The Mighty Blog

Annihilator #2

Le premier épisode de la série Annihilator de Grant Morrison sur le label Legendary Comics était perturbant mais terriblement bon. L'auteur écossais explore l'un de ses thèmes favoris : l'auteur face à sa création. Mais qui contrôle qui ?

Ray Spass est un scénariste hollywoodien de science-fiction. Après avoir porté un film à succès sur grand écran, il est tombé dans l'oubli du grand public. Il tente de revenir au devant de la scène avec la suite des aventures de Max Nomax, le héros de son blockbuster. Alors qu'on lui décèle une tumeur au cerveau, Spass tente de mettre fin à sa vie. C'est alors que son antihéros apparaît devant lui et tente de le convaincre de ne pas le faire.

La thématique est familière chez Morrison - je vous l'ai déjà expliqué lors de la critique du premier épisode - mais la forme d'exécution diffère. Dans cette histoire, c'est la création, Max Nomax qui prend les rennes et qui contrôle son créateur. S'il s'agit bel et bien du créateur du antihéros. Parce que Morrison installe le doute et dans l'esprit de Spass et dans celui du lecteur. La fin de l'épisode ne nous aidera pas à y voir plus clair.

Tout cela vous parait complexe ? Rassurez-vous, Morrison maitrise son récit et il est très accessible. Même s'il crée volontairement le bordel dans le script qu'écrit Spass. Il s'agit d'un esprit qui meurt à petit feu peu importe ce qu'il a en réalité dans sa tête. Et puis avec la pression de Nomax qui exige son histoire, l'auteur est de moins en moins rationnel. Morrison s'amuse avec cette situation et cela m'a poussé à lire l'épisode avec un réel plaisir. On ne lit pas une histoire convenue dont on connait à l'avance la fin. D'ailleurs, on doute même de ses fondements pourtant présentées lors de l'épisode précédent.

Frazer Irving est un dessinateur qui se fait rare. Peut-être parce que son art est précis et détaillé et cela demande du temps. Il démontre tous ses talents (oui le monsieur en a plusieurs) dans ce simple épisode. Notamment sa maitrise de la mise en scène avec cette page avec 4 cases parallèles dans lesquelles il nous montre Spass changeant d'avis. C'est parfaitement réalisé. Et puis ses couleurs sont sublimes.

Annihilator-002-CoverAnnihilator #2

Legendary Comics • Par Grant Morrison & Frazer Irving • $3.99
Annihilator est une mini-série qui, jusque-là, ne déçoit pas. Le récit est incroyable dans lequel Morrison s'amuse avec l'une de ses thématiques préférées tout en nous offrant une histoire complètement inédite. Le tout est intelligent, bien écrit, subliment dessiné avec une colorisation magistrale. En gros, lisez cette mini-série, ça le mérite.