The Mighty Blog

Astonishing Ant-Man #13

Dernier épisode d’une sublime série

Nick Spencer signe le dernier épisode de Astonishing Ant-Man. Pour terminer son run, le scénariste a la bonne idée d'emmener son héros au tribunal, histoire de faire le bilan.

Enfermé en prison depuis le début de Astonishing Ant-Man, Scott Lang attend son procès. Ainsi, les personnages qu'il a croisé depuis que Spencer est le scénariste de la licence s'enchaînent à la barre. Plus ils défilent, plus le cas de Lang est désespéré malgré l'aide de She-Hulk en tant qu'avocate. Faut dire qu'avoir son ex comme procureur et des anciens super-vilains comme ami n'aident pas trop son cas.

Comme d'habitude, l'épisode est très fun avec les dialogues désopilants de Spencer et les situations bien trouvées. Mais, il y a un goût d'empressement dans tout cela. Vu comment l'histoire est traitée, il me semble évident que la série était amenée à s'arrêter. Je pense plutôt que Spencer a gardé trop de choses sous le coude pour tout terminer correctement avec ce simple épisode.

Finalement, cet épisode est imparfait à cause de cette précipitation soudaine mais aussi, l'apparition du nouveau Yellow Jacket qui utilise l'armure immonde du film - surtout, que dans le cadre du comic book cela n'était pas nécessaire. Mais, je n'ai pas envie d'être trop critique car je regrette déjà l'arrêt de la série.

L'avenir de Scott Lang en comics n'est pas encore connu. Il ne semble pas avoir de série solo en préparation et le héros n'a pas l'air de rejoindre la moindre équipe Avengers - peut-être Occupy Avengers qui n'a pas annoncé tout son line-up. Quoiqu'il en soit, Nick Spencer nous a offert une série fun à lire, bourrée de références, de situations cocasses, de véritables intrigues cohérentes et un supporting cast très sympathique.

astonishing-ant-man-013-coverAstonishing Ant-Man #13

Marvel Comics • Par Nick Spencer, Brett Shoonover & Ramon Rosanas • $3.99
Les aventures de Ant-Man par Spencer se terminent. C'est fort dommage. En tout cas, les singles ou les Trade Paperback pourront trôner fièrement sur nos étagères.