The Mighty Blog

Aquaman #42

Cullen Bunn est partout. Je ne sais pas combien de séries il écrit en tout mais, rien que chez DC Comics, il est en charge de pas moins de 4 séries. Aquaman est l'une d'entre elles et peut-être la preuve qu'il bosse un peu trop.

Aquaman est devenu un renégat. Il est ainsi poursuivi par les soldats d'Atlantis envoyés par la Reine du Royaume, Mera, l'ex-femme du héros. Tout cela parce qu'Arthur a décidé de prendre sous sa responsabilité un peuple venu d'un monde étrange.

La première chose qui frappe les yeux, l'épisode est particulièrement moche. Trevor McCarthy ne dessine plus vraiment, il a fait les esquisses. DC a dû appeler Walden Wong et Jesus Merino (qui n'est pas crédité sur la couverture) pour dessiner par-dessus. Certainement pour finir en temps et en heure. Comme à chaque fois, cette pratique rend quelque chose d'assez immonde. Les traits diffèrent d'une page à une autre, même l'encrage n'assure plus pour rendre la chose cohérente. Cela ne rend pas l'episode illisible mais pas forcément agréable à lire.

Avant de m'intéresser à l'épisode, je vais vous rappelle aux bons souvenirs de certains en vous parlant du soap-opera, Santa Barbara. Vous vous rappelez peut-être le frère jumeaux de Robert Barr, Quinn Armitage. Les deux personnages étaient joués par le même acteur. Robert était gentil, il s'habillait tout le temps en blanc, il était bien rasé et bien coiffé. Quinn était méchant, il s'habillait en noir, il était mal rasé et avait les cheveux ébouriffés. C'est cliché, n'est-ce pas ? Oh, mais que nous soyons d'accord, Santa Barbara était une série clichée. Je vous parle de tout ça pour une simple raison, ce changement physique entre les deux personnages pour noter leur différence est la technique qu'emploie DC pour rendre Superman, Green Lantern et Aquaman des rebels.

En alternant les flashbacks et les scènes dans le présent, Cullen Bunn nous montre les différences entre les deux versions. D'un côté, nous avons le prince blanc, Aquaman comme on le connaissait avant, et de l'autre le rebel mal rasé, notre héros dans le présent. Ce dernier est agressif presque désagréable avec toutes personnes qui lui adresse la parole alors que le premier est généreux et gentil avec tout le monde. C'est cliché, n'est-ce ce pas ? Cette série Aquaman commence réellement à le devenir.

De plus, l'intrigue n'avance pas et, à ce stade, reste trop évasive pour arriver à rentrer dedans. L'épisode est quasiment identique que le précédent. Seule l'arrivée des soldats d'Atlantis en fin d'épisode diffère. Tout cela pour introduire Aqualad version New 52 ? Possible.

Aquaman-042-CoverAquaman #42

DC Comics • Par Cullen Bunn, Trevor McCarthy, Jesus Merino & Walden Wong • $3.99
Je suis impatient de lire la suite... Ok, c'était de l'ironie. Il y a une multitude de bonnes séries chez tous les éditeurs, je ne perdrais pas plus de temps à lire celle-là qui est clichée et Cullen Bunn n'arrive pas à nous passionner tellement il refuse de lâcher les informations. Ah, pourtant je l'aimais bien cet Aquaman depuis les New 52. Dommage !