The Mighty Blog

Avengers & X-Men: Axis #1

Voici l'événement de fin d'année chez Marvel Comics : Axis. Apparemment, de nombreux changements seront effectués après cette maxi-série ce qui, sur papier, peut étonner vu comme les events des Big Two peuvent être décompressés. Mais, avec Avengers & X-Men: Axis #1 entre les mains, on sent que Rick Remender ne veut pas perdre de temps et, qu'en effet, il risque de se passer beaucoup de choses.

Difficile de résumer l'intrigue qui mène à ce premier épisode de Axis sans spoiler Uncanny Avengers ou Captain America. Mais il est possible de parler de ce numéro sans vraiment s'intéresser à l'intrigue. En somme, une menace internationale fait son apparition et X-Men comme Avengers vont la combattre. Chaque groupe a sa propre raison de venir l'affronter mais a la même ambition. Et assez rapidement, on se dit que cette menace, Red Onslaught - les couvertures dévoilent cet ennemi - n'est peut-être que l'élément déclencheur de quelque chose de plus colossal.

Rick Remender aime s'étaler sur plusieurs numéros pour raconter ses histoires et le format imposé  lui permet ainsi d'offrir un des ses arcs complet en l'espace de quelques semaines. Et il fait les choses en grand. On le sait, pour le bien de ses histoires il est capable de suicider son héroïne phare ou de détruire la Terre. Et dès le début de cet épisode, il montre qu'il n'a peur de rien.

Et puis Marvel pousse le scénariste dans la tendance actuelle : montrer le côté sombre de Tony Stark. Ça peut être épuisant surtout vu ces derniers temps avec Civil War, Hulk ou encore Avengers, mais, ici, on nous dévoile qu'il avait d'autres projets qui touchent les mutants. Ce n'est guère étonnant vu la lubie du personnage à vouloir tout surveiller et contrôler. Par contre, je trouve ça toujours étonnant que suite à Avengers #34, Steve Rogers fasse encore confiance au milliardaire. Bon, ce problème de cohérence n'est pas à imputer à Remender mais à l'éditorial qui semble avoir mal communiqué les informations.

Le scénariste profite également de cet épisode pour traiter de Wasp et Havok et de la fin de Avenge The Earth, l'arc de Uncanny Avengers. Il traite aussi de la nouvelle relation de confiance entre Rogue et Scarlet Witch. Enfin, il confronte physiquement Cyclops et Havok, finissant la conversation qu'ils ont eu dans Uncanny Avengers #1. Et enfin, il réunit tous les héros de la Terre avec des membres de Fantastic  Four et des Inhumains dans l'équation.

Et ce n'est pas tout... Mais, je n'en dirais pas plus puisque, à ce stade, ce sont soit des spoilers, soit du travail sur les personnages principaux de la saga. En tout cas, on a l'impression qu'il s'agit de la suite de Uncanny Avengers et les fans de la série apprécieront. En revanche, c'est extrêmement dense et on a cette sensation de lire une fin d'arc plutôt que le début d'un event. En tout cas, ça démarre fort.

Adam Kubert s'occupe de la partie graphique et c'est fort dommage qu'il ne s'occupe pas de toute la maxi-série. En même temps, bien que ça soit très détaillé et que le découpage soit impeccable, il est en petite forme. Il y a vraiment de belles cases et lorsqu'il dessine les X-Men, la nostalgie agit immédiatement. En fait, je pense que pour rendre à temps ses pages, il a dû bâcler son encrage, donnant un aspect grossier sur certaines pages. Je chipote, mais parce que ce dessinateur nous a déjà offert bien mieux par le passé.

Avengers-&-X-Men---Axis-001-CoverAvengers & X-Men: Axis #1

Marvel Comics • Par Rick Remender & Adam Kubert • $4.99
Axis est un événement atypique dans le sens où on ne voit pas les enjeux de ce cross-over. La situation d'urgence semble n'être qu'un élément déclencheur et que quelque chose de plus gros et surprenant va nous exploser à la figure. Dans un comic-book mainstream où tout semble être écrit à l'avance, cela fait plaisir de tourner les pages en se demandant réellement ce qui va se passer. Et il s'en passe des choses !