The Mighty Blog

Amazing Spider-Man: Venom Inc. Alpha #1

Marvel Comics lance un autre cross-over en cette fin d'année ; cette fois, il unit les titres Amazing Spider-Man de Dan Slott et Venom de Mike Costa dont les héros vont devoir affronter une épidémie de symbiotes. Sur ces ères de m'as-tu vu, Venom Inc. pourrait être intéressant.

Si la situation de Peter Parker alias Spider-Man est assez claire pour moi, celle de Venom ne l'était pas puisque je n'ai suivi aucun des titres récents mais ce numéro one-shot ouvrant Venom Inc. permet de mettre à niveau les non-lecteurs de la série de Mike Costa. En revanche, ceux qui ne lisent pas Amazing Spider-Man ne seront guère au fait de ce qui s'est passé ces derniers temps mais vu que ce one-shot porte le nom de la série, j'imagine que Marvel Comics voulait introduire le contexte de Venom aux lecteurs du titres de Dan Slott .

Donc le symbiote a été volé à Flash Thompson et c'est Eddy Brock qui l'a retrouvé sauf que la substance extra-terrestre est perdue et a donc repris sa forme de monstre. Thompson est en quête de son symbiote volé aidé par Mania, une autre porteuse de symbiote mais elle se fait voler également l'entité alien par un personnage étrange en début de ce one-shot. Ce qui semble être le début de l'histoire.

Mais, finalement, l'épisode va se concentrer sur le fait qu'Eddy a besoin d'Alchemax pour mieux contrôler son symbiote et sur Flash retrouvant la piste du nouveau porteur forçant le symbiote à faire un choix entre les deux. Spider-Man, lui, donne un coup de main à Flash mais il est surtout observateur dans ce conflit jusqu'à essayer de le résoudre à sa manière.

L'épisode se lit très bien en proposant de l'action bien menée et des scènes de dialogue efficaces. Du coup, les scénaristes nous vendent très bien leur concept qui n'est pourtant pas sans rappeler les nombreuses mini-séries du milieu des années 90 autour de Venom et dans lesquelles un nouveau symbiote apparaissait à chaque numéro. Ici, c'est plutôt le symbiote qui se répand que donne naissance à une autre entité et j'ai l'impression que le grand vilain n'a pas le même agenda que Carnage.

Aussi, et c'est très important, Slott et Costa n'oublient pas qu'il s'est passé énormément de choses ces dernières années concernant Flash Thompson, Eddy Brock et le symbiote en lui-même. Tout est rassemblé ici - un peu comme ce que Slott avait fait avec The Clone Conspiracy - proposant forcément une nouvelle histoire.

Le dessinateur Ryan Stegman n'essaie même plus de cacher son amour pour Todd McFarlane et son travail sur le tisseur. Il y a même une splash page hommage au créateur de Spawn avec la pose iconique de Spider-Man. Eddy Brock reprend ce faciès de gros dur avec son nez de boxeur et de gros sourcils. C'est assez beau, très lisible même si, parfois, l'encrage semble être léger donnant l'impression qu'il y a encore les crayonnés.

Amazing Spider-Man: Venom Inc. Alpha #1

Marvel Comics • "Venom Inc." Part 1 • Scénario : Dan Slott & Mike Costa - Dessins : Ryan Stegman - Couleurs : Brian Reber - Lettrage : Joe Caramagna • $4.99

Plutôt une bonne surprise que ce numéro one-shot qui, du coup, va nous pousser à lire – au moins de manière éphémère – le titre Venom (ou Amazing Spider-Man pour certains) mais ça pourrait en valoir le coup.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs