques résumés, biographies de personnage et une frise chronologique. La page suivante, on plonge les deux pieds dans les aventures de Terry avec Superman/Batman Annual #4 écrit par Paul Levitz et Renato Guedes. Celui-ci fait suite aux intrigues concernant la Justice League du futur et les déboires rencontrés par Superman dans la série animée Justice League Unlimited.

Les dessins de Guedes sont superbes, avec un travail sur les visages absolument remarquable. Côté scénario, Levitz ménage un peu ses effets et le suspense, creusant un peu le doute sur les protagonistes réels, leurs intentions et leurs motivations. C'est une très bonne réintroduction dans l'ambiance de l'univers Beyond et on peut remercier l'éditeur de ne pas l'avoir omis. Surtout qu'ensuite, on entre dans le cœur du sujet.

Le reste du tome se compose des séries Batman Beyond Volume 3 et Volume 4, chacune en 6 numéros, tous scénarisés par Adam Beechen et dessinés par Ryan Benjamin. Si d'aventure j'eus croisé l'un ou l'autre, aucun de leurs travaux avant cet album ne m'aura marqué. Et autant vous dire qu'une fois la BD terminée, je me languissais déjà de savoir quand je retrouverais cet univers.

Le premier arc, le Retour de Silence, est assez transparent dans l'ensemble pour qui a lu, ou à défaut connaît, la célèbre histoire Hush [Silence en VF] dans les pages de Batman (cf. Ma Vie en Comics à nouveau). Cependant, malgré les indices assez grossiers, le manque de discrétion de l'éditeur dans ses pages de présentation et la langue un peu pendue de certains critiques, j'ai réussi à être surpris par certains choix opérés par les auteurs dans ce récit.

Le second arc, Révolution Industrielle, est plus proche de la série animée encore dans son découpage et son rythme, là où le Retour de Silence aurait pu être un second long métrage Batman Beyond. Les récits parallèles s'enchevêtrent et se croisent autour de l'intrigue centrale, à savoir l'impossibilité pour Terry de mener une vie normale alors qu'il est le reste du temps le protecteur de Neo-Gotham. Beechen n'oublie pas d'ailleurs de s'intéresser au reste du casting de la série, y compris du côté du troisième âge (et je ne parle pas forcément de Bruce).

Certaines planches dans les deux arcs sont d'une rare efficacité et il est très agréable de constater comment Ryan Benjamin arrive à manier un vivier de personnages croissant à mesure que les numéros s'enchaînent. Si le dessinateur n'est pas non plus d'une constance exemplaire au niveau de la qualité, surtout sur les visages, il est appréciable de constater la ressemblance avec les designs de la série animée d'origine, ce qui facilite l'immersion.

Batman Beyond Tome 1 - Le Retour de Silence

Urban Comics • Par Adam Beechen & Ryan Benjamin • 28€00
Digne suite d'une des séries animées les plus acclamées de la fin du 21ème siècle, ces 384 pages sont un pur régal. Entre l'Annual de Paul Levitz qui est d'une pertinence rare pour un épisode aussi anecdotique, l'arc le Retour de Silence assez intense malgré ses côtés clichés et Révolution Industrielle qui augure du meilleur pour les deux prochains tomes de la série, c'est un véritable bijou pour qui appréciait Batman Beyond et ses protagonistes. Et si vous ne connaissiez pas déjà, laissez-vous guider par le toujours efficace travail éditorial d'Urban Comics.