The Mighty Blog

Ant-Man #2

Après avoir obtenu le meilleur boulot du monde et l'avoir abandonné pour aller regarder Battle Royale, Scott Lang s'installe à Miami. Spoiler : il y a un ours et un robot nazi là-bas, faites attention si vous comptez y aller.

Le premier numéro de la série m'avait enchanté, en me faisant éclater de rire à plus d'une occasion, et en montrant un Scott Lang touchant en père prêt à tout pour sa fille. Il aurait été facile de décevoir vu que la barre avait été mise très haut, mais Nick Spencer continue de nous enchanter, et vu le travail qu'il avait fait sur Superior Foes of Spider-Man, il y a fort à parier que la série va continuer d'être incroyable.

On retrouve donc notre héros loser dans un nouvel entretien d'embauche, qui va évidemment mal se dérouler vu que l'univers le déteste. C'est à peu près tout pour ce numéro, qui lance quand même pas mal d'intrigues, notamment avec sa patronne, ainsi que la dernière page qui ramène un excellent personnage dans une optique plus comique que ces derniers mois.

C'est encore une fois du Spencer pur, avec un héros un peu paumé, qui rechigne à faire la moindre action, et qui semble plus parier contre lui qu'autre chose. Lang est incroyablement touchant, et même pour les lecteurs qui découvriront le personnage avec cette série, il devient directement adorable. On retrouve bien entendu l'humour de l'auteur, qui est une des grandes réussites ici. On est loin du côté très enfantin de Squirrel Girl, c'est ici plus mature, rappelant un peu certaines bonnes comédies d'Apatow.

Lang ne contrôle pas tout dans sa vie, se laisse plus porter par les événements qu'autre chose, et c'est un régal de le suivre. Le nouveau personnage qui arrive promet lui aussi des moments hilarants, et va complètement à l'encontre d'une série vraiment héroïque. Lang n'arrive pas à tout réussir, il se plante et il a de sacrés ennemis sans avoir fait grand chose, mais on adore.

Ramon Rosanas continue son excellent travail, en réussissant à bien mettre en image le script très chargé de Spencer. Les pages ne sont jamais illisibles malgré un texte omniprésent, et il réussit à rendre le tout fluide. On regrette un peu Steve Lieber qui débordait d'idées sur Superior Foes, et qui pourrait faire des merveilles ici, mais vu que les numéros sont majoritairement narratifs, ça ne gêne pas.

Ant-Man 002-000Ant-Man #2

Marvel Comics • Par Nick Spencer & Ramon Rosanas • 3$99

Aussi drôle que touchant, Ant-Man #2 réussit à convaincre et à donner beaucoup d'espoir pour la série. Spencer excelle dans ses séries, et on espère qu'il rencontrera un plus grand succès que sur sa précédente série, tout en continuant à nous enchanter.