The Mighty Blog

All-New X-Men #25

Numéro anniversaire. Oui comme dans les années 90 quand on annonçait un épisode spécial tous les 25 numéros. De nos jours, avec les relaunch incessants, il est difficile pour une série d'atteindre au moins le numéro 25. Paradoxalement, All-New X-Men l'a fait au bout de seulement un an et demi. Bref, il s'agit surtout d'un bon prétexte pour réunir une pléiade d'artistes de renom dans un même numéro. Mais Brian Michael Bendis profite de ce numéro spécial pour revenir sur le fondement même de sa série et ainsi préparer le futur.

Il y a 25 numéros de ça, après les tristes événements de Avengers vs X-Men, Henry 'Hank' McCoy alias Beast (le Fauve en VF) décide de retourner dans le passé pour ramener les X-Men originaux et ainsi donner le coup électrochoc nécessaire à Cyclops pour qu'il revienne à la raison. Pour convaincre les jeunes X-Men, Hank leur a raconté un mensonge... Et depuis, il s'en est passé des choses : l'équipe des jeunes X-Men est coincées dans leur futur et vient de se séparer d'un de ses membres, Jean Grey a évolué mais elle va devenir une psychopathe dans le futur. Et tout ça à cause de Henry McCoy.

Cet épisode a des airs de procès de Hank pendant lequel il refuse de faire face à la réalité. Lui tournant même le dos (l'image employée dans le comics est forte). Et puis ce procès se transforme en autre chose. Hank tente de voir une lueur d'espoir. Jusqu'à la révélation finale et qu'on comprenne que tous les pin-ups et strips qu'on a vu défilés sont en fait tout ce qu'il a détruit.

Bendis utilise un terme bien précis qui fait écho à quelque chose de vue dans le passé et il introduirait aussi un événement d'un futur proche.

L'histoire est très intéressante et est très bien mise en scène. David Marquez sert parfaitement celle-ci avec un très beau trait. Mais la grande force est le mélange d'artistes qu'est allé chercher Marvel pour illustrer cet épisode. On se retrouve autant avec des pages écrites par Bendis que des comics indépendants, des pin-ups, etc. On tourne les pages avec un certain plaisir, en étant touché, en riant, ou en se disant ça serait bien ce futur là. Parmi ces artistes, les deux pages (surtout la seconde) de Bruce Timm et la mini-histoire de Art Adams dépasse tout le reste. Mais bon, la vision peu imaginative de J. Scott Campbell reste magnifique, la page de Paul Smith et Bob Wiacek qui fait plaisir au vieux fan des X-Men que je suis et la double page de J.G. Jones est incroyable. Et il y a aussi les dessins de David Mack, Rafael Grampa...

all-new-x-men-25-coverAll-New X-Men #25

Marvel Comics • Par Brian Michael Bendis & tout plein de monde qui arrache la rétine tellement c'est beau • $3.99
All-New X-Men #25 est un fourre-tout graphique mais tellement beau et irréprochable. Mais il reste surtout terriblement bien écrit. C'est un exercice peu évident que Bendis réussit à merveille et c'est encore mieux amené que dans son Ultimate Spider-Man #200. De plus le scénario fait un point non-négligeable sur les événements passés et pourrait très bien montré ce que le futur nous réserve. À posséder d'urgence.