The Mighty Blog

4001 A.D. #3

L'avant-dernier chapitre de 4001 A.D., la saga de l'été de Valiant Comics menée par Matt Kindt et Clayton Crain, emmène Rai face à son père, Father. Mais leur confrontation a un prix lourd à porter.

La lecture de 4001 A.D. en album risque d'être étrange. Comme au précédent épisode, et comme celui d'avant, Kindt commence par un récapitulatif de ce qui s'est passé avant la mini-série. Au moins, dans celui-ci, nous (re)découvrons plus ce que Father, l'intelligence artificielle qui commande la ville flottante New Japan, faisait subir aux humains. Nous sommes en plein utopie mélangée à Matrix. Du coup, je comprends mieux l'acharnement des héros - et, surtout de Rai - contre l'I.A. manipulatrice. Cela ne transpirait pas trop jusque-là.

Un peu à l'instar du premier épisode de Justice League, nous sommes en plein gros spectacle. Des milliers de robots soldats combattent une poignée de héros. Mais, dans l'histoire de Kindt, il y a des valeurs nobles mélangés à des moments épiques, un peu comme dans 7 Samouraïs ou 300. Le combat est au péril de leur vie mais ils y croient. Puis, les alliés ont plus de ressources qu'on ne pouvait l'espérer provoquant la rencontre et l'affrontement entre Rai et Father.

Je pensais que ce combat allait arriver plus tard - dans le dernier épisode par exemple - mais Kindt a d'autres plans. Je me dis qu'il n'y a qu'un seul dénouement possible si l'éditeur veut conserver l'univers du futur tel qu'il est. Vu qu'aucune annonce liée à Rai ou à d'éventuelles conséquences n'a été faite, tout reste donc possible, même le pire.

L'art de Clayton Crain est clairement mis en avant. Il ne faut pas mentir, le scénario tient sur un mouchoir de poche mais permet au dessinateur d'offrir de véritables fresques avec de nombreux effets numériques. Je trouve ça figé, un peu comme des artworks de film ou de jeu vidéo. Du coup, je ne trouve pas les qualités que j'attends dans une B.D. mais le travail effectué est remarquable.

4001-AD-003-cover4001 A.D. #3

Valiant Comics • Par Matt Kindt & Clayton Crain • $3.99
Le scénario est basique mais le sens du drame et l'énergie déployée par les auteurs rendent la lecture passionnante. En revanche, la lecture en album me semble s'imposer afin de conserver le côté épique de l'affrontement entre Rai et son père.