The Mighty Blog

All-New X-Men #30

Épisode de transition pour All-New X-Men qui permet à Brian Michael Bendis de créer de nouveaux liens, de résoudre des conflits internes et de parler d'une relation longue distance.

Après avoir été attaqué par la Brotherhood du futur, les X-Men de la Nouvelle École du Professeur Xavier ont besoin de faire le point mais aussi de se préparer à de potentielles nouvelles attaques.

L'épisode se décompose en 3 parties. Chacune d'elles traitent de la relation des femmes de l’équipe : X-23, Jean et Kitty. Et Bendis continue à transformer ses personnages. Ainsi il va marquer certains personnages, c'est certain.

D'abord, X-23 qui redécouvre la vie en compagnie d'Angel. L'idée est de la montrer plus faible et plus fragile qu'elle ne parait être et, surtout, tenter de ne perdre la face suite aux événements de Avengers Academy.

Il y a également Kitty qui profite de cette pose pour discuter avec son nouveau copain : Star-Lord. Bendis aborde la phobie de l'espace de Kitty après les événements du run de Joss Whedon. Mais ce qui est à retenir de cette partie c'est ce qui n'est pas dit. Comment Kitty profite de la situation de son petit-ami pour avoir de bonnes raisons de ne pas s'engager. Les ruptures avec Colossus et Iceman (adulte) sont plus difficiles à gérer que cela semble.

Mais c'est surtout Jean qui nous intéresse dans cet épisode. Elle s'entraîne avec Emma Frost et ça dégénère. Les deux femmes ne se supportent pas pour de nombreuses raisons mais, jamais directes. Elles transposent bêtement le rapport Jean adulte/Emma à leur potentiel relation. Et, comme on le sait, Emma n'aime pas trop qu'on lui tienne tête et vu comme elle déteste Jean, elle y va fort. Très fort même.

Le conflit des deux femmes est passionnant et le "crêpage de chignon" des deux télépathes n'a aucune limite et est bien plus subtile et intelligent que d'autres conflits qu'on a pu voir.

Tout cela fait très soap. Et, ça l'est. Mais c'est là le problème des X-Men qui est le plus grand soap-opera des comics. Alors voir Bendis sur ce genre l'oblige presque à être encore plus centré sur la caractérisation des personnages. Ce qui, à mon humble avis l'arrange bien puisqu'il adore ça.

Un épisode centré sur les héroïne dessiné par une femme est une bonne chose dans un sens. Je ne suis pas fan de tout ce que fait Sara Pichelli. Depuis quelques temps, elle a fait évolué son style et a tendance à rendre tous ses personnages masculins trop androgynes. Ça reste époustouflant de maîtrise et très efficace. Et puis son trait est fort agréable pour les yeux. J'ai reconnu aussi par-ci par-là une forte inspiration de Adam Pollina notamment sur la façon qu'a la dessinatrice de dessiner Angel.

All-New-X-Men-030-CoverAll New X-Men #30

Marvel Comics • Par Brian Michael Bendis  & Sara Pichelli • $3.99
Épisode centré sur les femmes de la série et qui est très bien réalisé. Bendis maitrise ses dialogues et sa caractérisation. Et puis, on y voit une Emma Frost très en force et garce comme on aime la voir.