The Mighty Blog

4001 A.D. #2

Cet été, Valiant Comics nous emmène dans le futur avec 4001 A.D., un cross-over écrit par Matt Kindt et dessiné par Clayton Crain, durant lequel Rai combat son père, Father, l'intelligence artificielle qui contrôle la ville flottante, New Japan.

J'ai lu pour vous le premier tie-in à 4001 A.D. qui nous explique les origines de l'armure géante qu'utilise Rai pour combattre New Japan. Si cette histoire vous intéresse vraiment, foncez, elle est bien écrite et agréable à lire. En revanche, elle n'apporte strictement rien de plus au récit de Matt Kindt et Clayton Crain.

En effet, la mini-série est un arc de Rai et, finalement, les 12 premiers épisodes de la série du héros futuriste sont les seuls compléments valables. Ne les ayant pas lus, je n'avais pas eu de mal à apprécier le premier épisode. Ce deuxième me parait moins abordable parce que le combat entêté de Rai me parait abscons. Quelque part, Father est la représentation du mal. Mais en quoi est-ce si urgent de le tuer et, surtout, de sacrifier autant d'innocents ?

Rai se rend compte du nombre de victimes de son affrontement avec son père et celui-ci se fait un malin plaisir à sacrifier les habitants de New Japan devant son fils. Mais, je ne vois pas la légitimité d'une telle action, dans l'immédiat. Les motivations de Gilad et de Lemur me semblent plus évidentes.

Il y a deux choses qui m'ont aussi gêné dans cet épisode. D'abord, le fait que Kindt perde du temps lors de la première page - assez magnifique ceci dit en passant, à nous résumer la situation alors qu'il l'avait fait au numéro précédent. Ensuite, le passage où Lula trouve son amie morte est sans âme, sans émotion. La jeune fille présente la victime de Father comme une amie d'enfance avec qui elle a tout partagé. Mais, c'est froid. Il aurait très bien pu rien se passer, c'était pareil.

Pourtant, malgré cela, Kindt et Crain proposent une lecture fort sympathique, bourrée d'action et un rebondissement final bien amené. Le dessinateur s'amuse avec l'aspect technologique de la série et c'est assez incroyable. Bien sûr, sa manière de dessiner les visages est toujours particulière et ses pages semblent toujours figées. Mais, le travail sur l'esthétisme est remarquable.

4001-A.D-002-Cover4001 A.D. #2

Valiant Comics • Par Matt Kindt & Clayton Crain • $3.99
Malgré ses quelques défauts, parfois liés à mes lacunes dans l'univers de Rai, 4001 A.D. est une lecture très plaisante. Il est intéressant de voir où cela va conduire l'histoire de New Japan et de son héros.