The Mighty Blog

Batman #28

Zero Year fait un break d'un mois, la série Batman visite alors le futur de Gotham City rappelant un certain Contagion. Cette pause permet au titre de devenir l'objet promotionnel de la future série hebdomadaire Batman Eternal.

Vous le savez, à chaque épisode de Batman, je pose mon lot de compliments et de critiques négatives. Cet épisode ne dérogera pas à la règle. Mais, là, le problème est au-delà de l'histoire écrite par Scott Snyder et de James Tynion V. En effet, l'épisode est très bon. Et ce qui est le plus remarquable c'est que l'auteur nous présente un Gotham futuriste sans vraiment nous le montrer mais on imagine très bien ce que cela donne.

Justement si Snyder ne s'attarde pas trop dessus c'est qui doit nous présenter - et rendre crédible - le nouveau partenaire de Batman (pas de nouveau Robin ni de Nightwing à l'horizon). Choix discutable vu les prestations du personnage dans le présent mais cela semblait être une évidence. Mais les détracteurs du personnage continueront à ne pas apprécier sa prestation. Mais ce n'est pas le seul membre de la Bat-Family a être présent dans cet épisode mais ça serait gâcher la surprise finale de dire qu'il y a du spoiler.

En plus du nouveau sidekick, l'autre personnage a être redéfini est le nouveau chef de la pègre. Un choix malin qui est dans la parfaite lignée de ce que construit Snyder avec son Batman et le lien qu'il entretient avec la ville.

Maintenant ce choix semble ne pas coïncider avec ce que Geoff Johns est en train de construire dans Forever Evil. Vu l'âge du nouveau partenaire de Batman, on se doute bien qu'il s'agit d'un futur proche. Du coup, j'ai du mal à voir les deux personnages arriver à un tel désaccord en aussi peu de temps. Mais la faute n'est pas à imputer à Snyder, c'est malheureusement souvent comme ça chez DC.

Dernier point que je trouve dommage c'est cette impression de lire un morceau d'arc qui semble détaché du reste qu'a construit Snyder. Et justement, plus je lis Batman, plus je me dis qu'il ne construit rien. Il raconte de bonnes histoires mais oublie de les graver dans l'histoire du héros. J'espère me tromper. Mais j'aurais bien vu, par exemple, l'ombre des hiboux ici.

Graphiquement, on ne perd pas trop au change avec absence de Capullo, Dustin Nguyen est à l'aise avec le personnage et l'univers. C'est certes moins composé et N'Guyen n'a pas la dynamique pour rendre les longs dialogues de Snyder fluides mais c'est fort agréable à regarder.

Batman-028-CoverBatman #28

DC Comics • "Gotham Eternal" Par Scott Snyder, James Tynion V & Dustin Nguyen • $3.99
Ce prélude à Batman Eternal est une réussite même si cela ne me donne pas plus envie de lire le prochain titre. Pourtant l'histoire de Snyder est solide et les dessins de N'Guyen sont au top. Un agréable moment de lecture et, surtout, le meilleur épisode de la série que j'ai lu depuis longtemps.