The Mighty Blog

Daredevil Volume 4 : Le Décalogue

Panini Comics a récemment fait un cadeau à certains de ses fans: un quatrième Deluxe par Brian Michael Bendis et Alex Maleev, qui ont signé un des runs les plus connus et les plus réussis sur le personnage. Malheureusement, ces volumes s'étaient mal vendus, et empêchaient la publication de la fin du run. Réclamé depuis des années, Panini a enfin consenti à publier la fin du run dans un Deluxe over-sized, un indispensable de votre bibliothèque.

Pour conclure le run, Panini publie les trois dernières sagas de Bendis sur DD, qui mettent en scène respectivement un mafioso, un cercle de parole de témoins des actes de Daredevil, et enfin la fin tragique de la série. Les trois sagas ont une identité propre et sont chacune lisibles sans trop de connaissances du personnage. Écrites par un Bendis de la grande heure, les histoires évoquent aussi bien les film noirs et les polars que le fantastique et l'horreur, développant brillamment le charactère du personnage et son univers. Fortement marqué par les dialogues interminables de l'auteur, le style est pourtant parfaitement maîtrisé, et fait partie de ce que Bendis a fait de mieux dans sa carrière. Les motivations des personnages sont claires et aident à construire une histoire cohérente et passionnante. Le second arc, "Le Décalogue" est à ce titre bluffant: une pause dans la saga principale, qui nous fait découvrir un groupe de discussion dans le sous-sol d'une église qui discute de Daredevil. C'est non seulement lisible sans rien connaître du personnage, mais c'est aussi un portrait indirect du personnage qui lui rend un hommage tout particulier.

The-faces-of-Bode

Le Daredevil de Bendis se dévore sans la moindre difficulté. Toujours rythmé, sans aucun temps mort, la saga recèle son lot de mystères et de révélations sur le personnage, faisant progresser le personnage. En dépit d'une fin légèrement frustrante, surtout quand on sait que c'est Brubaker qui prend les rênes, on savoure ce volume du début à la fin en admirant les dessins de Maleev: toujours dans son style froid et très figé, le dessinateur sublime les scénarios de Bendis. Son style très figé, avec des scènes d'action très sobre va parfaitement avec l'histoire déprimante racontée ici. On sait que les deux aiment beaucoup travailler ensemble, et c'est bien ici qu'ils ont eu un de leur plus grand succès.

dd-71-04wv9z

1000146_10151703115259648_511323689_nMarvel Deluxe : Daredevil, l'homme sans peur 4

Panini Comics • Par Brian Bendis & Alex Maleev • 28€40
Brillant, écrit par un auteur au sommet de son art et illustré par Maleev qui crée une atmosphère malsaine délicieuse, ces histoires de Daredevil sont géniales, et indispensables. Si Panini a fait un beau cadeau à ses fans, le faible nombre d'exemplaires mis en circulation est tout de même regrettable. Dans tous les cas, si vous avez l'occasion de les lire, il faut absolument en profiter.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs