The Mighty Blog

A Walk Through Hell #1

Garth Ennis et Goran Sudžuka nous proposent leur nouvelle création, A Walk Through Hell, chez AfterShock Comics. Avec un début aussi intrigant qu'attirant, les deux auteurs entament une série qui pourrait bien être passionnante.

La série commence de façon très violente (j'essaierai de ne pas trop en dire) ; un couple se ballade dans un centre commercial quant un homme commence à faire feu sur les passants, complètement au hasard. Il s'avère que cet homme a été interrogé par les membres du FBI que nous allons suivre.

Après cette introduction, Garth Ennis nous présente ses deux personnages principaux, Shaw et McGregor, pendant leur début de service. L'écriture d'Ennis est évidemment bonne ; le dialogue entre les deux agents coule bien et donne ça et là des informations utiles sur les personnages et montre aussi quelques zones d'ombre. On les voit ensuite travailler avec d'autres collègues, qui vont enquêter dans un entrepôt. Malheureusement, ils n'auront plus de nouvelles sur leurs collègues en fin de journée et iront sur place.

C'est la que le numéro prend définitivement un côté horrifique. Je laisse le suspense sur ce qu'il se passe ensuite, car c'est là qu'Ennis gère la pression de son épisode, ainsi que le mystère autour de la série. Et c'est définitivement là où je me suis décidé que j'irai lire le prochain numéro.

Pour la partie artistique, c'est très réussi. Co-créateur de la série, le dessinateur Goran Sudžuka est efficace. Dans un numéro sans action comme celui-là, il s'en sort avec une narration efficace et des dessins parlants ; les émotions sont bien retransmises par les visages. Pas feignant, le dessinateur propose des cases plutôt détaillées. Les dernières pages sont aussi pour lui l'occasion de passer au niveau supérieur avec une narration maîtrisée, pleine de non-dits.

A Walk Through Hell #1

AfterShock Comics • Scénario : Garth Ennis - Dessins : Goran Sudžuka - Couleurs : Ive Svorcina - Lettrage : Rob Steen • $3.99

Numéro plein de mystère, mais l’écriture de Garth Ennis est si efficace qu’on a envie d’aller lire la suite. Si les prochains numéros sont au niveau de ce qui est montré dans ce numéro d’introduction, A Walk Through Hell pourrait être une très bonne lecture.