The Mighty Blog

Avengers #684

ou The Immortal Hulk #0 !?

No Surrender arrive à son dixième chapitre, l'occasion rêvée pour Mark Waid, Jim Zub et Al Ewing de ramener à la vie un membre très connu de l'équipe et pour nous de faire le bilan de cet arc giant-sized qui touche la série Avengers.

Ce double-épisode est idéal pour faire le point sur No Surrender : la Terre a été kidnappée par Grandmaster et le Challenger, deux vieux "amis" qui ont décidé de jouer à un jeu en utilisant la planète comme terrain de jeu et les Avengers comme éléments perturbateurs. Les règles sont simples : chacun des participants a choisi son équipe - le Black Order et la Lethal Legion, celle-ci doit récupérer une pyramide avant l'autre. Celui qui récupère le plus de pyramides est vainqueur. Sauf que les super-héros et super-héroïnes de la Terre vont tout faire pour les empêcher de nuire. En tout cas, celles et ceux qui n'ont pas été immobilisé·e·s par Grandmaster lors de la disparition de la Terre.

Les Avengers ignoraient jusque-là les règles du jeu mais ont fini par comprendre la situation grâce au sacrifice de Red Wolf. Les héroïnes et les héros sont alors bien décidé de récupérer la dernière pyramide et c'est Voyager, l'une des membres fondatrices des Avengers disparues depuis des années, qui s'en empare... révélant être qu'une illusion.

L'intelligence de No Surrender est de ne pas prendre les lecteurs pour des abrutis. Si les Avengers découvrent les éléments au fur et à mesure, les trois scénaristes préfèrent révéler des choses en amont qui laissent planer assez peu de doutes par exemple que Voyager est une manipulation et qu'elle n'a jamais existé auparavant. Du coup, la révélation de l'épisode dernier n'était pas étonnante mais cela fonctionnait puisque cela changeait beaucoup de choses pour les héros et les héroïnes de la série.

On s'imaginait beaucoup de choses concernant Voyager et, autant dire que ses vraies origines sont étonnantes mais décevantes. Nous comprenons pourquoi elle a infiltré les Avengers de la sorte mais il y a des choses qui dans la manière d'avoir écrit Voyager qui laissait présager quelque chose qui la rapprochait vraiment du groupe de héros et héroïne. Même si la situation est intéressante, il ne reste que la manière de procéder était quelque peu étrange. Il reste tout de même quelques épisodes qui pourraient consolider cette intrigue.

Mais l'événement de l'épisode est le retour de Hulk et... En fait, son retour est annoncé depuis des semaines dans les pages de la saga et il n'apporte finalement pas grand chose à l'intrigue principale - mais peu apporter pas mal de choses à un des protagonistes de la série. Finalement, il s'agit d'un teaser de luxe pour la série à venir de Al Ewing et Joe Bennett - qui signe l'introduction de l'épisode, The Immortal Hulk. Par contre, je trouve ça agréable de la part de Marvel Comics ne nous proposer en fin de numéro une chronologie permettant de replacer chaque référence mentionnée dans l'introduction.

Avengers #684

Marvel Comics • "No Surrender" Part 10 • Scénario : Mark Waid, Jim Zub & Al Ewing - Dessins : Paco Medina & Joe Bennett - Encrage : Ruy Jose & Juan Vlasco - Couleurs : Morry Hollowell & Jesus Aburtov - Lettrage : Cory Petit • $4.99

Quelque part, ce numéro est décevant puisque le retour de Hulk et les vraies origines de Voyager sont de faux événements. Pourtant, No Surrender reste une saga très solide avec beaucoup de rebondissements et au rythme qui ne baisse jamais.