The Mighty Blog

All-New X-Men #1

Les jeunes X-Men sont de retour, après avoir été ramené dans le présent dans la version précédente de la série. Cette fois-ci, pas d'invasion alien, pas de mutant surpuissant ou de Mystique : un road-trip, et des adorateurs de Cyclops ! Dennis Hopeless et Mark Bagley reprennent le titre des mains de Bendis, pour une nouvelle version bien différente.

Second titre X-Men à être lancé, All-New X-Men reprend la suite du run de Bendis, à savoir le parcours des jeune mutants originels dans le présent. Sans qu'on comprenne pourquoi ils ne peuvent pas rentrer à leur époque (Bendis a probablement oublié cette histoire...) [en fait, cela a été expliqué durant Battle of the Atom - NdC], on les retrouve bien contents, en plein road trip aux Etats-Unis.

Exit Jean Grey, occupée chez Jeff Lemire, et bonjours Le Fauve, Iceberg, la nouvelle Wolverine, mais aussi Evan, le jeune Apocalypse et Iddie, pas vue depuis bien longtemps. Tout ce beau monde se réunit pour tenter de trouver le jeune Cyclope, bien décidé à fuir son passé, mais aussi son futur, parce que le Cyclope adulte n'est pas très apprécié...

Il y a certains problèmes dans ce numéro, déjà dans son idée de base : c'est rigolo d'avoir encore les mutants originels, mais s'ils ont évolué pendant toutes ces années, c'est pour une bonne raison. Je n'ai pas accroché sur la durée au run de Bendis, parce que les voir constamment à la ramasse derrière les adultes m'a ennuyé. Là, on sent qu'ils prennent leurs destins en main. Cela fait plaisir, mais j'espère qu'on aura autre chose qu'une version "jeune" d'un énième titre mutant. Il pourrait être judicieux de confronter les adolescents à un vrai méchant, et pas cette équipe minable présentée ici.

Parce que si l'idée de la secte des adorateurs de Cyclops est cool, la créer avec de gros amateurs l'est moins. On a l'impression que Dennis Hopeless écrit une version "gamine" du titre, entre une menace pas bien convaincante, et des personnages tous jeunes, émotifs, et un peu lourdingues (on perd Jean Grey, mais le jeune Cyclops est bien ennuyant dans le genre). C'est certainement le but voulu, mais il est temps pour Hopeless de laisser les adolescents de côté  après Avengers Arena, parce que c'est un peu lourd.

Par contre, on ne s'ennuie pas devant ce numéro, en partie grâce à Mark Bagley, mais aussi parce que l'auteur gère bien son rythme. Il se passe pas mal de choses, les personnages sont relativement attachants, et on perd le côté un peu lourdingue des dialogues interminables de Bendis. On récupère par contre une narration interne sous forme de journal pas forcément heureuse vu qu'elle est souvent synonyme de lourdeurs, mais ça ne gâche pas le numéro. Le casting est élargi, les personnages sont tous intéressants vu qu'ils sortent tous de très grands runs (Uncanny X-Force, les débuts incroyables de All-New X-Men par Bendis), mais il faut déplorer qu'on ne les voit pas encore tous assez dans ce numéro. J'aime beaucoup Evan, un Apocalypse en devenir, et j'espère qu'il sera plus mis en avant par la suite.

Mark Bagley assure sur ce premier numéro, peut-être encore plus que d'habitude. Loin des scripts bavards de Bendis, il sort là un excellent numéro, toujours en mouvement, vivant et énergique, qui éclate sur les scènes d'action. La colorisation est aussi excellente, on sent vraiment le niveau qu'il peut retrouver en étant moins sous la pression des deadlines.

All-New X-Men (2015-) 001-000All-New X-Men #1

Marvel Comics • Par Dennis Hopeless & Mark Bagley • $3.99
Ce n'est pas parfait, mais c'est un début qui fonctionne bien. Il y a pas mal de choses dans ce premier numéro, et si on peut regretter le côté uniquement "adolescent" du titre, la suite pourrait être excellente. Et puis rien que pour Mark Bagley, ça vaut le coup !