The Mighty Blog

American Monster #2

L'histoire commence à avancer doucement dans American Monster. L'histoire de Brian Azzarello a finalement beaucoup de personnages, et ils commencent tous à évoluer entre eux.

On avait laissé les personnages sur une explosion et un double meurtre des plus violents. Cet épisode commence lui plus doucement, avec Snow, l’exhibitionniste qui entretient une charmante relation avec sa mère. Même si l'on verra après qu'elle est plus liée à l'histoire principale qu'on ne le pense, on n'a pas encore tous les infos sur le rôle des adolescents. Mais ils sont bien caractérisés, et leurs discussions sonnent vraies.

C'est d'ailleurs l'un des points forts de ce livre. Tout sonne plutôt vrai, que ce soit la discussion entre l'adjoint au shérif et Theodore, l'homme rouge du premier épisode, qui arbore un tatouage malheureusement connu, ou encore celle entre les deux exécuteurs. L'intrigue s'épaissit cependant encore, avec un meurtre dont on se sait pas encore la raison, un chien abattu et la présence de Theodore dans la ville encore inexpliquée.

L'auteur commence donc à placer ses billes, et livre une histoire pour l'instant très sombre (je suis encore mal à l'aise de la dernière page). Il est bien aidé par son dessinateur, Juan Doe. Celui-ci soigne particulièrement sa mise en scène, avec des images qui disent parfois beaucoup plus que les mots. Il livre aussi un très beau travail sur les ombres et les silhouettes, et un certain sens du rythme. Si American Monster est encore une lecture agréable, c'est aussi grâce à son artiste.

La direction semble donc plutôt violente, sombre et sans concession. Aucun personnage de semble meilleur que l'autre, plus sympa ou encore doté de bonnes attentions. Sauf peut-être l'adjoint, mais il semble un peu trop simple pour l'instant. Il me tarde de savoir ce qui unit ses personnages, notamment au niveau de leur passé, qui semble commun pour certains.

american-monster-02-coverAmerican Monster #2

AfterShock Comics • Par Brian Azzarello & Juan Doe • $3.99
La série continue sur le même ton. Azzarello présente encore un peu ses personnages, tout en gardant une ambiance bien sale. On a hâte de voir où cette histoire va nous mener, mais aussi de connaître le passé des personnages. Et cela semble bien lié.