The Mighty Blog

Ultimates par Mark Millar et Bryan Hitch Tome 1

Panini Comics a lancé la gamme Marvel Icons qui réédite des séries qui ont marqué Marvel Comics. Il n'est pas étonnant d'y voir donc Ultimates de Mark Millar et Bryan Hitch publié avec ce label.

Il y a 17 ans, la première adaptation d'une série phare de Marvel Comics est sortie au cinéma. Le film X-Men a connu un véritable succès et a été le premier d'une longue liste qui continue de s'étendre jour après jour. Forcément, il y a eu des répercussions sur les ventes de comics - à plus petite échelle - sauf que le média n'était pas prêt à accueillir autant de nouveaux fans. La continuité est complexe et les intrigues font souvent référence à des récits passés. Bill Jemas et Joe Quesada, éditeurs en chef de l'époque, décident en 2001 de lancer une nouvelle gamme de comics, Ultimate Comics, qui partirait d'une continuité vierge afin de moderniser les origines de ses héros cultes et de permettre aux nouveaux lecteurs d'avoir des séries idéales pour commencer.

Marvel Comics n'a pas fait les choses à moitié puisqu'il a mis la crème de la crème des auteurs de cette époque accompagnée des dessinateurs réputés. Ultimate Spider-Man et Ultimate X-Men ont été de véritables succès d'estime et commerciaux. Les fans ont adhéré et les nouveaux lecteurs ont apprécié. C'est ainsi que la gamme s'est vite étendue avec la version de cette univers des Avengers, les Ultimates. Ainsi, les différents univers cinématographiques qui débutaient avaient des séries de référence pour leurs prochains films. Ne nous le cachons pas, l'univers lancé par Paramount - et depuis repris par Disney - avec Iron Man s'inspire beaucoup plus de l'univers Ultimate que de celui principal.

Ultimates raconte donc les origines des Ultimates, le super-groupe de cet univers que le S.H.I.E.L.D. va fonder autour de Captain America que Stark Industries a retrouvé congeler dans la banquise. L'équipe est alors constituée de Captain America, héros de la Seconde Guerre Mondiale décalé avec notre époque ; Iron Man, milliardaire misanthrope, misogyne et alcoolique ; Thor, un hippie qui se prend pour un Dieu nordique et qui a un marteau qui peut appeler la foudre ; et le couple de scientifiques Giant Man et Wasp. Ensemble, ils vont travailler sous le commandement de Nick Fury pour faire régner l'ordre dans le Monde. Avec eux, il y a un scientifique, Bruce Banner, qui essaie de recréer le sérum du super-soldat qui a donné naissance à Captain America mais, il va créer Hulk à la place, un monstre dénué de sentiment qui détruit tout sur son passage.

Mark Millar repense donc les Avengers sous une forme grim'n gritty en apparence puisqu'il évite avec brio de sombrer dans l'extrême.Les personnages ont leur défaut mais ils restent avant tout des super-héros. La tonalité est mature par certains thèmes abordés mais deviennent volontairement absurdes par moment afin de créer des éléments humoristiques. Le scénariste va en effet prendre les pires défauts des personnages initiaux et les intensifier pour en faire de l'humour fin mais efficace. Mais ce n'est jamais au détriment de l'intrigue qui s'intensifie au fil des épisodes avec des moments épiques comme rarement nous en avons pu lire dans les comics Marvel de l'époque.

C'est là que tout le talent de Bryan Hitch rentre en jeu. En plus de créer un redesign des héros plutôt réussi, harmonisant la technologie et créant une charte graphique impeccable. Mais, il y a aussi des scènes incroyables. L'album s'ouvre sur la Seconde Guerre Mondiale et dès la seconde page, vous vous en prenez plein la vue. Millar lui offre des grandes scènes spectaculaires comme l'attaque de Hulk en plein Manhattan avec des mouvements de foule, une armée très nombreuse et des scènes de destruction incroyables. Mais même les scènes de dialogue sont franchement réussie.

Le spectaculaire n'est qu'une façade de Ultimates. Mark Millar construit - et déconstruit - son équipe avec brio. Là où il semblait s'amuser avec les personnages The Authority et Ultimate X-Men en passant d'une situation à une autre sans réel fil conducteur, ici, il y a une évolution. L'arrivée de Captain America n'est pas anodine, au-delà d'un symbole pour toute l'Amérique il est clairement instrumentalisé par le S.H.I.E.L.D. - et George W. Bush qui apparaît dans la série - et amène les Ultimates à évoluer et s'éloigner du concept original. Le personnage de Bruce Banner évolue également à travers les autres personnages de la série, ce qui vient à lui faire péter les plombs est bien amené dès sa première apparition. L'ennemi final est peut-être catapulté mais elle a un sens, elle arrive au bon moment créant une menace qui parait sur le moment insurmontable. Et, il y a plein d'autres choses à dire sur les 13 épisodes regroupés dans ce tome mais, je vous laisse les (re)découvrir dans ce joli album (couverture rigide et reliure de qualité, papier mat très agréable à la lecture et au touché) que vous allez certainement dévorer.

Ultimates Tome 1

Panini Comics • Par Mark Millar & Bryan Hitch • 36€00
Panini ne se trompe pas en publiant la série Ultimates par Millar et Hitch dans sa gamme Marvel Icons, il s'agit d'une série iconique et incontournable. En quinze ans, la série n'a pas pris une ride et, je suis certain, vous serez ravis de la lire de nouveau ou pour la première fois.