The Mighty Blog

All-New X-Men #40

All-New X-Men par Brian Michael Bendis est dans sa dernière ligne droite. En effet, avec ce numéro 40, il ne reste plus que deux épisodes avant la fin du titre. Le scénariste débute tout de même un nouvel arc appelé The Utopians nous ramenant sur Utopia, la base que les X-Men ont abandonné après Avengers vs X-Men.

Pour des raisons de confort, je vais révéler des éléments importants à l'intrigue. Certains d'entre eux ont été révélés par la presse mais, au cas où, je vous invite à ne pas lire ce qui suit si vous voulez attendre d'avoir l'épisode entre les mains.

Les jeunes X-Men rentrent de leur périple dans l'espace. Ils sont bien plus heureux que la dernière fois puisque Cyclops est revenu au sein du groupe. Kitty manque à l'appel mais ce n'est que provisoire apparemment (suite aux événements de Black Vortex).

Comme à chaque fois dans la série (et comme dans Ultimate Spider-Man), chaque début d'arc permet à Bendis de poser ses personnages et de leur faire faire le point des événements passés. Pour une fois, les personnages sont heureux. Heureux d'être ensemble, heureux d'être chez eux et heureux de manger des burgers.

Chaque personnage a son petit moment ainsi Cyclops montre qu'il est content d'être revenu et Beast lui fait son scientifique proposant des ouvertures à tes dialogues très drôles. Ce qui est intéressant, c'est que X-23 pousse Angel à s'expliquer sur la raison pour laquelle il a accepté de se soumettre au Black Vortex. En effet, dans Legendary Star-Lord #9, sa transformation était assez abrupte et elle semblait n'avoir aucune justification. Mais, Bendis montre ici que ce changement avait une raison et qu'elle fait suite à une construction assez logique du personnage. Comme il précise, il n'y a pas Jean Grey qui a changé et qui a eu un destin triste.

Toujours dans sa construction de personnages, et pour terminer sur ce point, il y a un moment entre Jean Grey et Iceman dans cet épisode qui fait grand bruit. Tout d'abord, depuis le début de All-New X-Men, les deux personnages n'ont pas eu leur moment. Bobby avait tendance à être le petit rigolo de service et Jean a longtemps été préoccupée à savoir qui elle était avant d'abuser de ses pouvoirs afin de sauver ses proches. Là, encore elle en abuse pour déceler chez Bobby qu'il est homosexuel. Mais, aussi parce qu'elle tient à son ami qui passe pour un abruti notoire avec ses remarques sexistes pour cacher qui il est. Elle fait ça pour l'aider à avancer. Cela peut sembler maladroit sur papier (ou sur les pages ont été diffusées sur Tumblr suite au leak de l'épisode) mais dans le récit complet je trouve ça bien amené et intéressant puisque non seulement Bendis apporte quelque chose de "nouveau" à Iceman mais il crée également un moment intime avec Jean le montrant un peu plus comme un membre important et non pas le simple pipelet qui nous fait souvent rire. Déjà dans le monde Ultimate, le scénariste l'avait bien mis en avant en le mettant seul face à une menace importante. Mais il manquait encore une étape, et elle est là, dans cet épisode.

Maintenant, je sais cela dérange certains de voir que Bobby être gay. Certains pensent que c'est une réalité alternative, d'autres disent que, je cite, "Bendis chie sur la continuité", etc. Tout d'abord, lorsque Iceman fut créer, il avait un rapport avec les femmes différentes. Peut-être qu'il était trop jeune pour les apprécier. Mais, surtout, il fut créé en 1963, une époque durant laquelle l'homosexualité était considérée comme maladie mentale et le Comics Code Authority n'aurait jamais permis de montrer un personnage ouvertement homosexuel. Mais, au-delà de ça, vous me direz qu'il a eu de nombreuses fiancées : Opale, Rogue, Kitty, Mystique, Polaris, Cloud et Darkstar. Je trouve assez drôle que suite à une petite analyse, on se rende compte que ses copines l'utilisaient plus qu'il ne les séduisait. Rogue, Kitty et Polaris, par exemple, l'utilisèrent parce qu'il était gentil et disponible, et qu'elles cherchaient un homme comme ça pour oublier leur ex. Mystique l'utilisait pour mieux infiltrer les X-Men. Quant à Cloud, il l'a largué parce que ça le gênait qu'elle puisse devenir un homme. Bref, tout ça est un engrais afin de rendre crédible l'homosexualité refoulée de Bobby.

C'est un sujet sur lequel les fans débattent depuis des années. À tel point que Scott Lobdell semblait vouloir faire de Bobby le premier X-Man gay. Il y a eu plusieurs remarques tout d'abord mais aussi une scène dans X-Men (vol. 2) #46 de 1995 qui est le parfait opposé de ce que nous lisons dans cet épisode avec un Bobby qui se rend compte qu'il y a quelque chose d'étrange en lui et Jean qui refuse de sonder son esprit (cf l'image ici).

Bien sûr, ici, c'est le jeune Iceman qui se révèle homosexuel. Le but de Bendis étant de développer ses jeunes héros et qu'ils prennent des parcours différents de leur version présente (celle de leur futur, donc). Donc que celui-là accepte son homosexualité que l'autre semble réfuter depuis des années. Ce choix me semble bien pertinent puisqu'il montre ô combien l'homosexualité et son acceptation sont compliqués. Il faudra attendre Uncanny X-Men #600 pour avoir plus d'informations. En tout cas, cela fait plaisir que Bendis choisisse de "outer" un personnage principal et non pas un second couteau. On peut bien sûr être étonné que cela arrive à la fin de son run et on espère que cette révélation ne passera pas à la trappe.

Enfin, l'arc s'appelle The Utopians et nous découvrons donc qu'il reste une bande de mutants qui sont restés sur Utopia, l'île aux côtes de San Francisco sur laquelle Cyclops et les X-Men avaient élus domicile quelques années. Nous découvrons leur visage qu'en fin d'épisode mais j'aime bien le choix que Bendis a fait. À voir où cela mène et si l'inquiétude de Maria Hill est justifié.

Mahmud Asrar revient aux dessins et il nous propose un travail solide. Il y  a quelques panels sublimes (notamment celui dans lequel Illyana s'en va) et la double page finale est excellente. Marvel a bien eu raison de le mettre sur cette série, son trait colle parfaitement à la tonalité de Bendis.

All-New-X-Men-040-CoverAll-New X-Men #40

Marvel Comics • Par Brian Michael Bendis  & Mahmud Asrar • $3.99
Voici un excellent épisode de All-New X-Men. Il n'y a pas à dire lorsque Bendis s'intéresse à ses personnages, il fait preuve d'un réel talent. C'est drôle et émouvant à la fois. Quant à l'intrigue des Utopians, elle a le mérite d'être intrigante.