The Mighty Blog

Amazing Spider-Man #2

Deuxième chapitre pour la deuxième série Spider-Man. On ne peut pas trop donner le pitch sans spoiler, mais la vie de Spidey va devenir encore plus compliquée... Dépêchez vous de finir Superior, ça devient difficile de ne pas spoiler ce numéro dans ce chapeau sinon !

Maintenant qu'on est entre lecteurs VO (ou lecteurs VF qui vont se faire spoiler Superior Spider-Man), on peut le dire : Dan Slott continue sa saga commencée en 2010 avec Big Time. Ça fait quatre ans maintenant, et il aura fait les pires crasses possibles à Peter Parker. Pourtant, personne n'aime plus le personnage que lui, et ça se voit. Alors que Superior Spider-Man s'était fini trop rapidement, Amazing s'occupe des conséquences, et ça se sent. Tout prouve que Superior Spider-Man n'était rien de plus qu'un énorme chapitre dans la vie de Spidey (mais on devrait y revenir cet été), mais la suite est aussi prenante que le reste.

Le twist du précédent numéro était intéressant, et la résolution encore plus. Anna Maria est un personnage qu'on espère voir pendant de très nombreuses années, tant elle semble humaine et forte. Sa réaction est un très joli moment d'écriture, et on sent qu'elle va avoir un rôle important à jouer dans l'avenir de Peter. L'autre gros morceau, c'est le retour d'Electro, qui avait été torturé par Otto. On sent toute la colère de ce pauvre mec paumé, qui avait déjà été esquissée dans The Gauntlet. Ce n'est pas un méchant manichéen, il y a une vraie motivation derrière ses actes, et il est une menace crédible pour démarrer la saga.

Tout n'est pas parfait dans ce numéro bien évidemment, notamment la décision finale de Peter qui semble tomber comme un cheveux sur la soupe, ou le retour un peu forcé d'Electro à cause du film. Dans tous les cas, l'écriture fait parfaitement passer la pilule, et Slott s'éclate à faire du mal à son héros. C'est une constante dans la série depuis des décennies, mais là ça en devient comique. Par contre, le teasing du début de numéro, lié à Original Sin, fait très mal. On ne sait pas où ça va, et ça promet...

Humberto Ramos de son côté fait du Humberto Ramos. C'est un peu moins soigné que d'habitude, il n'y a pas d'éclair de génie (ceci était une blague, merci), mais ça reste toujours du Spidey comme on l'aime : propre, clair, ultra rapide et vif, c'est toujours un plaisir. Mention spéciale à la colorisation d'Edgar Delgado, une vraie réussite.

Amazing Spider-Man 002 (2014) (Digital) (Darkness-Empire) 001Amazing Spider-Man #2

Marvel Comics • Par Dan Slott et Humberto Ramos • $3.99 Encore et toujours du bon travail. Slott a un milliard d'idées en tête pour Spidey et ça se voit, et ne semble pas prêt de s'arrêter. Tout un tas d'éléments arrivent d'un coup et ça promet de faire très mal...