The Mighty Blog

Batman #35

Retour dans le présent - bien que - pour la série Batman de Scott Snyder et Greg Capullo. Série dont le nouvel arc, Endgame, débute également et il promet d'avoir 5 épisodes épiques.

Les événements se déroulent après Batman Eternal, et on découvre que Batman a de nouveaux alliés. On connaissait déjà Harper Row alias Blue Bird, mais les autres sont nouveaux - ou déjà parus dans l'hebdomadaire que je ne lis pas. En revanche, les événements ont l'air de se dérouler avant Forever Evil ou, tout du moins, avant l'action de l'actuelle série Justice League - et donc avant Robin Rises. On a cette sensation que le Snyder-verse est en marge du reste de DC Comics avec des personnages exclusifs à cette série mais aussi une action hors-continuité.

En somme, ce n'est pas très important, surtout que la plus part des lecteurs ne suivent que de Batman mais cette marginalité a tendance à gêner l'immersion dans le titre - on a le même soucis chez Marvel avec Thor et son marteau, en autres.

Au final, très rapidement, on oublie ce détail et on rentre dans l'action. Avec Capullo aux crayons, c'est une grande réussite avec ses doubles pages sur la ville ou le théâtre reconstruit et démoli. Mais aussi avec le découpage ultra dynamique et tout simplement son trait de plus en plus maîtrisé. Et Snyder lui offre une bataille au niveau de son talent même si je sature un peu que le scénariste invente de nouvelles armures au héros à quasi chaque arc (en plus celle vue dans Batman and Robin récemment). Batman n'a pas besoin d'armure pour vaincre ses adversaires, on le sait bien. Bon, celle-là est particulièrement classe, il faut l'avouer. Et elle amorti bien les coups que le Chevalier Noir reçoit. Parce qu'il en reçoit beaucoup dans cette aventure.

L'épisode se lit assez rapidement et la backup story écrite par James T. Tynion IV est inutile. Et, c'est là que le bât blesse. On nous fait payer 5 dollars parce qu'il y a cette histoire supplémentaire de 8 pages aussi jolies (merci à Kelley Jones, dessinateur emblématique de la série) que vides et avec un épisode principal rapide à lire. Est-ce que ça les vaut ? Absolument pas. C'est dommage, Endgame commence bien - même si je regrette que la communication autour de l'arc révèle la menace - mais cette saga sera certainement une très bonne lecture en Trade Paperback.

batman35coverBatman #35

DC Comics • "Endgame Part 1" par Scott Snyder & Greg Capullo (back-up par James T. Tynion IV & Kelley Jones) • $4.99
Snyder et Capullo offrent un épisode fun qui se lit très bien. Le prix pourrait en rebuter plus un et c'est compréhensible, le teaser de Futures End occupe autant de place que la back-up story et l'épisode principal fait 22 pages. Bien sûr, si vous n'achetez que ce titre, ça serait bête de vous en priver.