The Mighty Blog

Black Science Tome 2 - La boîte de Pandore

Black Science est l'une de nos séries fétiches. La série continue à être publiée à France chez Urban Comics et nous revenons sur le deuxième tome des aventures des dimensionautes créés par Rick Remender et Matteo Scalera.

Grant McKay et son équipe de scientifiques ont créé à partir de la science noire une machine permettant de voyager à travers les dimensions. Sauf que quelqu'un a saboté la machine et l'équipe ainsi que les enfants de McKay se retrouvent perdus à travers les dimensions. Alors que les scientifiques tentent de trouver un moyen de réparer la machine, les tensions au sein du groupe montent crescendo jusqu'à l'affrontement inexorable entre Grant et son chef, Kadir. De vieilles rancœurs remontent, des membres du groupe tombent, d'autres sont infectés et Grant fini laissé pour mort dans une dimension.

black-science-tome-2-interior-2

C'est donc un groupe pour le moins dessoudé que nous retrouvons dans ce début d'épisode. Alors que Kadir rongé par sa culpabilité décide de devenir - littéralement - le chevalier blanc de l'équipe, les autres membres du groupe ne lui font pas confiance. Les enfants McKay ont même peur du sort que pourrait leur réserver Kadir, vu qu'il est celui qui a laissé leur père derrière eux.

Ce deuxième tome est moins axé sur l'action que le précédent mais il conserve ce côté aventures qui donnait le charme de la série. Remender est plutôt dans une passe de donner des explications sur le contexte général et en approfondissant le passé de certains personnages, dont Rebecca qui semble avoir un autre rôle à jouer que celui de la maîtresse de Grant. Sur les premiers chapitres, les actions principales - celle des enfants perdus dans la forêt et celle du reste du groupe parti à leurs recherches - sont entrecoupées de flashbacks et notamment une histoire que le compagnon indien des scientifiques raconte à propos du pilier, la machine qu'a créé Grant.

black-science-tome-2-interior-1

Mais l'histoire devient complètement folle vers le milieu de l'album avec un troisième focus d'un personnage bien déterminé à retrouver le groupe de scientifiques et à mettre la main sur le pilier. Très vite, tout cela dégénère, les trois groupes de protagonistes se croisent, tout s'emballe et nous arrivons sur un cliffhanger qui donne seulement envie de découvrir la suite au plus tôt.

Remender gère son rythme et sa narration. Il distille des éléments qui ne trouvent pas forcément d'écho de suite. Le scénariste aime préparer le terrain et même si la situation est déjà bien explosive, il se pourrait que ça s'empire par la suite. Surtout que des conflits internes ne sont pas encore résolus et que d'autres - beaucoup plus inattendus - se sont créés.

black-science-tome-2-interior-3

La partie graphique est parfaite. Matteo Scalera s'amuse avec les mondes créés à l'occasion de cet album. Il donne l'esprit aventure à la Amblin (studio de production responsable de Les Goonies ou de E.T. par exemple) aux déboires des enfants McKay. Il crée des créatures étranges et il sait donner un vrai dynamisme et du mouvement aux scènes d'action. Aussi, il commence à donner plus de personnalités au faciès des protagonistes les rendant plus reconnaissable et plus attachants. Les couleurs de Dean White sont très belles et mettent en valeur la narration de Scalera.

CV1FR_CV_BLACKSCIENCE_02_FR.pdfBlack Science Tome 2 - La boîte de Pandore

Urban Comics • Par Rick Remender & Matteo Scalera • 14€00
Ce deuxième tome n'a pas forcément les qualités du premier tome mais il en d'autres qui pourraient plaire tout autant. En tout cas, Remender amène beaucoup de folie dans son récit en plus des éléments de science-fiction et d'aventures. Bref, autant dire que si .