The Mighty Blog

Batman Saga 37

Batman Saga, le mensuel consacré à Batman, rentre dans la période de la révolution. La série éponyme démarre l'arc Fini de Jouer et Batgirl est relifté. Il s'agit aussi d'un jumping point pertinent si vous souhaitez démarrer le Batverse en VF.

Batman est attaqué par des ennemis inattendus. Les alliers du Chevalier Noir détruisent la ville. Mais notre héros a plus d'un tour dans son sac.

Scott Snyder débute son nouvel arc sur les chapeaux de roue. Le scénariste nous propose donc beaucoup d'action et un épisode moins verbeux que d'accoutumé.

Fini de jouer, Endgame en anglais, est un arc qui pourra plaire aux néophytes mais qui souffre de logique Snyder prenant des chemins de traverse et usant trop de facilités comme sur Deuil de la Famille. Sauf que l'effet final est cette fois réussi et l'arc changera réellement le monde de Batman.

Greg Capullo n'a plus rien à prouver. Il est capable de tout faire. Il propose encore des scènes somptueuses et il s'amuse en dessinant des grosses scènes de baston.

Batman #35

"Fini de jouer 1ère partie" par Scott Snyder & Greg Capullo (back-up par James T. Tynion IV & Kelley Jones)
Snyder et Capullo offrent un épisode fun qui se lit très bien. Le prix pourrait en rebuter plus un et c'est compréhensible, le teaser de Futures End occupe autant de place que la back-up story et l'épisode principal fait 22 pages. Bien sûr, si vous n'achetez que ce titre, ça serait bête de vous en priver.

Double dose de Detective Comics cette semaine. D'abord avec l'annuel consacré aux conséquences d'Icare, le premier arc de Brian Buccellato et Francis Manapul. La conclusion de l'arc était à mon sens décevante. C'est d'autant plus dommage que les deux auteurs ont apporté un véritable vent de fraîcheur à l'univers de Batman rappelant à la fois le dessin-animé Batman The Animated Series et le run de Doug Moench des années 90. L'annuel garde cette énergie et l'ambiance mais tout cela manque d'ambition.

Detective Comics Annual #3

Par Brian Buccellato & Scott Hepburn
Buccellato amène non pas une conclusion à Icare mais un complément. Ce n'est pas forcément le récit le mieux écrit et le plus intéressant qu'on ait pu avoir mais cela se lit très bien.

L'autre épisode est le début d'un arc fill-in en deux parties signé Benjamin Percy au scénario et Jean-Paul Leon aux dessins. Un avion arrive à l'aéroport de Gotham City, il est rempli de personnes mortes. Batman enquête sur ce qui a pu leur arriver.

La thématique est intéressante puisque Percy aborde le sujet de l'insécurité aérienne et du terrorisme, deux sujets d'actualité. Mais, clairement, on a l'impression que la plus grosse motivation du scénariste est de permettre à Leon de s'exprimer par ses dessins. Il y a une ambiance singulière et dramatique. Ne serait-ce pour les dessins, cela vaut la peine d'être lu.

Detective Comics #35

"Terminal 1ère partie" par Benjamin Percy & Jean-Paul Leon
L'histoire est pour le moment bien légère pour la thématique abordée. Mais c'est fait avec une certaine sobriété. En revanche, niveau dessins, c'est terriblement beau.

Nouvelle direction pour Batgirl ! Et cela va vous surprendre. Cameron Stewart reprend le scénario et change beaucoup de choses, pas seulement le costume. L'idée de DC Comics est de nous offrir une série plus "girly" ce qui peut rendre le récit assez hermétique. Parfois, il y a même cette sensation que c'est trop "girly" pour être honnête. Alors, que le scénariste et les éditeurs décident de s'adresser de mieux représenter le public féminin à travers cette série est une bonne chose mais certains choix agacent comme le fait que Barbara soit une quiche en informatique (elle qui peut pirater Cyborg dans une autre série) ou le fait qu'on nous présente la série comme plus ouverte sur la diversité mais que la première chose que le scénariste fait est de faire partir la colocatrice transsexuelle de notre héroïne.

Au final, la série est plutôt fraîche et les changements seront expliqués dans les épisodes à venir mais le changement brutal est étonnant. Graphiquement, bien que j'aime le style de Babs Tarr, il y a beaucoup d'inégalité.

Batgirl #35

Par Cameron Stewart & Babs Tarr
Les fans de Totally Spies! vont adorer la nouvelle direction prise. C'est frais et fun même si certaines décisions hérissent le poil.

La nouvelle mission de Grayson pour l'agence secrète Spyral est de sécuriser Christopher Tanner, un homme qui a perdu les deux yeux lors d'un terrible accident et qui voit à travers ses flingues.

Personnellement, ce qui m'embête le plus dans la série c'est que DC n'ait pas trouvé cette énergie créatrice avec Nightwing. Parce que j'adore Nightwing.... Mais, Grayson est une série tout simplement excellente qui sait jouer avec nos nerfs. D'ailleurs, c'est très certainement le meilleur épisode de la revue. Graphiquement, Mikel Janin s'éclate. Son trait et ses cadrages sont excellents.

Grayson #3

Par Tom King, Tim Seeley & Mikel Janin
Grayson est une série incroyablement forte qui aurait même tendance à s'améliorer d'épisode en épisode. L'écriture est excellente. On peut passer du rire à l'état de choc, en tournant une page. Et puis, graphiquement c'est formidable.

batman-saga-37Batman Saga 37

Urban Comics • 5€60
Vous n'êtes peut-être pas sans savoir que de grands changements vont arriver dans le Bat-verse. Eh bien, tout commence ici, dans la série Batman. Sinon, ce numéro de Batman Saga est plutôt hétéroclite avec du blockbuster, de l'enquête, un récit sombre, une série très pop et colorée et Grayson qui est en passe de devenir une incontournable.