The Mighty Blog

Avengers Standoff: Assault On Pleasant Hill Alpha #1

Après une introduction plus que réussie, Nick Spencer entame le premier numéro du nouveau cross-over entre les séries Avengers, Avengers Standoff: Assault on Pleasant Hill. Avec Jesus Saiz aux dessins, le scénariste s'intéresse à trois Captain America qui enquêtent sur la mystérieuse ville de Pleasant Hill.

Lors de l'introduction, Bucky était en mission secrète mais cela faisait beaucoup de bruit au sein du S.H.I.E.L.D. qui charge Steve Rogers de retrouver son ancien sidekick. Forcément, il le prend très personnellement. Pendant ce temps-là, Captain America reçoit une notification de son mystérieux indic, le Whisperer, qui lui donne un rendez-vous. Les deux histoires ont un point commun : Pleasant Hill.

L'épisode est assez long, 32 pages pour être exact, et se déroule en deux temps. Tout d'abord, Nick Spencer fait ce dont il nous a habitué sur Captain America: Sam Wilson et sur Astonishing Ant-Man. Nous retrouvons la patte de l'auteur, son humour, sa manière d'aller piocher son casting dans le Marvel Universe et ses références politiques. Sincèrement, toute cette partie est des plus réussies. L'alternance entre l'histoire de Rogers et celle de Wilson est excellente, encore plus lorsque leurs interlocuteurs racontent l'histoire de Pleasant Hill. À noter que ces enchaînements marchent parce que nous lisons une BD et c'est remarquable.

Malheureusement, la seconde partie - à partir du moment où Steve Roger est seul avec Maria Hill - est moins bien fichue. Voire soporifique. Spencer utilise des explications à rallonge pour des choses que nous avons cernées depuis un moment et remplissant les pages jusqu'au cliffhanger qui mène au début du cross-over. Et, là encore, cela déçoit puisque le retournement de situation donne l'impression que le cross-over qui commençait si bien va prendre une tournure plus classique. Spencer a fait son job, il a raconté son histoire à sa manière, maintenant Marvel reprend le relais. J'espère me tromper parce que ces deux premiers numéros ont su donner l'eau à la bouche.

Je suis assez content de retrouver Jesus Saiz après son passage sur la licence Green Lantern et sur une histoire plus inspirée que celle que proposait Cullen Bunn chez DC. Son trait est très agréable. En revanche, je n'aime pas sa colorisation même si je serai de très mauvaise foi en ne précisant pas qu'il y a quelques planches plutôt réussie. Mais la couleur est souvent trop superficielle, trop numérique pour me plaire. En revanche, sa mise en scène et sa manière de personnaliser chaque protagoniste sont irréprochables.

Avengers-Standoff---Assault-On-Pleasant-Hill-Alpha-001-CoverAvengers Standoff: Assault on Pleasant Hill Alpha #1

Marvel Comics • Par Nick Spencer & Jesus Saiz • $4.99
Je ne sais trop quoi penser ce premier vrai numéro de Avengers Standoff: Assault on Pleasant Hill a une première partie plus que réussie mais une seconde plutôt mollassonne et ramenant le concept à quelque chose de plus classique. C'est dommage, nous verrons bien ce que donne la suite des événements.