The Mighty Blog

Sticky Pants Goes On!

Peut-être connaissez-vous déjà Sticky Pants, une BD dans laquelle Tony Emeriau et Xavier Henrion nous racontent la vie intime de nos super-héros préférés. Eh bien, ils remettent ça avec un second volume : Stycky Pants Goes On!. C'est tellement gras que ça colle et ça moule aux bollocks. Mais, ça, vous le saviez déjà, il s'agit du sous-titre de la BD ! Critique d'une BD interdit aux moins de 18 ans.

Je suis Sticky Pants sur internet depuis un moment déjà. À l'époque, cela s’appelait "Le Lycra, ça colle". L'idée m'a plu immédiatement. Après tout c'est la réalisation en BD de blagues salaces que nous avons pu imaginer ou raconter à nos potes. Allez, avoue lecteur, toi aussi tu t'es demandé si la Chose avait un appareil génital en pierre, si Wonder Woman utilise son lasso dans ses rapports intimes ou ce qui se passe lorsque Bruce Banner a un orgasme.

Les auteurs de Sticky Pants partent du principe que les super-héros font continuellement des choses extraordinaires pour sauver le monde alors, pourquoi n'en feraient-ils pas pour leurs rapports sexuels ?! Du coup, les situations montrées n'ont de limite que l'imagination des auteurs.

Soyons francs, l'humour est très bas de ceinture allant dans le trash facilement. Mais on ne nous ment pas sur la marchandise : c'est écrit sur la couverture ! Moi, ça me fait rire mais je pense que ça ne plaira pas forcément. Pourtant, voir Mr Fantastic se sacrifier et accepter de se faire fister par Galactus pour sauver la Terre est assez drôle. Ce n'est qu'un exemple mais les situations sont toujours bien trouvées. Tout ne tourne pas autour du sexe - on trouve aussi Aquaman dans un sushi bar - mais principalement.

J'ose le dire : c'est complètement con mais c'est bien drôle. Ça l'est d'autant plus parce que les auteurs sont des fans de comics et que ça se sent.

Les dessins sont très agréables à regarder. C'est très BD franco-belge. Mais Xav' n'hésite pas à mettre des petits détails et à être subtile par moment. Je pense notamment à la deuxième et troisième de couverture qui forme une fresque avec les super-héros dans un sauna.

Le format de Sticky Pants Goes On! est rudement bien. J'aime ce format et cela colle bien - sans vilain jeu de mots - au côté strip. J'ai déjà plusieurs livres dans ce format comme Suicidal Bunnies, Mafalda et Peanuts, et je le trouve idéal pour la lecture rapide qu'imposent les strips. De plus, le papier est de très bonne qualité et c'est un bon choix de la part de l'éditeur, Monsieur Pop Corn.

sticky2--couvSticky Pants Goes On!

Monsieur Pop Corn •  Par Tony Emeriau & Xavier Henrion • 12€00
Si vous ne vous attendez pas à de la subtilité, Sticky Pants Goes On! est pour vous ! C'est drôle tellement c'est gras. Et puis, le livre est vraiment chouette, cela pourrait être un bon cadeau de Noël pour vos amis - qui apprécient l'humour salace. En revanche, évitez de l'offrir à vos enfants, c'est écrit dessus : c'est interdit aux moins de 18 ans.

Petite note supplémentaire : Monsieur Pop Corn nous a fait parvenir un exemplaire de Sticky Pants Foes On! avec un kit-presse de toute beauté. Ça fait plaisir de voir que pour accompagner la BD, l'éditeur a mis une cape "Sticky Pants", un masque de super-héros (qui fait sacrément suer) et un préservatif avec une illustration de Xav' dessus. Regardez ci-dessous ce que cela donne ! Merci pour ces jolis cadeaux, ça fait réellement plaisir de pouvoir devenir un super-héros lubrique ! Eh bien, vu qu'il s'agit de la journée mondiale de lutte contre le sida, j'en profite pour vous dire...

stickyèpants-super-héros-lubrique