The Mighty Blog

Avengers: No Road Home #2

Un monologue qui mérite la lecture

Al Ewing, Mark Waid et Jim Zub continuent d'unir leurs forces afin d'écrire Avengers: No Road Home, une sorte de suite à No Surrender, qui emmène les supers à enquêter sur le massacre des dieux de l'Olympe.

Le premier épisode avait plutôt pour intention de réunir les forces en assemblant une équipe Avengers proche de celle de No Surrender, remettant par la même occasion Hercules au devant de la scène. Bien que je suis déçu de ne pas y voir figurer Living Lightning qui avait eu le droit à un beau rôle dans l'aventure précédente, l'équipe est plutôt intéressante notamment par les liens qui unissent les un•e•s et les autres. Et, ça tombe bien, les trois scénaristes veulent mettre en avant une relation quelque peu conflictuelle : celle entre Hawkeye et Hulk.

L'histoire est racontée principalement par le prisme de l'archer qui se confie en voix-off par-dessus l'action. Cela est un exemple même de très bonne écriture tellement les scénaristes arrivent à coller ce texte aux scènes qui ont pourtant aucun rapport mais, c'est surtout lorsque Hawkeye se réveille à l'hôpital que tout devient exceptionnel, ce monologue est incroyablement intense et touchant, il continue inévitablement à la conclusion de l'épisode.

Si la situation est à la fois intéressante et intrigante, les auteurs ont l'air bien décidé de travailler le caractère de chaque protagoniste et c'est une plutôt bonne idée vu comme certains personnages présents ont été maltraités ou sous-exploités ces dernières années.

Le choix de Paco Medina pour un tel titre est plutôt un bon choix dans le sens où il sait tenir la cadence tout en apportant du dynamisme à chaque case. Il arrive aussi à s'adapter au script lorsque celui-ci demande à être plus intimiste. Je ne suis toujours pas fan de la manière qu'il a de dessiner Hulk mais ce n'est pas gênant non plus.

Avengers: No Road Home #2

Marvel Comics • Scénario : Al Ewing, Mark Waid & Jim Zub - Dessins : Paco Medina - Encrage : Juan Vlasco - Couleurs : Jesus Aburtov - Lettrage : Cory Petit • $3.99

Ce deuxième numéro ne déçoit pas même si on ne sait pas trop où va l’intrigue et s’il y a un lien concret avec la précédente aventure. En tout cas, les scénaristes ne prennent pas ça comme une commande mais comme la possibilité d’écrire et de faire évoluer des personnages qu’ils aiment bien. Vu qu’ils le font très bien, on va continuer à suivre le titre de très près !