The Mighty Blog

Avengers #2

Une nouvelle ère débute pour Marvel Comics avec de nouvelles équipes créatives sur la majeure partie des séries régulières actuelles. Tout commence ici, avec la série Avengers conduite à présent par Jason Aaron et Ed McGuinness.

En octobre dernier, Marvel Legacy avait réussi à nous teaser quelque chose de grandiose. Nous ne savions pas comment cela allait prendre forme jusqu'à l'annonce officielle de Avengers par Aaron et McGuinness. Cela ne se passera donc pas dans les pages d'une maxi-série événement agrémenté de divers tie-in mais bien dans l'unique titre sur les Vengeurs.

Je ne serai pas aussi enthousiaste que Toine Reynolds vis à vis de la série - même si la lecture me plaît énormément jusque-là - parce que, cela manque un peu d'originalité dans un sens et d'âme dans l'autre. Avouons que le premier numéro qui débute avec une réunion entre Captain America et Iron Man parlant du destin des Avengers est un gimmick que nous subissons depuis des décennies. Chaque relaunch triennal nous montre cette situation. Certes, cette fois Thor est dans l'équation et c'est Captain America qui sent le besoin de reformer le groupe, mais cela ne change pas radicalement la scène.

Aaron - et ce deuxième numéro va également dans ce sens - mise plutôt sur des bases solides avec la Trinité qui parle de l'avenir du groupe et celui-ci qui finit par se former à cause d'une menace commune. Du coup, nous avons une énorme baston entre différents protagonistes qui ne travaillent pas ensemble et c'est pour cela que ça manque d'âme. Il n'y a pas de cohésion de groupe - deux membres s'affrontent même - et il y a des explosions partout.

Aaron ne prend pas de risque de ce côté-là mais il se permet d'avoir un casting plus original et, surtout, il joue la carte du mystère à fond. Pour lui, la situation est plus importante que le reste parce qu'en plus de nous offrir une situation grandiose avec des Avengers devant faire face à une pluie de Celestials, il crée un lien via la voix-off. L'équipe se formera mais elle doit se rallier pour une cause qui les dépasse.

En soit l'épisode est assez dense parce que Aaron joue sur plusieurs tableaux - même s'il met de côté deux protagonistes. Sur ces changements, Ed McGuinness assuré complètement mais ses personnages sont tellement larges d'épaules qu'ils ont du mal à mouvoir ou prendre forme dans autant de cases par pages. Certaines d'entre elles paraissent trop compactes, alors que les doubles sont merveilleuses à regarder. J'avoue que les dessins ont eu tendance à ralentir ma lecture alors que je suis plutôt fan du dessinateur.

Avengers #2

Marvel Comics • Scénario : Jason Aaron - Dessins : Ed McGuinness - Encrage : Mark Morales & Jay Leisten - Couleurs : Daniel Curiel - Lettrage : Cory Petit • $3.99

Avengers est un titre épique, cela ne fait pas de doute, et son histoire promet d’être intéressante même si Aaron joue la carte de la simplicité sur la formation de son groupe. Ça reste néanmoins une très bonne lecture.