The Mighty Blog

Avengers & X-Men: Axis #9

Dernier épisode de la maxi-série Avengers & X-Men: Axis et qui conclue l'événement Axis. Puisque événement, il y a, mais clairement ce n'est pas la lecture de la série principale écrite par Rick Remender qui nous le percevoir. Peut-on parler de déception ? Oui et non. Explications !

Impossible de dire que Avengers & X-Men: Axis était bien. Il y a tellement de choses qui gâchent le spectacle que ça en est frustrant. Personnellement, je ne m'attendais à rien de cet événement et j'ai ainsi suivi une histoire sympathique mais qui aurait pu au moins avoir le mérite d'être convenable.

Mais Axis, l'événement, était convenable. Il y a des répercussions fortes et certains héros changés de manière éphémère (même si les choix sont très classiques) et d'autres au plus profond de leurs origines. Je parle de l'événement, cela englobe donc tous les tie-in à Axis qui s'avèrent souvent être bien meilleurs que la maxi-série principale que je critique à travers ces lignes.

Le principal problème de Avengers & X-Men: Axis est son côté passerelle entre les différents tie-in justement. Marvel Comics répond ainsi de manière extrême à la demande des lecteurs qui se plaignaient que les tie-in n'étaient pas assez impliqués - voire inutiles - dans le déroulement de l'action principale. Mais, l'exécution de cette demande est atroce. L'action est morcelée et il semble que des bouts manquent. Par exemple, à la fin de l'épisode, lorsque le lecteur découvre Carnage, s'il n'a pas lu Nova, il ne comprend pas la scène.

Dans le cas de cet épisode, le problème principal est autre. En effet, tous les tie-in convergent à cet instant. Remender nous offre plein de situations intéressantes comme le combat entre Sam Wilson et Steve Rogers, comme la scène entre Apocalypse et Deadpool, entre Sabretooth et Mystique ou celle entre Havok et Wasp. Mais, ce sont des passages rapides qui finissent en eau de boudin ou qui arrivent comme des cheveux sur la soupe. On aimerait ainsi voir une scène mieux travaillée pour la rencontre entre Magneto et White Skull (le Red Skull inversé). On aurait aimé que le coup de Havok soit amené plus en amont ou que la relation Mystique et Sabretooth soit plus explicite.

C'est ce rythme mal maîtrisé qui gâche le plaisir qu'aurait pu être Avengers & X-Men: Axis. Parce que le lecteur s'en fout de ce combat entre méchants Avengers, méchants X-Men, gentils super-vilains et les super-héros inchangés. Il s'en fout parce qu'à aucun moment, Remender nous la vend comme quelque chose de sérieux. Et puis, le manque d'application des séries Avengers (il y a quand même Captain America and the Mighty Avengers) et X-Men n'aide pas à s'immerger dans le récit global d'Axis. Dans un sens, cette maxi-série est le parfait opposé de Avengers vs X-Men qui ne focalisait que sur une poignée de personnages. Ici, le scénariste ne s'intéresse à aucun personnage en particulier et, à force d'essayer d'en montrer un maximum, il se perd.

Le manque d'âme de l'histoire est également problématique. Le récit prend un nombre incommensurable de directions et le lecteur ne peut se rattacher à rien. Habituellement, Remender nous dévoile les états d'âme des personnages via leurs voix intérieures Ici, il y en a peu. Du coup, on arrive à une situation et on se dit "ah c'était ça"...

Je passerai le côté manichéen de la caractérisation qui, dans cet épisode, est atténué par une volonté de nous montrer que l'inversion n'est pas aussi binaire que l'on pouvait voir jusque-là. Mais, cela arrive trop tard pour que cela ne ressemble pas à un deus ex-machina.

Graphiquement, Jim Cheung nous en met plein la vue malgré des changements d'encreurs qui changent radicalement le style.. Il est aidé de Leinil Francis Yu qui nous offre une page dénuée d'implication, d'Adam Kubert sur une seule page également en plein milieu du récit, et de Terry Dodson qui a dû se dépêcher de rendre ses quelques pages tellement c'est brouillon. La partie graphique de la maxi-série n'aura pas été non plus une réussite.

Avengers-X-Men-Axis-009-CoverAvengers & X-Men: Axis #9

Marvel Comics • "Grinding Halt" par Rick Remender, Jim Cheung, Adam Kubert, Terry Dodson & Leinil Yu • $4.99
Cette maxi-série consacrée à Axis n'est pas mauvaise en soi, c'est dénué d'âme et il faut aller chercher les bouts d'histoires manquantes dans les tie-in. Au final, plutôt que d'avoir la promesse de fun que pourrait provoquer la situation, le lecteur a un ensemble de choses inconsistantes et, par ce fait, terriblement frustrantes. Il s'en est passé des choses, tout de même, on pourrait très bien se réjouir de quelques conséquences. En revanche, je conseille à Marvel d'éditer l'omnibus dans l'ordre de déroulement de l'action et pas par séries, cela sera plus plaisant à lire.