The Mighty Blog

I Hate Fairyland Tome 1

Ou l'histoire d'une quête qui s'éternise

La France a enfin droit à une des séries les plus drôles d'Image Comics. Entièrement réalisé par ce génie de Skottie Young (avec des couleurs de Jean-François Beaulieu), I Hate Fairyland raconte l'histoire d'une jeune fille qui a été aspiré dans un monde magique pour réaliser une quête toute simple. Enfin, normalement ...

Pourtant, tout était parti d'une bonne intention. Petite, Gertrude rêvait d'être une princesse. Comme n'importe quel enfant, elle se créait son petit monde magique qu'elle partageait avec ses jouets et peluches. Mais un jour, son souhait de vivre ce genre d'aventure s'est réalisé. Et là, ce fut le début du drame. Elle débarque à Fairyland, avec une seule mission: trouver la clé qui la ramènera dans son monde. Cette quête, censée ne prendre qu'un jour, s'avère plus compliquée pour Gertrude. A tel point que 27 ans plus tard, elle est toujours à Fairyland, toujours à chercher cette ***** de clé (comme elle le dirait si bien).

Évidemment, tout ce temps dans ce monde magique, coincée dans son corps d'enfant à eu quelques effets sur le psyché de Gertrudre. On peut dire qu'elle a un petit peu sombré dans un état de folie, la rendant complètement imprévisible et sanguinaire, prête à tout pour trouver cette clé. Pendant toutes ces années de violence, elle a donc accumulé un nombre impressionnant d'ennemis, dont la reine, ne lui laissant que ce pauvre Larry comme fidèle compagnon. Ce pauvre insecte, complètement blasé, mais pourtant loyal, est le compagnon de quête de Gertrude, la suivant depuis le début.

C'est dans cet univers assez loufoque qu'a lieu l'histoire de I Hate Fairyland. Skottie Young, après une courte introduction, nous plonge directement dans le quotidien des deux "héros", qui tentent toujours de trouver leur chemin. Malheureusement pour eux, ce parcours est toujours aussi semé d'embûches, quelles soient naturelles ou liées à des personnages malveillants. Young utilise beaucoup de figures classiques des contes pour enfants, les revisite en plus sanglants, plus loufoques et en utilisant une bonne dose de second degré. Le résultat est donc drôle, très drôle. Que ce soit grâce à l'ironie des histoires, les remarques du duo ou les mésaventures qu'ils rencontrent, on ne s'ennuie pas une seule seconde!

L'autre part importante de la série est l'action. Virant assez régulièrement vers le gore, cet aspect devient de suite drôle grâce au trait de Skottie Young. Toutes les batailles sont en effet beaucoup trop violentes et sanguinaires, tranchant énormément avec l'ambiance de Fairyland et le style graphique de l'auteur. Enfin, l'auteur n'hésite pas à mettre en place un humour méta là aussi parfaitement dosé. Pour couronner le tout, l'histoire évolue rapidement pendant ce premier tome, finissant sur un statu-quo savoureux.

Graphiquement, Skottie Young ne déçoit pas (comme souvent avec lui). Il rend bien hommage au genre classique et utilise tous les clichés du style pour compléter son histoire. Le design de la plupart des protagonistes est soigné, son dessin est dynamique et sa narration impeccable (sérieusement, comment ne pas exploser de rire pendant la scène après la chute de Gertrude ?!). Son découpage est solide et là où il fait fort, c'est dans sa mise en scène. Il n'hésite pas à utiliser des gros plans suivis de plans larges pour ajouter un effet comique, en général très réussi. Finalement, en plus de raconter une histoire bien fun, il l'accompagne de dessins parfaits, collant bien à l'ambiance décalée de la série.

I Hate Fairyland Tome 1

Urban Comics • Par Skottie Young • 10€00
Comment passer à côté de cette série ? Elle est pas chère, complètement barrée, bien dessinée et on ne s'ennuie pas une seule seconde. Skottie Young adore malmener Gertrude Larry, jusqu'à la dernière page, pour notre plus grand plaisir. Donc, si vous voulez une histoire de monde magique et de princesse, mais complètement décalé (et violent), sautez sur l'occasion.
Le second tome est sorti il n'y a pas longtemps aux US, on devrait donc ne pas attendre trop longtemps avant d'avoir la suite!

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs