The Mighty Blog

Airboy #4

Il a fallu attendre pas mal de temps avant de pouvoir lire la fin de Airboy, la mini-série en 4 épisodes de James Robinson et Greg Hinkle les mettant en scène aux côtés d'un héros du Golden Age.

Après une soirée trop arrosée et durant laquelle ils ont abusé de stupéfiants, James Robinson et Greg Hinkle sont face à face avec Airboy, le super-héros qu'ils sont censés écrire pour Image Comics. Après une suite de petits incidents, Airboy a décidé d'envoyer les deux auteurs de comics dans son monde et les utiliser pour une opération suicide.

Cet ultime épisode est une longue réflexion sur l'ego de l'auteur et comment celui-ci influence l'écriture. Airboy est une allégorie du processus créatif : comment un scénariste doit appréhender son travail, rester focaliser sur sa création, mettre son ego de côté et être soi-même et sincère. En tout cas, ce sont les conseils que Robinson donne à son avatar dans cet épisode.

Ce dernier épisode est moins basé sur les "dick jokes" mais s'avère tout de même très intéressant. Il est difficile de voir si Robinson est sincère lorsqu'il s'écrit ou s'il s'exprime par le biais de l'avatar dHinkle. Du coup, difficile de savoir s'il écrit les conseils à lui-même ou à tous ceux qui veulent se lancer dans l'écriture de comics.

Comme je l'écrivais, cette dernière partie a moins de blagues salaces, ce qui n'empêche pas Hinkle, le dessinateur pas son avatar dans la BD, a dessiné des mecs nus. En tout cas, je pense que je vais suivre de près ce qu'il va sortir. Pour moi, en plus de proposer une bonne histoire, Airboy m'a révélé le dessinateur. Ses planches sont merveilleuses, les cadrages efficaces et, les personnages expressifs. Sa colorisation est également somptueuse. Bref, je suis devenu fan.

Airboy 004-CoverAirboy #4

Image Comics • Par James Robinson & Greg Hinkle • $3.50
Pas la peine d'être fan de Robinson pour comprendre et apprécier son allégorie sur le travail d'un scénariste. Airboy a été une mini-série plaisante, drôle et efficace propulsée par son côté artistique. Je vous le recommande chaudement.